Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 28 853 fois
  • 147 J'aime
  • 6 Commentaires

Mon jumeau, mon amour

Chapitre 1

Inceste

Cette histoire est la suite de “Mes aventures à la piscine” et de ma relation incestueuse avec mon cousin (Nicolas) et mon frère (Hugo), lors de vacances à Bordeaux.



Je m’appelle Océane. J’ai vingt ans, comme mon frère, Hugo. Oui, nous sommes jumeaux et plutôt du genre fusionnels. Nous nous entendons à merveille et nous partageons un appartement à Paris, que nos parents louent depuis que nous avons débuté nos études supérieures.


Si je devais me décrire physiquement, je dirais certainement que je suis une petite blonde, d’un mètre soixante-sept et cinquante-quatre kilos, plutôt jolie (c’est en tout cas ce qu’on me dit), avec deux atouts de charme : mes fesses et mes seins.


J’ai plusieurs prétendants à la fac, mais aujourd’hui, il n’y a qu’un homme qui hante mes pensées. Malheureusement pour moi, il ne pourra jamais rien se passer entre nous, car même si nous vivons sous le même toit, nous partageons la même date de naissance et surtout le même ADN.


Comment ai-je pu tomber amoureuse de mon propre frère, me direz-vous ? Je n’en ai pas la moindre idée… Enfin si, mais disons qu’il y a quelques mois, je n’avais jamais envisagé Hugo comme étant autre chose que mon petit frère…


Revenons quelques mois en arrière, lors des vacances de Pâques. Notre tante nous invite à venir passer quelques jours chez eux, avant les examens de fin d’année. Nous acceptons volontiers et prenons la route pour Bordeaux. Finalement, cette semaine de vacances fut pour le moins surprenante !


En effet, j’ai commencé la semaine par coucher avec mon cousin dans les vestiaires de la piscine municipale, puis nous avons remis ça dans sa chambre le lendemain matin et c’est là que tout a basculé, si je peux le dire ainsi.


Ce matin-là, Hugo était sorti faire du sport, mais emportés par notre envie, nous n’avons pas vu l’heure passer et mon frère nous a surpris. Pour éviter qu’il n’ébruite notre relation incestueuse, purement sexuelle, nous avons décidé de lui dire toute la vérité.


Hugo fut bien plus compréhensif que je n’osais l’espérer. Et finalement, j’ai également couché avec mon propre frère et mon cousin, pendant cette semaine mémorable. Je ne regrette rien de ce qu’il s’est passé pendant ces vacances. Nous sommes des adultes consentants et j’ai pris mon pied comme jamais avec les garçons.


Mais sur le chemin du retour, nous avons discuté de la situation avec Hugo et nous avons convenu que cette aventure bordelaise, aussi plaisante fut-elle, resterait une histoire de vacances et que nous allions reprendre notre vie normale.


Pendant les premières semaines, le quotidien reprit son cours, avec les révisions et les examens, nous étions concentrés et enfermés dans nos chambres toute la journée. On se retrouvait uniquement aux heures de repas.


L’été arriva et j’avais trouvé un boulot dans une boutique à quelques minutes de l’appartement. De son côté, Hugo avait décidé de partir deux semaines en vacances avec son meilleur ami, avant de rentrer chez nos parents.


C’est à ce moment-là que mes sentiments pour Hugo se sont réveillés. Sans les révisions pour m’occuper l’esprit et seule à l’appartement, je ressentais un grand vide. Mon frère me manquait évidemment, mais j’ai également commencé à repenser à nos vacances à Bordeaux, à notre relation dans la cabine de la piscine, la veille de notre départ…


J’ai repensé à sa prévenance, sa douceur, mais aussi son côté bestial qu’il avait su réveiller à certains moments… Je mouillais et je me suis surprise plusieurs fois à me doigter en imaginant le sexe de mon frère me pénétrer.


Mais je ne dois pas, je ne peux pas être amoureuse de mon frère jumeau ! Même si nous avons déjà brisé le tabou de l’inceste, ce n’était que sexuel, il n’y avait aucun sentiment, aucun avenir envisageable. Et pourtant, aujourd’hui, je m’imagine dans ses bras, dormir à ses côtés, vivre avec lui et pourquoi pas plus, un jour…


Après plusieurs jours, je commençais à me poser de plus en plus de questions. Étais-je vraiment amoureuse de mon frère ou était-ce uniquement un manque de sexe ? À qui pouvais-je en parler sans passer pour une folle ?


Impossible d’en parler à ma meilleure amie, elle ne comprendrait pas. Comment évoquer le sujet avec mon frère, alors qu’il est le principal intéressé dans l’histoire ? Et si j’en parlais avec mon cousin ? C’est le seul qui connaît toute l’histoire et à même, je l’espère, de me donner des conseils…


[SMS=Nicolas,Océane]

< Coucou Nico! Tu vas bien ?

> Hello cousine, ça va très bien et toi ? Les vacances se passent bien ?


Après les échanges habituels, je rentre dans le vif du sujet.


[SMS=Nicolas,Océane]

< Voilà, je voulais des conseils sur un sujet un peu particulier…

> Houla, rien de grave au moins ?

< Non, enfin je ne pense pas !

> Si je peux aider, ça sera avec plaisir. Dis-moi ce qui te tracasse…

< Voilà… Tu te souviens de ce qu’il s’est passé pendant les vacances de printemps ?

> Comment oublier ! Tu n’es pas enceinte ?

< T’es con ! Non, je te rassure, pas de bébé en route !

< C’est à propos de Hugo. Sur le chemin du retour, on a décidé qu’il était plus logique de ne pas prolonger les choses…

> Tu veux dire, ne plus coucher ensemble ?

< Oui ! Aucun de nous ne voulait perdre cette relation qu’on a…

< Bref, pour te la faire courte, il y a eu les révisions, les exams, tout allait très bien. Mais depuis plusieurs jours, depuis que Hugo est parti en vacances avec son pote Quentin en vacances, je me pose pas mal de questions…

> Comment ça ?!

< Il me manque, je repense à ce qu’on a fait pendant les vacances, je me masturbe en pensant à lui, je rêve de lui…

> Je vais pas essayer de faire de la psycho, mais vous avez une relation tellement fusionnelle, je trouve ça normal qu’il te manque…

> Concernant le sexe, tu es peut-être en manque… Ça fait longtemps que tu n’as pas couché avec un mec ?

< Oui, depuis Bordeaux…

> Ah oui, t’es en manque, c’est sûr ;-)

> Si ça peut te rassurer, je me masturbe aussi quand je repense à ce qu’on a fait pendant les vacances !

< Oh ! Le coquin !!! XD

< Merci Nicolas, tu me rassures un peu ! Je croyais être tombée amoureuse de mon frère ! T’imagines la galère…

> Oui…


Sur mon écran de téléphone, la bulle “...” indiquant que Nicolas est en train d’écrire un message s’affiche depuis de longues secondes. Il écrit un roman ou quoi ?!


[SMS=Nicolas,Océane]

> Après, ça ne m’étonnerais pas… Je vous ai vu tous les deux pendant les vacances ! Il y a une complicité entre vous deux que j’avais jamais vu entre deux personnes. Je sais que vous êtes jumeaux et c’est sans doute le lien qui vous unit qui veut ça… Mais pour moi, il y a bien plus que ça. Je vous ai observé coucher ensemble… Il y avait une réelle tension sexuelle, mais ça semblait aussi très naturel !


Je reste de longues secondes à lire et relire le message de Nicolas. Je ne sais pas quoi penser de ces mots. D’un côté, ils me touchent et m’indiquent que je ne suis pas complètement folle, et d’un autre côté, ce qu’il écrit me terrifie.


[SMS=Nicolas,Océane]

> Océane, t’es encore là ?!

> Je voulais être honnête avec toi !

< Je sais, merci pour ta franchise. C’est juste que ça ne m’aide pas vraiment ! Ah Ah ! Je ne sais plus quoi faire maintenant…

> Tu sais, ce n’est pas avec moi que tu devrais en parler… Je pense que Hugo sera attentif à tes interrogations.

< Il va me prendre pour une folle… Et j’ai peur que ça casse tout entre nous.

> Je ne crois pas. Je pense qu’il sera très attentif à tes paroles et je pense sincèrement que vous vous aimez… Pas seulement d’un amour fraternel !


Je laisse mon cousin et passe une partie de la nuit à repenser à ses paroles et réfléchir à ce que je vais faire. Il faut que je parle à mon frère, il faut que je lui dise ce que je ressens, il faut que je sache ce qu’il en pense !


A SUIVRE

Diffuse en direct !
Regarder son live