Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue {{{NB_VUES}}} fois
  • 128 J'aime
  • 7 Commentaires
  • Corrigée par l'équipe

Mon fantasme, une première

Chapitre 1

Avec plusieurs hommes
Nous sommes un couple heureux, moi j’ai trente-huit ans, ma compagne trente-et-un. C’est une belle brune d’un mètre soixante-dix, fine, avec une assez petite mais très mignonne poitrine, j’aime sentir ses seins dans mes mains.
Depuis quelque temps, j’aimerais que ce soient les mains d’un autre homme qui empoignent ses seins. Je suis son premier et unique amour. Et après plusieurs longues discussions avec elle, j’ai réussi à la convaincre. Ce soir nous recevons un homme rencontré via un forum. Pour l’occasion elle a mis une jolie jupe verte et un chemisier blanc avec un léger décolleté.
J’accueille l’homme lorsqu’il sonne à la porte
— Entre, bienvenue, tu n’as pas trop eu de mal à trouver la maison ? Lui demandé-je.— Non ça va, merci au GPS quand même, dit-il en souriant.
Il est un peu plus grand que moi, plus musclé aussi.
— Bon, on ne va pas s’appeler par nos pseudos, moi c’est Jérôme, enchanté ! — Et moi Marc, enchanté aussi ! me répond-il. Bon, où est la belle ?
Ma compagne arrive à ce moment-là, sortant tout juste de la salle-de-bain où elle finissait de se préparer.
— Wow s’exclame-t-il, les photos ne te rendent pas honneur.— Toi non plus, au fait, moi c’est Chloé.
Elle s’approche de lui et lui fait la bise.
— Bon, on commence par un apéritif ? Propose-t-elle.— Pour moi rien d’alcoolisé répond Marc, je veux être en forme pour toi.— Et moi j’avoue être un peu stressée, donc je vais me servir un petit floc, et toi chéri ?— Je vais te suivre, mais juste un, je ne veux pas m’endormir au mauvais moment dis-je en riant.

Lors de l’apéritif on apprend que pour Marc ce n’était pas la première fois qu’il vient comme ça en « aide » à un couple pour essayer un plan à trois.
— Du coup je m’adapte au désir des uns et des autres. Moi du moment que la femme est jolie…— Et tu me trouves jolie ? — ça, oui, j’ai hâte de voir ce que cache cette jupe et ce mignon petit chemisier répond-t-il en souriant.
Ma femme rougit à ce moment-là.Le diner se passe tranquillement, notre discussion se porte sur les sujets d’actualité, la pluie, le beau temps, rien de bien excitant.

À la fin du repas Marc se lève et prend la main de Chloé
— Bon, si on passait au dessert ? propose Marc.— Un rappel des règles, réponds-je. Capote obligatoire, si Chloé dit non à un truc, c’est non. C’est bon pour toi ?— Pas de soucis.— Puce ? Toujours partante ?— Et toi, chéri ? Tu es sûr de vouloir que je connaisse une autre queue que la tienne ?— Oui, je vous laisse à vos affaires. Tu connais notre deal par contre chérie, dans la chambre, dans le noir, mais je veux que tu me dises tout ce qu’il te fait.
Chloé se lève et se retrouve collée a Marc.
— J’avoue que c’est un peu excitant, dit-elle, j’espère être à la hauteur.— Laisse toi faire, détends-toi, je suis sûr que tu seras parfaite, lui répond Matthieu.
Devant moi ils commencent à s’embrasser, je vois les mains d’un autre parcourir le corps de ma femme, lui caresser le dos, descendre sur ses fesses…Au moment où il commence à descendre sur ses cuisses et remonter sa jupe, elle l’arrête.Chloé se recule, prend la main de Marc et sans un regard vers moi l’amène vers la chambre.
Elle s’allonge sur le dos et lui se déshabille, j’aperçois ainsi sa queue, qui était aussi un peu plus grande que la mienne.
— Éteins la lumière, chéri, et toi Marc, on reprend où on s’était arrêtés ?
Alors que j’éteins la lumière je le vois se mettre sur elle, elle les cuisses légèrement écartées. Je m’allonge à côté d’eux.
J’entends des bruits de bisous, une pause.
— Il me touche la cuisse, il remonte, passe sur la jupe… sa main gauche a pris mon sein, il me fait des bisous dans le cou… il a baissé les bretelles de ma robe, là il embrasse mon sein, tu sais comment j’aime ça dit-elle dans un souffle.— Sa main redescend, il passe sous ma jupe, oh, il vient de se rendre compte que je ne porte pas de culotte… Sa main est sur ma hanche…— Est-ce que l’un de vous peut me passer une capote ? Demande soudain Marc.— Oui bien sûr. J’attrape une capote sur la table de chevet et lui tends dans le noir.
—Laisse-moi juste le temps de mettre le préservatif et je reprends là où je me suis arrêté... Voilà, c’est bon.
— Il a remis sa main sur ma cuisse, il remonte, s’approche doucement de… Oh, dit soudain ma compagne, sa main touche ma… Oh oui, continue.— Continue quoi demandé-je ?— Continue à me caresser la chatte, oh, sa main, la main d’un autre, c’est si bon. Oh oui, il introduit un doigt, oh oui vas-y. Oh non, il est ressorti… Il re-rentre, c’est bon ce qu’il me fait…
-Oh, attends, il m’écarte un peu plus les cuisses, je le sens sur moi, je sens sa queue à l’entrée… Attends Marc, t’es sûr que c’est ce que tu veux, chéri ? Qu’un autre homme me prenne ?Allongé à côté d’elle, très excité par la situation, j’approuve.
— Oui, Je veux qu’il te prenne, qu’il te baise.— Alors vas-y Marc, doucement souffle-t-elle, oui, doucement…. Vas-y… Humm c’est bon… oh oui bouge comme ça…— Il est dedans ? — Oh oui, il est bien dedans, je le sens bien.— ça y est, t’écartes les cuisses pour un autre.— Oh oui, il écarte bien mes cuisses la, sa queue dans ma chatte me fait du bien… Il est en moi… Oui, ne t’arrête surtout pas.
J’entends enfin ma compagne prendre du plaisir avec un autre, et j’avoue que malgré une pointe de jalousie, j’apprécie ce que j’entends. J’en profite pour commencer à me masturber et à lui toucher un sein pendant qu’un autre lui fait l’amour.J’entends ma compagne soupirer de plaisir, faire des bruits que moi seul jusque-là avait entendus.
— T’aimes ça Marc demande-t-elle soudainement, je suis à la… à la hauteur ?— Oui, ta chatte est bonne, et moi ? — Oh… Oui, ta grosse queue entre mes cuisses…. Oui, tes mains, passe dessous, touche mes fesses là oui c’est bon, cette position… Oh non t’arrête pas…
Soudain je sens ma compagne bouger sous ma main
— Qu’est-ce qu’il te fait ?— Il est ressorti, il m’a mis à quatre pattes, il va me prendre en levrette, je sais comment toi tu aimes cette position… oh ça y est… il est re… oui… il est re-rentré… Si tu veux allumer la lampe à côté de toi, je t’auto… humm… je t’autorise à voir ta femme se faire prendre… oui… continue Marc.
J’allume la lampe et voit ma femme à genoux à côté de moi, Marc derrière elle, les mains sur les hanches en train de faire un mouvement de va-et-vient
Chloé a les yeux fermés et la bouche légèrement entrouverte, signe de son plaisir.
— Si tu veux, on peut descendre un peu, comme ça tu peux te mettre en face me propose Marc.
Ainsi, j’ai la tête de Chloé juste au-dessus de ma bite. Elle me regarde pendant que je me masturbe, j’ai une vue magnifique sur son corps bougeant au rythme donné par un autre.
— Tu veux que… continue Marc, ne t’arrête pas… Tu veux que je te suce ? — Bien sûr, suce-moi pendant que tu te fais prendre par un autre.
Ma compagne me fait une fellation pendant qu’un autre l’enfourne, je suis au paradis des maris.
Soudain elle s’arrête, Matthieu bouge tout doucement.
— Qu’est-ce qu’il y a ? demandé-je.— Rien, mais c’est vraiment la soirée des nouveautés pour moi… Doucement… Doucement…
Continue…
Je la vois bouger un peu son cul, tout doucement
— Il te fait quoi ?— Il me met un doigt.— Un doigt ? Questionné-je.— Oui, il m’encule avec son doigt pendant que sa grosse queue me défonce…
Marc accélère et je vois le corps de Chloé bouger en rythme, sa respiration s’accélérer.
— OH OUI, VAS-Y ! BAISE-MOI ! JE VAIS JOUIR ! CONTIN…
Le reste se perd dans son orgasme.
Voir ma compagne se faire prendre et jouir me fit partir aussi, une partie de ma semence atterrit sur ses seins avant que je puisse attraper un mouchoir.
Marc se retire, la capote pleine.
— Alors, me demande-t-elle, heureux ?— Oui, très heureux, et toi Marc ? ça a été ?— Je ne regrette rien, je n’étais pas sûr que la miss accepte pour le doigt, mais en voyant son cul j’étais trop tenté, désolé.— Non, dit-elle, ne le sois pas, j’ai toujours refusé, je regrette de pas l’avoir essayé avant.
Mon rêve s’est enfin réalisé, et même un peu plus.
Diffuse en direct !
Regarder son live