Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Lue 6 879 fois
  • 3 J'aime
  • 0 Commentaire

Mon premier pas

Chapitre 1

Gay

Nous sommes chez toi dans ton salon, assis côte à côte, dans un divan et nous sommes nus.

Je suis à ta droite, pendant que je titille mon mamelon droit avec mon majeur, ma main gauche caresse tes couilles dures et pleines prêtes à exploser.

Toi, tu me masturbes lentement, très lentement.

Ma main remonte doucement sur ta colonne de chair, je te la saisis et commence également une lente masturbation. Quel pied de sentir ta queue grossir dans la paume de ma main !!!

— Ne vas pas trop vite, me dis-tu. Oui comme ça.continue.

Je te regarde, tu sembles apprécier car tes yeux son fermés. A chaque mouvement ma main vient contre tes couilles, tu grimaces :

— Je t’ai fais mal ?

— Non.Putain que c’est bon !!!! Ne t’arrête pas.

Ton gland pointe fièrement vers le haut, à chaque monté mon pouce vient titiller le sommet de celui-ci.

J’apprécie également tes caresses et ma queue toute raide a trouvé une main protectrice qui n’arrête pas de la cajoler.

Après quelques instants passés dans cette position, tu me demandes :

— Suce-moi un peu.

Je m’installe à genoux entre tes jambes, ma bouche s’approche de ta colonne de chaire. Tu bouges ton bassin pour que le contact de ta queue et de ma bouche se fasse plus vite.

Ca y est, je l’ai en bouche. Je commence à te sucer, ma main droite continue à te branler tandis que l’autre caresse tes couilles que je vais rouler dans ma main.

Je te regarde avec des yeux de salope car cela m’excite de sucer une bite pareille pendant que tu poses tes mains pour imprimer le rythme que tu veux.

Ton bassin commence à onduler de plus en plus, tu lâches des petits qui m’annoncent que le feu d’artifice s’est pour bientôt :

— Ouchhh.vas-y .putain que c’est bon..

Je ressors ta queue de ma bouche pour me frapper le visage avec vingt centimètre de chair bien dure. Ton gland est si violacé que tu me forces à te reprendre en bouche mais cela ne te suffit pas encore.

Tu lèves et ce n’est plus moi qui te suces mais toi qui me baise littéralement la bouche. Je sens que tes coups de hanches sans plus violent, mes mains agrippent tes fesses, à chaque poussée je sens tes couilles sur mon menton.

Ma bouche n’est plus qu’un trou que tu me défonces sans ménagement, maintenant tu te gênes plus pour m’insulter pendant que tu me baises la bouche :

— Prends ça ma salope.tu vas en prendre plein la gueule.

Mes bruits d’étouffements tu t’en moques tellement que est parti, tes jambes commencent à tremblées.

Sans me prévenir, tu me bloques la tête, ta bite est au fond de ma bouche :

— Ca y est ..ça viiiient..je jouiiiiiiiiis...aaaaaaaaaahhhhhhhhhh.

Je sens un premier jet de foutre chaud s’écrasé au fond de mon gosier, j’ai un mouvement de recule mais tu me maintiens toujours !

Au second tu recules, j’avale ce que tu m’as mis en bouche pour ne pas étouffer mais le troisième se prépare.

Tu tiens ta queue dans ta main droite, la gauche maintien ma tête, tu te masturbe de plus belle :

— Prends tout dans gueule..., cries-tu dans un dernier effort,.ouiiiiiiiiiii

Le dernier jet de sperme s’écrase sur mon visage, tu n’en peux plus ! Les jambes tremblantes, tu me badigeonnes tout le visage avec ta bite visqueuse. J’ai du sperme partout : sur le front, les joues, dans les yeux et que dire de ma bouche qui n’est plus qu’un bac à foutre !!!

Je reprends ton sexe en bouche pour le nettoyer. Une fois fini, je me relève, la bite au garde à vous, pour aller me laver mais tu m’en empêches :

— Restes ici, je vais m’occuper de toi maintenant.


Fin de la première partie

Diffuse en direct !
Regarder son live