Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 45 892 fois
  • 451 J'aime
  • 26 Commentaires

Mon gorille !

Chapitre 1

Zoophilie

Je suis une femme de 25 ans, Nadège, je vis en RDC, je suis dans un dispensaire de primates blessés, abandonnés.

Je bosse avec ma sœur Marie 20 ans et ma maman Noémie 47 ans.

Je suis maman célibataire, j’ai connu il y a un an un beau black qui est parti en courant, lorsqu’il a appris que j’étais enceinte...

Mon fils s’appelle Loïc, il a un mois.

Nous recueillons aujourd’hui un gorille rejeté par sa communauté.

Il est jeune, pas encore sevré, je ne sais pas pourquoi, il est rejeté ....


— Maman, tu as vu le jeune gorille ?

— Oui, il est vraiment beau.

— Je vais m’en occuper, il doit boire, j’ai un biberon de lait.

— Oui, vas-y.


Il est dans un enclos et visiblement il a faim.

Je pénètre dans son antre et il vient de suite vers moi, il tète le biberon, mais, il vient vers ma chemise et regarde ma poitrine...


— Oui, mes seins pour Loïc, tu ne vas pas me dire que tu veux me téter.....


Il tète le biberon, mais, touche ma chemise, par mon décolleté, il introduit un doigt dans mon soutif...


— Ne te gêne pas petit coquin...


Son biberon fini, je retourne au centre et explique cet épisode à maman.


— Il est peut-être attiré par le lait que tu as, vu que tu donnes le sein à Loïc ?


J’ai une paire de seins qui font du 95C , maintenant après ma grossesse.

Après une heure, j’ai Loïc qui pleure, il a faim, il est temps car mes seins sont douloureux...

J’ai beaucoup de lait, plus que pour nourrir un seul enfant.

Le soir, maman s’occupe du petit gorille.

Le lendemain matin, après avoir donné le sein à mon fils, je m’occupe du gorille.

J’entre dans son enclos et lui donne le biberon, mais, il est de plus en plus près de mes lolos....


— Veux-tu bien prendre ton biberon ?

— Mais enfin...


Il me détache mon chemisier et prend un sein, je n’ai pas mis de soutien aujourd’hui.

Il introduit mon mamelon tout dur et bien pointu dans sa bouche.


— Ooh, oui, vas-y, tu as une force de succion de malade...

— Vas-y, tu peux boire.


J’ai même une pointe d’excitation dans mon string, mais, je reviens vite à des instincts de maman.

j’explique à ma mère cet épisode avec le gorille et elle n’en revient pas !


— Tu l’as laissé faire ?

— Oui, maman, ma poitrine était toute dure, j’avais trop mal...

— Mais, ton fils, ne l’oublie pas, tu dois le nourrir.

— Oui, j’ai du lait pour eux deux !


Depuis, je donne à boire à mon fils et à lui...


Il est à présent jeune adulte et encore rejetés par ses congénères...

Pourquoi ?

Maman a remarqué que son sexe en érection a l’air plus grand que les autres gorilles.

Je sais que les gorilles au point de vue du sexe, c’est cinq , six centimètres au mieux...

D’après maman qui l’a vu bander, c’est beaucoup plus que cette dimension...

Ma sœur, Marie qui a vu la même chose qu’elle trouve le gorille excitant, lorsqu’il bande.

Le soir venu, je joue avec Loïc a un jeu de table avant de lui donner la douche, je monte préparer la salle de bain et je surprend ma sœur qui se masturbe dans la douche, la porte légèrement ouverte....


— Marie, ferme la porte, si Loïc monte il est devant un beau spectacle !!

— Nadège, je pense à notre gorille il me fait mouiller grave....

— Mais enfin, c’est un animal....

— Et alors ?

— Tu es vraiment perverse toi !

— Tu n’as pas envie de te faire baiser par lui, toi?

— Mais non, enfin !!!


Je descends et monte avec Loïc, pour sa douche

Après, au lit.

Demain matin, dans l’enclos du gorille, je vais observer le "phénomène"...

Le lendemain, je m’approche de l’enclos, il a toujours avec moi un rapport privilégié, vu que je l’ai nourri au sein.


— Viens mon beau.


Il s’approche de moi, je suis sans soutif et sans culotte, une chemise avec une jupette à raz la foufoune.

Il a une érection et me tiens par la taille.

Oufff, c’est vrai, il a un braquemart d’humain presque.

Sa queue est toute rouge en pointe, je lui fais de l’effet à ce que je vois...


— Tu es un coquin toi, tu ne m’avais jamais montré cela, waouh....


Il me renifle la chatte, me renverse ...

Sa queue est proche de ma bouche, je n’hésite pas à la renifler, je sort ma langue pour goûter le bout de son sexe.


— Hummmmm, elle est bonne ta queue, dure et toute douce!


Je me lève et me déshabille, je suis à présent nue devant lui...

Il se masturbe devant moi, il est rapide avec sa main sur sa queue.

Je mouille comme une folle, je n’ai plus eu un homme depuis trop longtemps...

Même si, ici, c’est un gorille...

Je l’arrête et prend sa bite dans ma bouche...


— Oui, elle est bonne, ooh, aah, hummmmmm, un goût très excitant.


Je l’avale complètement et j’y vais avec une gorge profonde, il adore apparemment, sa bite est de plus en plus dure

Il doit avoir une queue surdimensionnée pour son espèce, environ quinze centimètres, je crois.

Il grogne, je suis sa femelle, il fait ce qu’il veut de moi, je m’abandonne à lui...


— Oui, vas-y, je suis à toi.

— Ta queue dans ma chatte, mon cul, je veux te sentir en moi...


Je suis à présent à quatre pattes, le cul vers lui.

Il me prend par la taille, ses mains puissantes me tiennent.

Il enfonce maintenant son pénis dans mon vagin, sans délicatesse !


— Ooh oui, défonce mon sexe, vas-y, je suis à toi.


Il a des mouvements rapides pour me baiser, plus vite qu’un homme, j’ai rapidement un premier orgasme.


— Ooh, c’est bon, oui, oui, han, han.


Il continue en grognant à me baiser mieux qu’un homme, il continue ses mouvements un peu moins rapide, j’arrive à faire glisser sa queue dans mon cul.


— Aaah oui, encore, encule ta femelle, vas-y bien profond dans mes intestins !


J’ai un deuxième orgasme, puis de suite un autre, il me retourne de l’intérieur, c’est bon.


— Houwah, oui, oui, ne t’arrêtes pas, je suis à toi, déglingue mon cul, oui, oui.


Il éjacule dans mon cul, sa semence toute chaude me fait jouir comme une folle !!!

Après il me lèche le cul et n’oublie pas mon sexe, je jouis encore une fois....

Mieux qu’un homme !!!


La suite au prochain chapitre si vous le voulez ?

Diffuse en direct !
Regarder son live