Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 59 110 fois
  • 203 J'aime
  • 4 Commentaires

mon gendre m'a devergondé

Chapitre 1

Inceste

J’ai découvert votre site et je n’ai pu m’empêcher de vous narrer mon aventure amoureuse.

Je me nomme Amélie, je suis mariée et maman de 3 enfants, 2 filles de 30 ans et 22 ans ainsi qu’un garçon de 17 ans.

A 48 ans j’aime encore prendre soin de moi, et mon métier en rapport avec une clientèle fait que je suis toujours habillée très chic, dirons-nous. Pour finir de me décrire un peu, je suis brune aux cheveux longs toujours avec un chignon, J’aime me maquiller légèrement de façon à faire ressortir mes yeux verts à travers mes lunettes. Je mesure 1,68m, pour 56kg et mon mari adore mes grandes jambes ainsi que ma poitrine plutôt généreuse, 90D.

Mon mari ayant une très bonne place, nous ne manquons de rien et habitons dans une grande maison avec piscine, tout proche de Montpellier.

Mes enfants aiment profiter de ce cadre lors des vacances, Mes 2 filles viennent s’y ressourcer dès qu’elles en ont l’occasion, avec leur mari.

L’été dernier, alors que j’allais faire une lessive, je me suis aperçue que certains de mes dessous étaient maculés de traces « suspectes ».

J’ai alors tout de suite pensé que mon fils s’était épanché dedans (cela c’était déjà produit à sa puberté), mais ce dernier était parti en vacances avec des copains depuis le début de la semaine.

Cela ne pouvait pas être non plus l’œuvre de mon mari. J’ai donc suspecté un de mes gendres, mais lequel ?

Etant assez mécontente, je me jurais de savoir qui salissait mes strings en dentelle.

Je vais donc observer mes gendres avec attention.

Je passe donc le maillot de bain le plus sexy que j’ai et part rejoindre le reste de la famille au bord de la piscine.

Le mari de ma plus jeune des filles ne détache pas son regard de mon corps. Je m’allonge sur une chaise longue en face de lui et je fais mine de lire, en l’épiant je constate qu’il me regarde vraiment avec insistance. La situation commence même par m’exciter et bien malgré moi, j’écarte mes cuisses pour qu’il puisse se rincer l’œil.

Mon entrejambes commence à mouiller et en passant ma main à cet endroit je constate que mon maillot est humide.

Une bosse déforme le maillot de mon jeune gendre.

J’ai alors très envie de l’amener à un point de non retour. Et pour se faire, je n’hésite pas à replier une de mes jambes et alors qu’il tourne légèrement la tête pour savoir si la famille est toujours dans la piscine, j’écarte mon maillot pour laisser apparaître mes lèvres intimes sur le coté de mon maillot.

Après être resté dans cette position, à me faire mater, pendant 10 minutes, mon gendre se lève et file vers la maison certainement pour se soulager.

Le reste de l’après midi se passe normalement et pour le repas du soir, je décide de m’habiller en petite robe légère. Mais « j’oublie » de mettre un soutien gorge.

Arrivée à table, je me place en face de lui. Son regard est à nouveau fixé sur mes formes. Je m’en amuse et alors qu’il me demande de lui passer une serviette de table, je lui lance de façon à ce qu’il ne puisse la rattraper.

La serviette à terre, il ne peut que la ramasser, une fois la tête presque sous la table, j’écarte mes jambes pour qu’il puisse voir ma petite culotte, que j ai choisit transparente.

-Alors tu y arrive ? lui lance ma fille.

Il se relève, rouge de confusion.

Pendant le repas, je lui touche les jambes avec mes pieds en faisant mine de ne pas faire exprès et en m’excusant à chaque fois.

-Excuse moi Jérôme je t’ai encore fait du pied, dis je en riant

-Arrête de le draguer, le pauvre, me dit mon mari, Caro (ma fille) et moi allons finir par être jaloux. Nous rions tous de cette blague, mais lui est très gêné.

Au moment d’aller se coucher, Jérôme dis qu’il va prendre une douche.

Je lui demande de me laisser la salle de bain 5minutes afin de me démaquiller et de me préparer pour aller au lit.

Je file donc dans la salle de bain et mets une nuisette, par contre je pose mon string sale bien en évidence sur le rebord de la panière de linge sale, s’en oublier de le frotter contre mon sexe qui a subit plusieurs excitations tout au long de la journée.

Je laisse la place à Jérôme

— Amuse-toi bien sous la douche, lui dis-je en le croisant.

— Merci belle maman, me répond-il, j’ai vraiment besoins d’une bonne douche pour me décontracter.

Après 20 bonnes minutes, Jérôme sort enfin de la salle de bain.

— Je me lave les dents et part au lit, laisse moi encore 2 minutes la salle de bain dis je à Caro, qui souhaitait se laver.

Sitôt entrée dans la salle de bain je reprends mon string qui, était maintenant sous ma robe, et non plus à sa place initiale, et constate que mon cher gendre à bien éjaculé dedans et cette fois il n’a même pas pris la peine de nettoyer son sperme dedans.

Je ne sais pas se qui m’a pris mais j ai porté ma culotte à mes narines et j ai lécher ensuite le reste de son jus onctueux qui inondait mon dessous.

Ceci était le début d’une situation qui allait plus qu’empirer, et malgré la honte qui m’envahit parfois, il a fallu que j’aie 48 ans pour avoir mon premier amant qui en plus n’est autre que mon gendre.

Je vous promets la suite très rapidement

Diffuse en direct !
Regarder son live