Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 1 329 fois
  • 0 J'aime
  • 1 Commentaire

Mon inspection

Chapitre 1

Divers

Salut mon nom est Charles et j’ai 23 ans. Mon histoire s’est déroulé il y a à peine un an. Je venais tout juste d’arriver à Hull pour y suivre un baccalauréat en psychoéducation que j’ai rencontré une fille fille très sympathique, et surtout très stéréotypé. On va la nommer Caroline pour mieux l’identifier. Après un début de relation fort mouvementé nous avons décidé d’aller à la clinique question de savoir si nous étions sans problème tous les deux. Le problème, c’est que noue ne somme spas aller au même endroit et encore moins le même jour. Moi je suis allé à la clinique du coin. Après avoir pris un rendez-vous je me suis rendu comme prévu.


cet après midi là reste ra gravé à jamais dans mon esprit. Quand je suis entré dans la cabine j’ai vus un mécin d’une beauté que l’on s’immagine que dans les films. Après quelques instant elle sue les raisons de ma visite et me demanda de me dévêtir, ce que je fis sans rouspêter. Ce médecin mesurait environ 5’6 et était hyper bien proportionnée, elle portait la blouse de srvice habituelle, mais la portait très décolletée. Lorsqu’elle s’approcha de mon sexe pour y introduire l’instrument pour la vérification des M.T.S je lui ai soudainement demandé si c’était possible de reboutonner sa blouse car ça m’existait profondément. Quelle bétise que je venais de faire. Soudainement elle s’est mit à m’engueuler ce sur que je venais de lui dire. Elle a fini son argumentations par ’ Si t’es pas content bien arrange toi ’. Je l’Ai regardé droit dans les yeux et je lui ai demandé de répéter. Ellem’arépété la même chose, mais à l’exception que cette fois-ci elle a semblé insister d’avantage. Si je suis franc, je vais être obligé de vous dire que j’avais la frousse de ma vie, je ne savais quoi faire et encore moins quoi penser.


C’est à ce moment là que j’ai décidé d’approcher mes mains et de reboutonner sa blouse, mais au contraire, ma mais a passé tout droit et je me suis retrouvé dans sa blouse, le visage tout rouge et mon sexe qui était entre ses mains se mit soudainement à durcir et grossir. Elle a des seins incroyable, ils ne sont pas immenses, mais sont si dure que je ne croyais pas qu’ils étaient réels. Je ne savais trop ou me lancer, mais lorsque j’ai constater qu’elle était fort à l’aise avec ça et qu’elle ne lâchait pas mon sexe d’entre ses mains, c’est là que j’ai compris qu’elle était vraiment consentente à ce qui se passait. J’ai donc glissé d’avantage ma main dans sa blouse, je me suis rendu jusqu’à son mamelon du seins gauche. Elle frissonnait, tout ses poils étaient raidis. Elle avait la chair de poule, mais semblait tout le temps apprécier. Pendant que je découvrais son corps, elle regardais avec obsession mon sexe. Je tiens d’ailleurs à souligner, que mon sexe n’a rien d’extra, il est normal rien de ventare.


Alors pour continuer, je me suis mis à lui enlever totalement sa blouse et lui ai déttaché sa brassière. Elle me regardait droit dans les yeux maintenant et elle m’a demandé soudainement d’attendre quelques instants, le temps qu’elle retire sa bague de mariage. Par la suite elle prit mon sexe dans sa bouche sans crier attention et se mit à vouloir me séduire au maximum. Par la suite, on s’est embrassés et elle a elle même retiré seule son pantalon et sa culotte brésilienne. Elle a néanmoins continué à me sucer entre-temps. Ensuite je l’ai couché. sur la table d’inspection et je me suis mis à lui faire l’amour oral comme un expert, tout en sachant qu’elle en avait vu d’autres. Après, elle a sorti un condom qu’elle a déroulé tendrement sur mon sexe à l’aide de sa bouche. Par la suite je l’ai pénétré tout doucement , elle s’est mis ventre premier sur la table de manière à ce que ses jambes touchent le sol, comme s’il elle était simplement penché par l’avant, et l’à je lui ai fais l’amour tendrement, j’ai déposé mon index sur l’ouverture de son anus et je faisais de légers cercles afin de la stimuler. Elle est venu assez rapidement, j’ai vus pour la première fois gicler littéralement un jet incroyable de sa parois vaginale. Je l,entendais gémir et surtout je sentais l’humidité augmenter entre ses jambes. C’est là que je me suis décider à la pénétrer dans l’anus doucement au début et de manière assez violente pa la suite. C’est lors de ces ébats violents qu’elle est venu à nouveau. Ensuite elle s’est retourné pour me retirer ce condom et m’a demandé de lui venir dans le visage. Je me suis donc mis à me masturber tout en la regardant s’excitée et soudainement elle m’a demandé d’arrêter et de la pénétrer à nouveau sans précaution,ce que j’ai accepté sans réfléchir. Je me suis dirigé dans son vagin avec rapidité, après je voulais sentir tout les feelings possibles, donc je l’ai sodomiser sans l’avertir, elle a crié comme une folle, mais personne n’a semblé allerté. Cela me parrait encore étrange, mais je ne m’en plainds pas. Je suis donc venu 2 fois dans son vagin et une fois dans son anus sans compter les fois dans sa bouche. Cette aventure a duré pas loin d’une heure et demi. Probablement que les infirmières se sont demandés ce qui se passaient, mais jamais on a été dérangé. Après cette aventure fort mouvementée et surtout imprévue, j’ai été dans l’obligation de me rendre ailleurs pour vraiment passer mon test de dépistage qui s’est finalement déroulé à merveille. Ce médecin-là je ne l’oublierai jamais surtout que je suis officiellement encore aon amant... à suivre....


( en passant ce n’est pas un fantasme...)

Diffuse en direct !
Regarder son live