Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 807 fois
  • 1 J'aime
  • 0 Commentaire

Mon voyage pour Nice

Chapitre 1

Divers

Isabelle et moi terminons notre dîner bien arrosé par un vin de Bordeaux qui accompagne tous nos repas depuis qu?elle loge chez moi. C?est sans doute lui qui nous rend si gaies. Les histoires intimes d?Isabelle sont comme d?habitude le centre de nos conversations. A chaque récit je m?imagine à sa place et éprouve une grande jalousie de ne pouvoir vivre comme elle aussi librement et sans retenue ce genre de situation. A la fin d?une de ses histoires elle m?annonce :

     ? Demain matin avec Serge et deux amis nous partons pour Nice, nous sommes invités à une petite fête. ?

    Ce coup ci je n?ai pas du tout l?intention de rester seule ici en sachant qu?elle part une nouvelle fois avec Serge.

     ? Je viens avec vous. ?

    Isabelle médusée met quelques secondes avant de répondre

     ? Je ne suis pas sûre que cela soit une bonne idée, nous descendons en voiture le voyage va être long. ?

     ? Je veux venir. ?

     ? Nous ne faisons pas le voyage pour allez nous baigner. ?

     ? Je veux venir. ?

     ? Sophie, c?est une soirée sexe ! ?

     ? C?est justement ce qu?il me faut en ce moment, et puis si Serge est disponible je suis pas contre. ?

    Elle commence a s?énerver

     ? Il ne le sera sûrement pas. ?

     ? Je viens quand même. ?

     ? Je ne pourrai pas m?occuper de toi et jouer les nounous, j?aurai autre chose à faire. ?

     ? Je veux venir. ?

     ? Ok mais si tu viens tu participes, c?est ça que tu veux ? ?

     ? Oui. ?

     ? Tu ne refuseras rien ? ?

     ? Non. ?

     ? Je vais me coucher. ? dit-elle d?un ton excédé.

    Après avoir rangé la cuisine je retrouve moi aussi mon lit, mais je n?ai pas envie de dormir car j?imagine ce que pourrait être cette soirée et me caresse un long moment avant que le sommeil ne m?emporte.

    Un coup de sonnette me réveille, je me traîne péniblement jusqu?à la porte d?entrée et découvre Serge. Il m?embrasse et me présente ses copains Alain et Pierre. Isabelle elle aussi réveillée par la sonnerie sort de sa chambre uniquement vêtue de sa culotte. Elle embrasse tout le monde. Je lui fais remarquer sa tenue :

     ? Isabelle, tu es nue. ?

     ? T?en fait pas ils ont l?habitude et puis tu crois que ta nuisette cache grand chose ?

En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)

     ? D?accord je vais allez mettre quelque chose. ?

     ? Non reste avec moi. ?

    Pierre ? ça fait plaisir de pouvoir commencer la journée en contemplant deux beautés ?

    Isabelle sourit ? avant tout il me faut un café ?

    Bien décidée à ne pas la contrarier je m?empresse de faire du café pour tout le monde. Serge un peu énervé s?adressant à Isabelle ? on avait dit qu?on partirait tôt ?

    Elle avale son bol de café d?un trait et répond ? excuse moi j?ai complètement oublié de mettre mon réveil ?

    Elle est complètement réveillée lorsqu?elle se tourne vers moi ? toujours envie de venir ??

     ? toujours ?

    Elle regarde Serge d?un air interrogatif

     ? Une femme en plus c?est pas un problème au contraire et c?est un plaisir d?emmener Sophie ?

    Les trois hommes partent dans un rire complice. Je file prendre une douche. Je suis excitée comme une jeune fille qui va sortir pour la première fois. ? Isabelle j?emmène quoi comme vêtements ? ?

     ? Attend je vais choisir ?

    Elle pose sur mon lit une jupe noire puis un soutien gorge noir, un string noir, un porte jarretelles noir et un chemisier blanc.

     ? Emmène aussi plusieurs paires de bas ?

     ? Tu ne penses pas que la jupe est un peu courte pour la mettre avec des bas ? ?

     ? Commence pas à discuter, je sais très bien ce que je fais, mets ça ?

    Elle dépose d?autres robes et sous vêtements dans mon sac de voyage puis file sous la douche. Je m?habille et me maquille en attendant son retour. Elle inspecte maintenant ma tenue

     ? Ca ne va pas retire ton soutien gorge et met les talons aiguilles que je t?ai apportés l?autre jour ?.

    Je m?exécute sans rien dire pendant qu?elle retourne s?habiller dans sa chambre. Je suis prête lorsqu?elle revient vêtue en tee-shirt, jeans et tennis blanches. Je m?étonne de sa tenue mais la réponse fuse :

     ? T?occupe, tu veux venir ou pas ? ?

     ? Je veux venir. ?

     ? Alors tu m?obéis. ?

    Nous retrouvons les garçons qui apprécient ma tenue.

     ? Comment vous la trouvez ma grande s?ur ? ?

    Les compliments fusent de tous les côtés. Serge :

     ? Il commence à se faire tard, on a plus de 900 kilomètres à faire, allez en voiture ! ?

    La voiture est immense, elle ressemble à un grand 4x4 gris, très haut et très long avec des vitres teintées. Alain prend le volant, Isabelle monte à côté de lui. Je m?apprête moi aussi à monter derrière lorsque je prend conscience que ma jupe étroite m?interdit cette escalade. Je suis obligée de la remonter bien au dessus de mes bas pour passer l?obstacle lorsque que je sens deux mains me pousser les fesses. Mes talons aiguilles me font perdre l?équilibre et je m?étale dans la voiture sur Pierre qui était déjà installé.

     ? Excuse moi Pierre. ?

     ? T?excuse pas tout le plaisir est pour moi. ?

     ? Le plaisir était aussi pour moi, j?avais une très belle vue, elle a un cul magnifique. ? répond Serge

    Je m?installe au milieu d?eux en remettant un peu d?ordre dans mes affaires. Nous roulons depuis à peine un quart d?heure.

    Serge : ? Putain ça m?a foutu la trique, les seins d?isabelle, le cul de Sophie en porte jarretelles, moi je tiens pas jusqu?à Nice ?

    Isabelle en se retournant : ? Personne te demande de tenir jusqu?à Nice, sers toi elle attend que ça ?

    Mon c?ur bat la chamade, c?est une plaisanterie, Serge ne peut certainement pas me prendre là sous le nez de tout le monde. J?en rigole aussi comme les autres. Il se tourne vers moi et m?embrasse à pleine bouche pendant que sa main remonte ma jambe jusqu?à mon sexe. Il retire mon string puis le jète à Pierre :

     ? Regarde, elle est trempée cette salope, t?en as pas envie toi ? ?

    Pierre : ? si, moi aussi j?ai la trique maintenant. ?

    Isabelle qui ne perdait rien du spectacle : ? fais voir si c?est vrai ?

    Pierre ne se le fit pas dire deux fois, il baisse son pantalon et sort de son slip un membre bien droit.

    Serge à Pierre : ? je sens que tu as envie de te faire sucer, je peux t?assurer qu?elle suce divinement bien ?

    Pierre : ? tu me tentes. ?

    Ils décident tous les deux qu?on passerait sur la plate forme arrière du véhicule et qu?ensuite ils relèveront les sièges arrières afin d?avoir plus de place. Pierre enjambe les sièges, il n?a plus ni pantalon ni slip et s?assoie contre la portière arrière la bite en l?air. ? tu peux venir Sophie, je t?attend ?.

    Je fais une tentative mais ma jupe craque alors je préfère la retirer puis commence à défaire également mes talons aiguilles.

    Isabelle : ? tu fais quoi là ? ?

     ? Je retire mes talons pour être plus à l?aise. ?

     ? Pas question, tu ne dois jamais les enlever, apprend à bouger avec, c?est très sexy. ?

    Je passe ma jambe droite par dessus les sièges et reste en équilibre dessus lorsque Serge me pousse, j?arrive à poser le pied droit par terre mais la poussée trop forte et mon talon aiguille me fait perdre l?équilibre et je tombe sur les genoux entre les jambes de Pierre. Emportée par l?élan j?ouvre grande la bouche lorsque je me vois arriver directement sur la bite de Pierre que j?absorbe entièrement d?un seul coup.

    Pierre ? C?est la deuxième fois qu?elle me tombe dessus mais là c?est du grand art, chapeau, mais j?ai quand même eu peur. ?

     ? Dans le mille ? lui rétorque Serge en rigolant.

    A genoux mon équilibre récupéré je donne toute mon attention et mon énergie à donner du plaisir à Pierre lorsque Serge me pénètre en levrette sans aucune difficulté. Ses premiers mouvements font immédiatement monter en moi une vague de plaisir incontrôlable et une première jouissance m?envahit. Cela fait maintenant un bon moment que nous prenons du plaisir ainsi lorsque Pierre demande à changer de position. Il est cassé en deux le dos contre la portière arrière de la voiture. Alors Serge se retire de moi. Pierre s?allonge et m?attire au dessus de son sexe. Je m?empale dessus et commence de longs va-et vient qui me procurent un tas de frissons.

    Isabelle à Serge ? Tu vois bien qu?il y a une place de libre, vas y encule la. ?

     ? Non, non ?

    Mes mots ne servent à rien. Déjà le gland de Serge est à l?entrée de mon trou du cul. La première poussée me faire horriblement mal, le chemin est étroit. Le plaisir que me donne Pierre en lançant de grands coups de bassin me fait supporter la douleur. Tout doucement Serge gagne régulièrement du terrain jusqu?à se retrouver entièrement en moi. J?essaie de me détendre au maximum. Son rythme prend peu à peu de plus en plus d?intensité. Il me tient par les hanches et je reste ainsi pendant de longues minutes toute à mon plaisir sous les coups de boutoirs répétés de Serge et Pierre.

    Pierre est le premier a céder, son mouvement devient plus rapide, le souffle court, le visage tendu il éjacule en moi. Serge qui donne aussi les mêmes signes de jouissance, se retire rapidement et essaie d?éjaculer dans ma bouche mais son équilibre est instable, la jouissance trop rapide et je reçois la plupart de sa semence sur le visage avant de le prendre en bouche pour les dernières gouttes.

    L?ambiance est à la rigolade les garçons sont contents.

    Serge : ? Il faut en garder pour ce soir, soyons sage maintenant. ?

    Je commence à m?endormir sur ces bonnes paroles, s?il veut remettre ça ce soir, moi je suis d?accord. Ma s?ur me réveille. Nous sommes arrivés à Nice.

     ? Comment ça va Sophie ? ?

     ? J’ai trop mal au cul. ?

     ? T?en fait pas j?ai une pommade qui te fera du bien. ?

    Elle se retourne vers Serge et dit tout haut ? Sophie a son petit trou éclaté ?

    Les mecs se marrent et Serge répond ? ça me rappelle tes débuts, tu te souviens ? , c?est sûrement de famille, au début t?avais mal maintenant il faut voir les engins que tu t ?enfiles ?

    Isabelle ? c?est malin ?. Les mecs sont hilares.

    J?enfile ma jupe que je tiens d?une main et me laisse glisser hors de la voiture. Elle s?enroule complètement autour de ma taille et tout le monde peut voir mes bas et l?absence de string. Bien sûr les garçons éclatent de rire à nouveau pendant qu?Isabelle gentiment remet ma jupe en place. Heureusement pour moi personne d?autre n?a vu la scène et je peux maintenant contempler cette grande battisse dans laquelle nous avons rendez-vous.


E-mail: sophie.gom30@caramail.com

Diffuse en direct !
Regarder son live