Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 6 595 fois
  • 32 J'aime
  • 2 Commentaires

Mon premier cours de chant

Chapitre 1

Trash

Cette histoire s’est déroulée il y a quelques années lorsque j’étais étudiante à la faculté de Rennes,

à l’époque je venais de fêter mes 18 ans et j’arrivais de la région Lyonnaise,

J’étais fière et excitée tout en étant déboussolée. Une nouvelle vie s’ouvrait à moi, l’indépendance et ses libertés ……

Les débuts furent difficiles, je ne connaissais pas grand monde et je me sentais isolée du fait que je n’ habitais pas le centre ville ni le quartier étudiant, j’allais en cours puis rentrais seule, je sortais peu.


Cependant, une rencontre dans le bus allait radicalement changer le cours de mon année …..


Alors que je rentrais de cours, un homme d’une quarantaine d’année accompagné d’un autre plus jeune, vinrent m’aborder. Le bus était bondé, la discussion est cordiale et je ne me sens ni draguée ni oppressée…

Le plus âgé m’apprend qu’il est musicien, qu’il s’appelle Amir et qu’il donne également des cours de chant, le plus jeune est un ami à lui s’appelle Ben.

Je suis moi même musicienne, et Amir me propose d’essayer un de ses cours.

Vite, nous sympathisons et Amir me propose de passer chez lui dans la soirée, pour me donner un premier cours de chant.


Trop heureuse de sortir enfin de ma solitude, j’accepte l’invitation avec joie et rentre chez moi.

Le RDV est fixé à 19h00 le soir même.

18h30 Après un bonne douche, je m’apprête, robe noire courte sans être provocante, collant, talons et me dirige vers la rue d’Amir qui se situe à 100 mètre à peine de la mienne.


Je sonne à la porte Amir m’ouvre, je découvre un petit appartement de deux pièces, il y un salon avec un lit une table basse un canapé, la déco est assez sympa, farfelue.


Ben sort de l’autre pièce et me salue, Amir m’explique qu’il héberge Ben ces temps ci…

il me propose de m’assoir sur le lit et de commencer le cours de chant, Ben sort de l’appartement faire quelques courses pour diner.


Une fois assise sur le lit, Amir me touche le ventre et me demande de chanter, de me détendre " Le son doit partir de là ’" me dit-il


— Je te sens tendue.


il me demande d’allonger mon dos sur le lit, ce que je fais

c’est à ce moment là que je sens sa main se déplacer sur mon bas ventre, il fait des "hum hum"

tout en se rapprochant de mon vagin.


Je suis génée, mais je le laisse faire, il soulève ma jupe et repose sa main contre mon ventre plus en hauteur puis redescend doucement. Je sens que ses gestes commence à me faire de l’effet…


Je ne sais plus comment réagir, je laisse faire, ses doigts caresse mon collant puis viennent se poser contre ma chatte.


Je mouille j’ai honte.

J’espère en vain que le collant cache mon excitation.


"Hum,hum…" fait-il en insistant


Je rougis, je le sens me regarder avec insistance, je n’ose pas rencontrer son regard.Il le sais. Il remonte ma jupe sur mes hanches et baisse mon collant en entrainant ma culotte avec, il n’y a plus rien à cacher, il fait glisser mes bottes et je me retrouve à moitié nue sur son lit.

Lui est toujours assis et habillé à coté de moi.

De nouveau, il pose sa main sur ma chatte et y introduit deux doigts qui glissent impeccablement tellement je mouille. Je suis rouge de honte


-Ne fais pas la timide, tu es trempée, me chuchote Amir


ses paroles m’excitent encore plus, et me figent sur place.


il m’écarte les cuisses, me crache dessus puis m’introduit deux doigts dans l’anus,

je commence à gémir doucement j’ai du mal à retenir ma respiration.


il colle son visage entre mes jambes et commence à me lécher la chatte, et le clitoris, mes gémissement se font plus francs. Je sens sa langue rentrer à l’intérieur de ma chatte, y lapper la cyprine, je n’en peux plus.


— Regarde toi mouiller petite pute, mets toi à quatre pattes sur le lit et cambre toi bien.


Je reste interdite, il me parle sur un ton autoritaire, mais très calmement d’une voix très basse.

je m’exécute.


il commence à me fesser.


— Alors petite chienne tu veux te faire baiser par un arabe? Réponds !

  tu veux te faire remplir sale petite putain ?


On ne m’a jamais parlé comme ça, je ne me reconnais pas, j’ai peur mais l’excitation l’emporte


-Oui …S’il te plait


il déboutonne sa braguette, et en sort un sexe rouge énorme et dressé


— Oui, quoi !?


— Oui sil te plait, baise moi, je veux sentir ta grosse queue. J’arrive à articuler


Ce sur quoi il m’agrippe par les cheveux et me pénètre la chatte d’un grand coup de rein

j’hurle.


Il me défonce la chatte à grand coup de bite

Je me surprends à m’écarter avec les mains, je sens ses couilles cogner contre mon vagin


— Tu aime te faire baiser comme la dernière des chienne, sale petite truie!


Je sens des larmes couler, et un puissant orgasme monter.


— Oui sil te plait, continue, merci de baiser une pute comme moi ! je crie


il se retire me laissant au bort de l’implosion


— Reste comme ça ! me dit-il

ne bouge pas….


je suis sur son lit à quatre pattes, cambrée au maximum,

offerte. De la cyprine coule le long de mes cuisses


j’entend un bruit de clés…… Ben ….

je l’avais oublié...

Diffuse en direct !
Regarder son live