Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 18 541 fois
  • 50 J'aime
  • 2 Commentaires

Mon nouveau beau père

Chapitre 1

Inceste

Je m’appel Sébastien, j’ait dix huit ans . Depuis peu Ma mère c’est amourachée de Jacques quarante cinq ans , grand viril avec un visage carré, toujours souriant, il est entrepreneur dans le bâtiment.

Un soir, je suis rentré tard après avoir révisé des cours chez Jean Charles un copain de classe. Comme à mon habitude, je me dirigeais vers ma chambre sur la pointe des pieds, lorsque j’entendis du bruit provenant de la chambre de ma mère, la porte était légèrement entre ouverte,ce qui était nouveau. Je décidais d’y jeter un bref coup oeil.

Le spectacle que je vis me scotcha. Ma mère était à quatre patte sur le lit , la tête dans les oreillers, le cul en l’air, Jacques la tenait par les hanches pendant que sa bite longue et large entrait et sortait de son vagin , mon sexe durcit aussitôt dans mon caleçon.

Jacques lui donnais de temps en temps des claques sur les fesses, j’avais sorti mon sexe et me masturbais , mon pied toucha la porte, Jacques tourna la tête et me vit, je fit un pas sur le côté pour me cacher.

La porte s’ouvrit Jacques me regarda souriant, son sexe tendu imposant devant moi, moi j’avais le mien dans la main, il avait ramolli et la peur au ventre.

Il mis un doigt sur ses lèvres pour me dire de me taire, me pris par le bras et m’emmena à côté de lui derrière maman, je pouvais voir sa fente ouverte, luisante, ses fesses rondes, son anus brun, mon sexe se durcit.

Jacques me regarda dans les yeux et me fit signe de regarder sa bite qui touchait la fente et petit à petit il pénétra maman, je regardais fasciné cette colonne de chair s’introduire toute entière.Il commença des va et vient .Maman gémissait, ma main faisait des aller retour sur mon sexe et j’ai explosé en m’appuyant sur une des fesses de celle ci , de nombreux jets de sperme.

Je suis sorti presque en courant jusque dans ma chambre.

Les jours ont passés , Jacques était fidèle à lui même, souriant, ma mère aussi et moi même par la même occasion , je souriais.

Un soir alors que j’étais allongé sur mon lit, la porte s’ouvrit, Jacques me fit les mêmes signes, et je le suivais, dans le salon, ma mère était là nue les yeux bandés, les mains attachées derrières le dos.

Il me fit asseoir silencieusement sur le fauteuil face à elle, s’approcha et colla son entre jambe contre son visage, il portait encore son caleçon,elle trémoussa son visage sur toute la longueur de la hampe, son gros sexe bandait ne demandait qu’à sortir, il le libéra. Son gland chercha les lèvres de maman qui ouvrit la bouche. je me suis serré la base de mon sexe très très fort pour ne pas éjaculer dans mon pyjama.

Sa bouche s’activait sur le gros sexe de Jacques qui se crispa, râla, je savais qu’il venait d’éjaculer dans la bouche de maman, un filet de sperme coulait à la commissure de ses lèvres, il sorti sa bite, je la vis déglutir et se ressaisir de la bite pour la nettoyer.

Jacques pris maman l’allongea sur le canapé en lui écartant les jambes, il me donna un coup d’oeil lorsque ses doigts se posèrent sur son clitoris et commença de la branler, il me fit signe de m’approcher, me pris la main et la posa sur la fente de maman, elle était moite, il poussa, mes doigts s’engouffraient dedans maman gémissait et je venait d’éjaculer dans mon pantalon mais mon excitation tenait mon sexe bien droit. il me lâcha la main et je vis moi même quelques aller retour, puis il approcha sa bouche et la posa sur la fente, elle gémissait plus fort et plus vite, Jacques me ressaisi la main pris un de mes doigt et le posa sur l’anus de maman, je pouvais sentir les pulsation de son coeur , Jacques appuya sur ma main et mon doigt s’enfonça.Maman jouis, son anneau se contractant sur mon doigt, je venais encore d’éjaculer dans mon pantalon.

Jacques me regarda et me fit comprendre que je pouvais partir et que je devais lécher mes doigts.

Je que je fis une fois dans ma chambre, sucer, lécher , sentir et me rebranlait en me rémémorant ces moments jusqu’à m’endormir.

J’appréciais de plus en plus mon nouveau beau père

Diffuse en direct !
Regarder son live