Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 5 903 fois
  • 27 J'aime
  • 2 Commentaires

Mouillette, la soumise

Chapitre 9

Le début de la fin ?

SM / Fétichisme

Ndlr : Mes chers lecteurs, je sais que parfois certains chapitres vous ont plus plu que d’autres, je sais aussi que vous aimez lire la suite et que parfois, j’écris un chapitre longtemps après le précédent… cela me prend beaucoup de temps et j’aimerais vous remercier pour votre patience et vos messages privés encourageants.


Mais place à la suite de l’histoire…


***


Dans le chapitre précédent, je vous ai raconté que j’avais demandé à mon cher Maître une pause pendant mes menstruations… Finalement la pause dura un peu plus longtemps car j’avais besoin encore de réfléchir. J’écrivis un texte où en résumant j’expliquais qu’il y avait des choses que j’aimais et d’autres moins/pas. J’expliquais que le fait de faire tous ces records chaque jour (il m’en fallait deux par jour !!) devenaient de plus en plus compliqué car j’arrivais à des durées qui pouvaient me faire mal/fatiguer les muscles, ou qui n’étaient plus possibles.


J’expliquais également que le fait de devoir me faire jouir plusieurs fois par jour était également chronophage…

Puis j’expliquais aussi que quoi qu’il en soit le plus important pour moi était de garder le lien avec lui car mon Maître était devenu également un ami cher à mon cœur.


En somme, j’expliquais que j’étais dans le flou. J’écrivais au passé et mon Maître à la lecture du texte me demanda si c’était une lettre d’adieu. Je lui expliquai que non, que je ne savais au final pas si cette relation me convenait toujours ou pas. La seule certitude que j’avais c’était qu’il comptait beaucoup pour moi.


Qu’il m’apportait beaucoup dans tous les sens, et cela même si je ne l’avais jamais eu auprès de moi réellement.


Après discussion avec lui, il ne m’imposa plus qu’un seul orgasme par jour au moment où je le décidais, il enlevait mes records à battre (pour autant il voulait que je continue quelquefois à refaire ces tâches-là mais sans obligation de battre un record).


Il me demanda cependant de le vouvoyer lorsque nous avions nos jeux de soumission. Cela étant fixé, je ressentis un grand soulagement. J’allais enfin avoir du temps pour me consacrer à d’autres activités.


***


Notre petit jeu continua alors, jour après jour…


Un jour il me demanda de me filmer dehors au niveau du coffre de ma voiture entrain de mettre un des plugs dans mon cul… Bien sûr, sur un parking d’un centre commercial ! Je me mis dos au coffre de ma voiture, j’étais habillée d’une jupe courte et d’un chemisier décolleté et j’avais enlevé mon string dans ma voiture. D’une main, je passai ma main sous ma jupe et glissai doucement le plug en moi… Il y avait des gens qui arrivaient pour se garer, je faisais mine de ne rien faire de spécial… J’envoyai cette vidéo à mon Maître qui me demanda de faire plusieurs vidéos de ce style… Le but était également qu’on ne me reconnaisse pas, pour l’anonymat que je souhaitais garder…


Au jour où j’écris cette histoire, ces vidéos ont été enregistrées mais je n’ai pas encore fini de les reprendre pour les mettre sur xhamster comme certaines photos… Cela sera fait un jour, soyez en certains… Je suis malgré tout une exhibitionniste !


En parlant d’exhibitionnisme… je crois avoir oublié de vous raconter une autre épreuve que mon cher Maître m’avait fait faire… Toujours en me filmant, il me demanda de mettre une pince à torchon sur chacune de mes petites lèvres afin de mordre dans ma chair (c’était certainement pour une punition, maintenant que j’y pense). Le but était de me pencher dans le coffre de ma voiture (toujours sans string) afin qu’on voit très bien les ficelles terminées par des boulons que j’avais accrochées aux pinces pour étirer mes petites lèvres…


J’avais réussi cette tâche non sans mal, car à un moment, une des pinces s’était décrochée… J’avais posé un de mes pieds sur le bord de la voiture pour que mes jambes soient bien écartées afin de remettre la pince… Et je vous laisse imaginer ce qui s’était passé… Des personnes étaient passées derrière moi juste à ce moment-là ! Je me sentais tellement gênée ! Même si je savais que mon Maître était très fier de cela.


***


Des boulettes, j’en ai fait un certain nombre… certaines drôles, d’autres moins drôles…

La bouteille cassée comme dans un des chapitres précédents, cette histoire de pinces à torchon… y a eu aussi, une pince qui se décrocha toute seule de mes tétons alors que je faisais une punition…Il y a eu aussi un faux piercing pour tétons qui est tombé comme un grand au sol et qui s’est cassé… merci les sites en ligne chinois et leurs qualités…


Tellement de boulettes dont on a ri de la stupidité avec mon cher Maître.


***


Dans les coulisses de cette histoire, j’ai reçu de nombreux messages également sur xstory et sur xhamster. J’avais comme tâche par mon Maître de répondre toujours ou presque la même phrase. C’était aussi ça de se soumettre à son Maître… De même qu’il m’a aussi suggéré de décoincer une collègue de travail… d’essayer de la séduire…


Puis il m’a poussée aussi à me rapprocher de mon mari… Au début j’y suis allée à reculons puis petit à petit mon mari a compris que j’étais là avec lui, il a commencé à apprécier une plus grande complicité et rapprochement. Et moi aussi car finalement cette relation avec mon Maître n’était que virtuelle, je lui envoyais des photos de moi, des vidéos aussi, des audios… mais il ne m’a jamais touchée de sa vie…


Au mois de décembre 2020, nous étions dans ma famille et mon Maître m’avait demandé de m’occuper de mon mari… J’avais donc pris les choses en main… sa trique…

Mon mari n’est pas bien membré, et je savais déjà qu’un de ses fantasmes était de jouir dans ma bouche… Je ne l’avais jamais fait et poussée par mon Maître… je caressai le membre de mon mari, je le léchai doucement, puis je pris son membre dans ma bouche, je lui faisais une fellation de plus en plus prenante, et mon mari était très excité et il allait jouir…

Il voulut enlever sa bite de ma bouche mais je lui dis qu’il pouvait y aller… Il envoya la sauce et je bus tout…

Mais j’eus une énorme déception… Car après avoir joui, il m’ignora complètement alors que j’étais dans un état d’excitation extrême ! Il ne voulut même pas me toucher ! Ce qui fait que le lendemain quand je racontai tout à mon Maître il me demanda de jouir une fois par heure pendant trois heures… Je réussis en regardant des vidéos sur xhamster non sans difficultés…


La suite et fin dans le chapitre 10…

Diffuse en direct !
Regarder son live