Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 2 568 fois
  • 23 J'aime
  • 3 Commentaires

Mon nom est Angie

Chapitre 3

Travesti

Vers fin Juillet, je commençais à regarder sur internet les sites de mode. Il y avait tellement de choses que j’aurais voulu acheter ! Mais malheureusement, je ne pouvais pas… J’ai donc cherché sur des sites de revente entre particulier, des jupes, des hauts et des talons. Je n’ai rien trouvé sauf quelques jupes mais elles étaient trop chères. Je commençais a ressentir le besoin pressant de me sentir la plus féminine que possible, je devais voler les habits des filles que je connaissait bien. Je l’avais déjà fait pour des choses peu volumineuses que je pouvais mettre dans mes poches (comme les collants) mais voler des habits comme les jupes ou des t-shirt, demandé une certaine organisation.


Nous sommes début Août, j’ai toujours 16 ans et l’envie de me sentir femme grandi e de jours en jours. Je suis chez mon oncle près de Paris. Je suis monté à l’occasion pour voir mes cousines. Elles aussi sont très belle et surtout très féminines mais pas superficiel, bien au contraire. Une de mes cousines avait un appartement et vivait avec son copain, l’autre vivais toujours chez mon oncle mais n’était pas souvent là. Le soir, après manger, ma cousine partait en boite et mon oncle allait se coucher. J’allais donc être seul dans cette maison, à l’étage supérieur…Le destin me donnerait-il un coup de main pour faire ma garde robe ? Je n’en sais rien, mais à ce moment là, après que tous le monde soient partis, Angie a pris possession de mon cerveau et ma fait comprendre que c’était l’occasion de voler des habits très féminins pour elle. Je me suis dirigé vers la chambre de ma cousine qui vivait chez son copain. L’hypothèse était qu’elle avait peut être laissée quelques affaires qu’elle ne voulait plus porter…j’avais eu raison. Dans un tiroir, il y avait 3 mini jupes, une en jean, une en toile beige et une militaire. J’ai fait mes essayages et j’ai gardé la jupe beige en toile. Elle m’allait comme il faut, en me moulant un peu les fesses et en prenant la forme de mes hanches. Je me suis regardé dans le miroir et j’ai bandé comme un fou. J’ai gémis un peu en me touchant les fesses a travers la jupe tellement je me sentais sexy. Encore une nouvelle sensation plaisante et excitante, Angie était heureuse. J’ai enlevé la jupe et je l’ai mise dans ma valise. Ensuite venais le tour des sous vêtements où je n’ai rien trouvé sauf un collant mais j’en avais déjà trop. Je suis allé vers la chambre de la deuxième cousine, plus jeune que l’autre mais plus vielle que moi de 3 ans. Je savais que cette fois-ci, j’allais trouver pleins de choses intéressantes. J’ouvre le premier tiroir de sa commode…LE PARADIS !!! J’ai fait les gros yeux en voyant ce que j’avais devant moi ! Des soutifs, des strings, des shorts, des collant…mais le meilleur était les bas Dim-Up noir et beige…j’ai cru rêver ! J’étais en extase devant les bas…il fallait que je les essaye ! J’enlevais mon pantalon en vitesse manquant de tomber par le déséquilibre, mon caleçon et mon t-shirt, j’étais tout nu dans la chambre de ma cousine, prêt à sortir Angie.

J’enfilais les bas noir, un string noir, le plus beau soutif de sa collection…mon dieux…que j’étais belle malgré le manque d’une perruque pour être femme. Je marchais en roulant bien des fesses pour être la plus sexy que possible. Mon pénis ne tenait plus en place et moi non plus, je me suis alors branlé intensément. Je me suis mis par terre, dos contre le mur, jambes écarté et je commencé a me masturbé en me touchant les bas, le soutif puis mon corps comme une femme. Ces va et vient de ma main commençais à me faire gémir comme une cochonne, plus je gémissais, plus ça m’excitait. J’ai finis par jouir très fort en criant un peu…c’était encore arrivé très vite mais cette fois ci, j’étais habillé comme la femme que j’aurais voulu être. Mon sperme gisait par terre, il y en avait beaucoup alors j’ai essuyé le tout toujours habillé en femme, j’avais envie de goûter mais j’en avais plus beaucoup envie après avoir vu la texture de ma semence. Je me suis déshabillé à contrecœur mais je n’avais pas vraiment le choix. Quand je suis redevenu un homme j’ai réfléchie à ce que je venais de faire, je n’avais pas de regret et j’assumais totalement ce que je faisais. Après avoir hésité, j’ai décidé de prendre les bas beiges et non les noirs parce que c’étaient les seuls qu’elle avait contrairement aux beiges. Je mis les bas dans ma valises et me coucha enfin. Je mis du temps à m’endormir tellement j’étais HEUREUSE !

A la fin de mon séjour, je mis mes bas sous mon jean pour être à l’aise. Ma cousine m’emmena à la gare de Lyon et je ne pu m’empêcher de regarder son décolleté c’est alors que j’ai vu le soutif que j’avais mis. J’ai souri et m’en allais prendre mon train pour le retour. Dans le train je n’ai pas arrêté de toucher mes bas en faisant croire que je remonté mes chaussettes.

Une fois chez moi, je suis monté directement dans ma chambre pour défaire ma valise et cacher la jupe et enlever mes bas.


J’avais désormais un début de garde robe pour Angie et ça ne faisait que commencer. Mon prochain but étais d’acheter une paire de talons…mais comment faire ?...


La suite au chapitre 4

Diffuse en direct !
Regarder son live