Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 56 444 fois
  • 110 J'aime
  • 3 Commentaires

Mon père me domine

Chapitre 1

Inceste

Je m’appelle Céline, j’ai 22 ans. Je suis d’origine espagnole par ma mère et américaine par mon père.


J’ai vécu toute mon enfance auprès de ma mère car mes parents sont divorcés depuis que je suis née. Jusqu’à l’âge de 19 ans je n’ai jamais croisé mon père, il vivait aux États-unis depuis des années. Les seules traces que j’ai de lui sont les albums photos que ma mère a gardé de sa jeunesse, montrant un homme séduisant et sûre de lui.


Cette année là, un jour comme les autres, je me rends au gymnase pour mon cours de tennis. Mais ce jour ci, je rencontre un homme assez âgé d’environ 40 ans, très charismatique qui cherchait son chemin. Je l’amène donc jusqu’aux WC puis discute un peu avec lui avant de me rendre a mon cours de tennis.

Pendant le cours de tennis, je repense a lui et plus j’y pense plus sa tête me dis quelque chose. Et j’ai enfin eu le déclic !!! C’était mon père !!


Une fois fini, je me rend au toilettes dans l’espoir de le recroiser, ainsi que pour me décrasser et me passer de l’eau sur le visage.

Arrivée aux toilettes je recroise mon père vêtu d’un petit short et d’un t-shirt serré laissant deviner son corps transpirant et musclé.

A dire vrai; la vision de mon père ma donné l’eau à la bouche ou plutôt à la culotte.

Ma tête était en pleine ébullition, j’étais devant un homme délicieux, tout à fait dans mes goûts mais cet homme était mon père, j’en étais sure et certaine. ( Et je le confirme pour la suite de l’histoire ). Après mainte réflexion, je me suis dit aller Céline on a qu’une vie, lance toi !


Je décide donc de le tester. Pour cela je mouille mon haut moulant pour laisser deviner mon beau 90c à ses yeux. La réaction a été quasiment instantané; une bosse importante s’est formée au niveau de son sexe. J’ai donc continué dans ce mouvement en enlevant mes bretelles de soutien gorges et de débardeur, laissant le tissu à la naissance de mes seins.


Cette fois ci, c’est lui qui a fait le pas et qui a compris ma démarche, il s’est alors approché et a collé son immense bosse contre mon fessier rebondie.

Je sentais l’humidité dans mon petit boxer, l’excitation monter en moi. Je n’en pouvais plus j’ai donc commencer a frotter mon cul contre son sexe a travers les vêtements pour l’exciter davantage.


Mon père a alors pris les choses en main, comme je l’aime chez un homme. Il m’a retourner m’a entrainé dans une des toilettes et ma mise à genoux. Il m’a alors dit : " ouvre bien la bouche fillette."

Cette phrase m’a littéralement fait tremper mon entrejambe.


Il a commencé à baissé son short difficilement pour laisser sortir son engin déjà en pleine érection.

Il m’a ensuite posé son sexe imposant sur la joue et m’a dit de le regarder. Cette situation m’excitait au plus au point étant donné que je savais que c’était mon père.


Après quelques secondes il ma prit la tête et ma enfoncé sa bite dans ma bouche. De plus en plus profond. Il faisait des vas et viens de plus en plus fort dans ma gorge tout en m’insultant de chienne, de pute et de pétasse. Il me baisait la gorge me laissant a peine de quoi respirer.

De longs filets de bave s’écoulait de ma bouche pour couler entre mes seins et arrivé sur ma chatte où mon père avait préalablement enlever mon short. La puissance de ses coups de reins me faisait pleurer malgré mon état d’excitation intense.


Il m’a ensuite ordonné de me lever et de me pencher pour pouvoir atteindre mon cul et ma chatte; je m’exécutais mot pour mot, je n’avais jamais été dans cette état de dépendance mais j’ai adoré.


Une fois penchée, il m’a léché comme jamais quelqu’un ne m’avais léché. Je coulait à flot. Je sentais avec perfection sa langue se noyer dans ma cyprine et remonter jusqu’à mon cul pour s’y enfoncer.


Il s’est enfin levé et a fait glissé sa bite le long de ma chatte pour me caresser avec; jouissif ! Il s’est ensuite enfoncé en moi au plus profond de ma chatte je sentais son sexe en moi faire des vas et viens.

Cet ébat a durée une bonne demi heure avant qu’il ne puisse plus continuer. Et ma dit tu vas avaler ma fille.


A ce moment la j’ai compris qu’il savait qui j’étais pour lui. Et je me suis dit qu’il avait tout manigancer pour pouvoir me baiser.

Il ma balancé toute la sauce dans la bouche et sur mes seins généreux. Il y avait bien de quoi remplir la dose d’un whisky. Il m’a regardé et ma tout avoué. J’étais scotchée, anéantie, et en même temps c’était la première fois que je prenais autant mon pieds. J’ai donc donné mon numéro a mon père pour qu’on se revoit sans le dire a ma mère.


Depuis je le revois toutes les semaines et nous faisons l’amour comme des bêtes depuis 3 ans.



Envoyer moi vos remarques et commentaire.

Si quelqu’un a eu une expérience similaire, je serai heureuse d’en parler avec lui ou elle.

Diffuse en direct !
Regarder son live