Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Lue 4 697 fois
  • 24 J'aime
  • 0 Commentaire

Mon histoire

Chapitre 3

Zoophilie

Bonjour c’est Chienne Céline


Merci pour ton dernier message.

En effet j’essaye de rester la même, car je pense que ma vraie nature et personnalité est bien établie désormais. Mes filles vont bien, et nous avons discuté longuement toutes les 3, sur nous, nos envies et notre sexualité…tant individuelle que commune. Elles sont ok et ne pensent pas que je leur impose une forme de sexualité plus qu’une autre. Elles disent être pleinement consciente que la zoophilie ne peu être qu’une forme de sexualité et que pour l’instant c’est cela qui leur va le mieux. Elles n’envisagent pas de ne vivre que cela et bien au contraire, qu’elles ont toujours le goût des hommes et de toutes formes de sexe !!!

Je trouve leur réaction très saine et faisant preuve d’une grande maturité. Elles sont réellement formidable, car elles ont compris m’ont désarroi et elles ont tout fait pour me rassurer. Finalement c’est bien ainsi, au moins les choses sont dites et mises à plat, ainsi pas de reproches possibles entre nous.

Oui tu as raison de ne plus jamais (ou très rarement) porter de culotte me permet d’avoir le sexe libre, libre de s’ouvrir et de dégouliner sur le haut de mes cuisses. Très souvent au bureau mes idées divagues, et bien sur partent sur le sexe……. Je repense à des scènes que j’ai vécues et mon sexe devient vite chaud et humide, voir mouillé. Une forte envie me prend de me faire baiser mais je n’ai pas de queue à m’enfiler dans la chatte, alors je cherche comme une folle quelque chose de long et d’assez gros à m’enfoncer au plus profond de mon ventre. Sur tes conseils j’ai désormais dans un de mes tiroirs une bougie de bon calibre (je pense 8 sur 20 ou 25), elle ressemble à un gros cierge et quand je ne tiens plus je ferme mon bureau et me branle telle une sauvage. L’autre jour j’ai pensé à une soirée chez le couple, elle avait été torride car je m’étais fait prendre par plusieurs chiens des convives, et ce que je ne t’avais pas raconté c’est qu’après les chiens tous les hommes présent m’ont pris a tour de rôle. Les chiens m’avaient prise en levrette et je n’avais pas eu le temps de me laver après la séance, je dégoulinais de sperme, mon sexe bien que souple et large était douloureux et ma bouche avait sucé et avalé du foutre canin. Pendant que je me donnais en spectacle les femmes se faisaient prendre ou suçaient les hommes, à la fin de la soirée zoophile je pensais être tranquille et pouvoir me laver et rentrer chez moi, mais non, car la maîtresse de maison aidée par une amie m’ont maintenue en levrette et j’ai pris en moi tous les hommes les uns derrière les autres… Il y avait bien longtemps que je n’avais pas été prise par une queue d’homme et ils m’ont donné du plaisir d’abord par le vagin et ensuite par l’anus. Je suis sortie de cette soirée littéralement éclatée par tous les orifices mais cela a été très très bon………. Donc en repensant à cela je me suis violement pistonné le vagin et ensuite l’anus. Heureusement il était déjà fort tard et plus personne n’était dans le bureau !!!

Tu vois je pense être toujours aussi salope et j’attends des idées de perversion que je pourrais mettre en œuvre……….

A te lire maître

Chienne Céline



Bonjour c’est chienne Céline


Lors des vacances de Noël, j’ai organisé un scénario dans ma tête pour le retour au sexe avec mes chéries, après le passage à vide et le doute. Nous avons dîné ensemble, partagé les moments d’une famille unie. Bon repas, confidence, rire, et confidences de la semaine. Puis vers 21h30 nous nous somme séparées afin de monter dans nos chambres respectives, le salon était resté allumé car la soirée n’était pas terminée. Je me suis faite belle, corps lisse, poitrine ferme et huilée, puis je me suis godée la chatte seule dans ma chambre avec une bombe de laque pour cheveux, un bien bel engin que j’ai pris sans aucun problème devant et plus difficilement derrière. Tout cela a dû bien me prendre presque une heure et j’entendais les bains et les douches dans les chambres de mes amours…nous allions être belle et prête pour cette fin de soirée. Je n’avais rien dit à mes filles, bien sur !!!!

Quand ma chatte et mon anus furent bien ouverts et chauds, je me suis habillée comme tu aimes, PJ dentelle noire, bas noir, bustier très serré afin de faire saillir mes seins. Une fois habillée je suis descendue dans le salon, ambiance tamisée, lumière douce et musique de fond, mais à ma grande surprise je n’étais pas la première, mais les deux étaient déjà là !!!!!

Je t’explique la scène, imagine Emilie entièrement nue assise sur un des sofas les cuisses largement ouvertes et le sexe pris par un godemiché manié par sa sœur aînée. Elle jouissait doucement comme à son habitude. Aurore était en bustier cuir très serré et ses jeunes seins lourds faisaient saillis par devant. Elle godait sa jeune sœur avec plaisir et en m’entendant elle me regarda et me dit qu’elles m’attendaient………..

Emilie jouissait, et en ouvrant les yeux me fixa et me fit un vrai sourire de plaisir et d’abandon…Je m’assis sur le canapé à coté d’elle et la regardait jouir. Aurore laissa le gode au fond de sa jeune chatte et s’absenta pour aller chercher les males. Je masturbais le premier et quand il fut bien dur je n’ai pas eu le temps de le prendre dans ma bouche car Emilie en levrette au pied du male l’absorba sur toute la longueur. Aurore fit de même avec le second si bien qu’elles suçaient toutes les deux les chiens. J’étais aux anges de les voir ainsi, si perverses et chiennes. Emilie se plaça en levrette et je guidais le premier en elle, elle creusa les reins comme a son habitude et l’accueillis au plus profond de son con. Aurore arrêta sa fellation et plaça sur mon conseil le male allongé vers la tête de sa sœur, elle ouvrit les yeux et me regarda pleine de plaisir, je lui dis : « prends le dans ta bouche, essaye de donner du plaisir au deuxième pendant que tu te fais saillir, pendant que tu te conduis en chienne en petite salope zoo.........tu es belle, ouvre toi, donne toi bien, prends le en toi comme sa femelle ». Elle s’appliqua et ce fut superbe de la voir prise par la chatte et de faire une fellation en même temps. Elle était si excitée qu’elle jouissait sans arrêt, sa jeune chatte dégoulinait de plaisir. Aurore me fit mettre en levrette et me fista la chatte avec une, puis deux mains. Je criais que je n’étais qu’une pute et que j’adorais voir mes filles ainsi. Le deuxième juta dans la gorge de ma chérie et je l’embrassais, mêlant nos langues pour la première fois, je recueillis le sperme canin et ensuite fis de même avec Aurore, scellant ainsi nos perversités et nos vies sexuelles.

Tout le monde se retrouva sur les sofas, repus de plaisir et de sexe, nous étions nues, libres et libérées... pas de tabous, pas de contraintes entre nous. Nous avons profité de ce calme pour nous dire que nous aimions cela et que rien ne pourrait changer nos plaisirs, même si la vie va forcement changer nos vies dans quelques années... Puis, Emilie se leva, belle et les cuisses dégoulinantes de jouissance canine, s’approcha de moi, me regarda doucement puis sans rien dire se pencha vers moi et pris ma bouche avec la sienne. Elle m’embrassa à pleine bouche, nos langues se mêlèrent et machinalement j’écartais mes cuisses afin de lui ouvrir le passage. Une de ses mains disparue entre mes cuisses et trouva mon bouton que ses jeunes doigts titillèrent afin de m’amener vers le plaisir de nouveau..

Je m’ouvris encore plus largement et j’entendis Aurore dire : « Branle cette salope, cette pute soumise, elle n’est bonne qu’a être couverte et prise !! » Emilie se mit devant moi accroupie et sa langue remplaça ses doigts, elle me lécha le bouton si bien que mon con dégoulinait de jus.. Ne tenant plus je l’entraînais vers le tapis et nous nous retrouvâmes en 69 nous léchant et branlant le minou mutuellement.. Son jeune con était plein de jus, il suintait le sperme canin et je le bu avec grand plaisir...le reste fut encore plus chaud !!

A te lire maître

Chienne Céline



Bonjour, c’est Céline, la chienne zoo...

Mercredi AM j’ai été contacté par Françoise, elle me désirait disponible pour le soir. Dans un premier temps je lui ai répondu que cela était impossible car je manquais de sommeil et d’énergie pour me donner, mais tout au long de l’AM le désir et le plaisir sont montés en moi si bien que je du me branler avec une bouteille enfoncée au fond de mon vagin en fin de journée... finalement je suis arrivée chez Françoise vers 21h00. Body en lycra noir décolleté en rond, jupe noire, bas noir type "Dim Up", et escarpin noir avec une veste en cuir longue et noire par dessus tout cela. J’ai compté 3 couples présent, je me suis dévêtue sur la demande de Françoise, et sans aucune préparation fut placée en levrette au centre du salon Un homme est venu et sans aucun ménagement m’a pris la chatte, il était brute et puissant il m’a pistonné un moment puis à jouis en moi ... les trois hommes présent se sont alors succédés dans mes orifices... vagin, anus, bouche..

Françoise du intervenir pour leur dire que j’étais avant tout une pute, un vide couille zoo, alors les chiens de ces couples sont entrés en actions. J’ai été prise par un labrador puissant et n’ayant pas du avoir de femelle depuis un long moment, puis par un berger allemand (j’aime bien les bergers all !!), puis un rotweiller, j’ai eu un peu peur car ce chien est méchant et assez brute. Le rot m’a explosé, qu’elle puissance et qu’elle fougue..

Voila je suis rentrée chez moi couverte de sperme tant humain que canin, mais encore excitée et vers 2h00 je me suis placée dans l’entrée, nue sur le sol en levrette cuisses ouvertes, mes chiens m’ont reniflés de tout les cotés puis l’un après l’autre m’ont couverte... Je ne suis qu’une salope, une pute et je ne suis désormais qu’un vide couille !!

Voila ma seule turpitude extrême de cette semaine..

Chienne Céline maman et pute zoo.



Bonjour maître, c’est Chienne Céline

J’ai bien trouvé tes messages et comme a chaque fois, ils ont mis le feu dans mon ventre.

Hier, comme le vendredi était prévu calme au bureau, je me suis préparé avec soin, corps lisse et doux, dessous sexy en belle lingerie noire (sg balconnet, pj et bas, string ficelle..), j’ai mis un tailleur jupe gris souris avec un chemisier blanc sous la veste croisée du tailleur. Escarpin en cuir noir assez haut en talon, et j’ai gagné le bureau ainsi vêtue. J’avais pris soin de glisser dans mon sac des boules de geisha et des préservatifs.

Des arrivée au bureau je me suis isolée et j’ai enfilé en moi les boules, j’ai garde en moi, dans mon ventre, les boules toutes la matinée, même lors des rdv avec mon directeur, et j’ai joui plusieurs fois rien qu’en serrant les cuisses et appuyant sur mon clito.

A la pause de midi, j’ai remplacé les boules par mon téléphone portable sur vibreur et j’ai téléphoné à mes filles pour qu’elles me fassent des signes tout au long de la pause. J’ai vibré et joui au moins 10 fois... les gourmandes !!

Le soir des que je suis rentrée sans me doucher je me suis mise nue dans le salon et je me suis fait prendre par les males, les filles étaient déjà à la maison et nous avons mis en application toute la perversité de tes messages.

J’ai été cravachée par Emilie pendant qu’Aurore me fistait violement le sexe puis l’anus. J’ai sucé les chiens, puis, fait prendre l’apéritif à Emilie en mélangeant le foutre canin et une boisson. Emilie a été godée par Aurore avec un objet de la maison de très bonne taille (un vase pour une seule rose, bien long, et assez gros), Aurore a de nouveau fait bander les chiens par des fellations et masturbations de leurs queues et je me suis fait grimper par l’un pendant que je suçais l’autre alors que mes filles se gouinaient en 69 devant moi et qu’elles se défonçaient leur chatte de jeunes femmes avec les doigts puis les mains..

Aurore a ensuite mis sa soeur en levrette dans le salon lui a enfoncé une bougie violemment dans l’anus (elle a un peu crié de douleur !!) et a allumé celle ci, puis ma fait mettre allongée sur le dos, le buste en dessous de la bougie, et mes seins lourds et gros ont reçus la cire chaude, pendant qu’elle m’a défoncé la chatte avec ses deux mains.

Elle a prévue un passage à la campagne pour le poney, pour moi ............et sa soeur.

A te lire maître.

Chienne Céline, vide couilles, pute et maman zoo.


A Suivre...

Diffuse en direct !
Regarder son live