Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 20 771 fois
  • 125 J'aime
  • 0 Commentaire

mon dépucelage avec ma belle soeur

Chapitre 3

Divers

Je sentais le plaisir monter de mes testicules je long de ma verge. Je ne pouvais plus résister, je me laissai aller totalement ivre de plaisir. Alors que je me sentais prêt à exploser, je prévins Régine que j allais jouir. Je sentais ma verge grossir. Régine se retira, me regarda d un sourire entendu et me dit "J espère bien". Elle reprit sa douce et tendre fellation. Je me répandis dans sa bouche et je jouis comme je n avais jamais joui. Elle avala les longs jets de sperme, me nettoya le gland avec sa langue.

Puis elle remonta vers mon visage et m’embrassa.

Elle me dit :

Tu ne comptes pas me laisser comme cela.

Elle reposa sa main sur ma tige et la masturba doucement afin de lui faire reprendre de la vigueur. Moi ivre de joie, je lui pétrissais la poitrine, je cherchai à embrasser la moindre parcelle de peau.

Je redescendis ma bouche vers son puits d amour afin de boire à nouveau à cette fontaine de plaisir

Ma langue lui mordilla son bouton qui jaillissait tel un petit pénis.

elle gémit doucement. Je savais qu’elle appréciais. J introduis un doigt dans son sexe, je me pris à souffler doucement sur son bouton, elle me dit "c est bon ce que tu me fais continue"

Mon pouce lui caressa doucement l’anus, je cessai de souffler sur son bouton et ma langue descendit vers son anus, je lui léchais tendrement, l’odeur et le goût était plus ambré, plus fort, mais ma verge sous la caresse de Régine et sous le plaisir que j avais de la lécher reprenait de la vigueur.

son anus tout mouillé de ma salive, je poussais un peu mon pouce sur sa belle étoile. Elle me dit " dis donc tu veux tout explorer pour ta première fois toi"

j arrêtais aussitôt comme un gamin pris en faute

Elle me dit " Mais non nigaud, vas y continue ton frère a déjà pratiqué de ce côté là.

Doucement je remis mon pouce après l’avoir de nouveau salivé. je poussai doucement, sa douce étoile s’ouvrit doucement, elle avala mon pouce d’abord la première phalange puis la seconde. je n osais pas aller plus loin. Surtout que ma verge avait de nouveau retrouvé une taille très raisonnable

Je cessais mes investigations et me retournais nous étions tête à tête, mon pénis collait au ventre de Régine, dans sa toison brune.

J’étais en appui sur mes bras, nous nous regardions et je lisais du plaisir, et il me prenait l’envie d y lire de l’amour dans les yeux de la femme de mon frère.

Régine m’embrassa et me dit : Alors tu es prêt

Je lui dit "à quoi .

A me faire jouir

elle me prit la verge, sa main était douce.

Doucement elle me dirigea vers son sexe. elle avança le bassin. Ses lèvres s ouvrirent sous la lente pression

Mon phallus tout entier fut aspiré dans son minou.

Elle posa alors ses mains sur mes fesses est me montra la cadence à imprimer.

Je pénétrai la femme que j aimai pour la première fois.

Je sentais déjà le plaisir monter en moi, je m’en voulais de ne pas pouvoir le retenir...

Diffuse en direct !
Regarder son live