Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 5 878 fois
  • 116 J'aime
  • 2 Commentaires

Naomi

Chapitre 14

Hétéro

Lui aussi

 

Arrivées à l’appartement, nous étalons nos jouets sur la table basse, nous sommes toutes les trois excitées comme des puces, nous nous déshabillons en une seconde pour nous précipiter dans la chambre et se jeter sur nos sexes. Manon sur le mien, Emma sur le sien et moi sur celui d’Emma, nous formons un cercle de plaisir. Manon bouge mon plug en me léchant le sexe, c’est divin, j’en fais autant à Emma qui le répercute sur Manon. Nous jouissons très vite, mais nous n’arrêtons pas de lécher le sexe devant nous. Au bout de plusieurs minutes, je parts dans un sublime orgasme entretenu par Manon que je sens jouir quelques secondes plus tard. Seule Emma résiste, je dois me donner au maximum pour enfin la sentir jouir. Nous revenons tranquillement à nous enlacées, je suis heureuse contre le corps de mes amies, j’aime sentir leurs peaux sur la mienne, je suis bien. Nous somnolons quand nous entendons la porte d’entrée se fermer, c’est Jules qui rentre, je réalise d’un seul coup que tous nos achats sont sur la table basse. Nous l’entendons entrer dans la salle de bain, il va prendre une douche, ça veut dire qu’il est seul. Nous nous levons pour nous précipiter dans le salon, les achats sont toujours là, nous nous installons pour l’attendre. Après sa douche, Jules revient dans le salon, il regarde la table basse.

 

–Je vois que vous avez fait des emplettes, et c’est pour qui ça ?

–Pour nous, mais tu peux aussi en être, tu es vierge du cul ?

–Oui, et je ne compte pas me faire déflorer.

–Alors, il va falloir te priver de nos petits culs, on s’en réservera l’accès. 

–Mais je ne suis pas pédé.

–Non, mais se faire sodomiser, c’est aussi un plaisir en lui-même, on ne te demande pas de te faire prendre par un mec et de virer ta cuti, mais de te faire sodomiser par nous, tes femmes.

–Vous me laissez le temps d’y réfléchir les filles ?

–Bien sûr notre chéri, mais pas très longtemps, on veut la réponse ce soir au plus tard. En attendant, je crois que Manon aimerait bien que tu l’honore, elle est au bord de l’orgasme.

–Ça, c’est dans mes cordes, viens dans mes bras ma chérie.

 

Elle vient se blottir dans ses bras, il la soulève et l’emmène dans la chambre, il la dépose tendrement sur le lit, lui écarte un peu les jambes et se met sur elle, il bande déjà. Je vois son sexe s’enfoncer en elle, mais d’un seul coup, il s’arrête.

 

–Mais c’est quoi ça, tu as quelque chose dans le cul ?

–Oui mon chéri, continu, tu vas aimer, j’en suis sûre.

 

Il recommence à s’enfoncer en elle, il commence ses aller-retours, elle donne de léger coups de rein, je vois qu’elle va jouir très vite. Elle me regarde, ses yeux commence à se révulser, elle donne un dernier coup de rein et explose.

 

–Ah oui, oh oui, oui, ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii.

 

Jules continu de lui faire l’amour, il ne s’arrête pas, je crois qu’il veut lui aussi jouir, mais Manon l’arrête, elle lui prend la tête entre ses mains. 

 

–Jouis avec Naomi mon chéri, elle aussi veut jouir avec toi.

 

Je m’allonge à côté d’elle, il vient sur moi pour m’enfoncer son sexe dans le mien, il sent mon plug.

 

–Toi aussi tu as quelque chose dans le cul ?

–Oui, et Emma aussi, viens mon chéri, viens jouir dans ta femme, viens me féconder, j’ai envie de te sentir te vider en moi, viens mon amour, viens.

 

Je sens son pubis contre le mien, il s’active en moi, mais je suis tellement excitée que je jouis assez vite, heureusement, le plug a un double effet et il jouit en moi. Je sens son sperme m’inonder le vagin, j’en jouis encore plus. Je veux un enfant de lui, je veux concrétiser notre amour par un petit être que nous chérirons tous. Emma nous regarde, je lui fais signe de s’allonger à côté de moi, quand elle est sur le dos, je lui écarte les jambes pour venir lui titiller le sexe. Elle ne met pas beaucoup de temps pour jouir, nous nous retrouvons tous les quatre enlacés dans le lit. Jules est au centre, ses trois femmes sur lui, j’ai peur qu’il étouffe sous notre poids, mais il a l’air parfaitement heureux. Je suis bien au milieu de ces trois personnes que j’aime par-dessus tout, je vois l’avenir serein et plein d’amour. Je sais que la vie va nous bousculer, qu’elle va nous compliquer l’existence, mais je sais que nous serons assez forts pour surmonter les épreuves qui nous attendent. 

 

Je constate qu’il est plus de dix-huit heures, il faut se lever, on ne va pas passer la soirée au lit, d’autant que j’ai une petite idée derrière la tête. Nous nous retrouvons dans le salon, Emma range les ceintures et les godes dans un des tiroirs de la commode, tout est facilement accessible. Jules est détendu, il est au milieu de ses femmes, j’ai l’impression qu’il adore ça, je viens me coller à lui.

 

–Alors mon amour tu es bien au milieu de tes femmes ?

–Oui, vous illuminez ma vie, je vous aime toutes les trois. 

–Et tu accepterais qu’on s’occupe de ton petit cul ?

–Oui, en définitive pourquoi pas, je te fais confiance.

–Ok, commençons par manger, on aura le temps après.

 

En moins d’une heure et demie, le repas est prêt et englouti, une fois tout rangé, je vais vers le tiroir de la commode pour sortir les ceintures et les godes et les poser sur la table basse. Jules revient de la salle de bain avec Emma, ils se sont préparés, il s’approche de la table.

 

–Lequel tu veux, choisi celui que te semble le plus accessible.

 

Il ne choisi pas le plus petit, mais une taille intermédiaire, je le mets sur une ceinture avec deux godes internes, j’ai aussi envie de me faire plaisir. Manon fixe le double gode sur l’autre ceinture à double godes internes. Je badigeonne la rondelle de Jules ainsi que celle de Manon et d’Emma pendant que Manon me badigeonne la mienne. Nous enfilons les ceinture, c’est Emma qui dirige les godes dans mes orifices, elle en fait de même avec Manon. Je sens bien les deux godes dans ma chatte et mon cul, j’adore cette sensation de double pénétration, il va falloir le faire avec Jules et une fille équipée d’une ceinture ou avec les filles.

 

–Allez, en place.

 

Jules se met à genou, le torse sur la table basse, Emma l’imite, ils nous présentent leurs culs bien lubrifiés. Je m’agenouille derrière lui, Manon derrière Emma, je guide le gode entre les fesses de Jules, il tortille un peu des fesses pour me faciliter la tâche. Je sens que le gland est au contact de son anus, je m’arrête d’avancer.

 

–Ça va chéri ?

–Oui, vas-y, je suis prêt.

 

Je pousse doucement, je sens son sphincter résister, mais Jules est décidé, il donne un violent coup de rein en arrière, le gode disparaît d’un seul coup jusqu’aux couilles.

 

–Ah putain, ça fait mal, mais ce n’est pas grave, vas-y, défonce moi l’oignon, vas-y ma chérie, je dois pouvoir le supporter.

 

Je commence à m’activer sur son cul, je vois que Manon se donne à fond sur Emma qui semble au bord de l’orgasme.

 

–Putain, les deux ensemble, le pied intégral.

 

Je continu mes va et vient dans le fondement de Jules, je sens son sphincter se détendre de plus en plus, ça glisse beaucoup mieux. J’entends Emma et Manon jouir à côté de nous, elles crient leur joie. Jules se détend encore plus, il les regarde avec un regard d’envie.

 

–Ça devient agréable, vas-y ma chérie, je crois que je vais même finir par jouir comme elles, c’est scotchant. 

–Ce serait génial, jouis mon amour, laisse toi aller.

 

J’accélère rythme, il pointe ses fesses vers le haut, il se donne à fond, je crois qu’il va jouir, mais il faut qu’il se dépêche car moi, je suis au bord de l’orgasme, je ne vais pas pouvoir tenir longtemps. Ces deux godes dans mon sexe et mon anus sont d’une efficacité diabolique. On dirait qu’il a compris car je sens son corps se tendre.

 

–Oui ma chérie, je vais jouir, vas-y, c’est bon, ça vient.

 

Je vois Manon se précipiter entre lui et la table basse, elle engloutit son sexe pour avaler son sperme.

 

–Ah oui, ta bouche, oui, ça vient, oui, tiens, avale ma chérie, avale.

 

Je le sens se raidir en même temps que moi, Emma m’enlace, elle me soutient, je ne sais pas si j’aurais pu tenir debout sans elle tellement mon orgasme est puissant. Je suis secouée de spasme de plaisir accentués par les baisers qu’elle dépose sur mon cou.

 

–Oui mon amour, jouis, laisse toi aller, je suis là pour toi. 

 

Je m’abandonne dans ses bras, je suis dans un autre monde, j’ai fait jouir l’homme que j’aime en le sodomisant tout en me faisant jouir moi-même, soutenue par une femme que j’aime et l’autre récupère son sperme. Jules se détend en même temps que moi, je vois Manon émerger, elle se penche sur moi pour déposer ses lèvres sur les miennes. Elle me donne un peu du sperme de Jules et quitte rapidement mes lèvres avant de les poser sur celles d’Emma pour lui donner le reste. Nous venons de partager le sperme de l’homme que nous aimons récolté au cours de sa première éjaculation suite à une sodomie. Je me dégage en enlevant ma ceinture, Jules se redresse, je le fais pivoter pour le serrer dans mes bras et l’embrasser fougueusement. Emma se colle sur mon dos, elle nous enlace, Manon se colle au dos de Jules pour faire la même chose. Au bout de quelques minutes de bonheur enlacée par toutes les personnes que j’aime, nous nous séparons pour nous assoir côte à côte sur le divan. 

 

–Les filles, je viens de vivre un des moments les plus exceptionnels de ma vie, jamais je n’aurais imaginé jouir comme ça avec mon cul.

–Je m’occupais de ta bite tout de même.

–Oui, mais j’ai bien senti mon cul me donner du plaisir, tu n’as fait qu’accentuer, je crois que la prochaine fois, je n’accepterais pas que l’une d’entre vous s’occupe de ma bite, je veux voir ce que ça donne qu’avec mon cul. 

–Ça veut dire qu’il y aura une prochaine fois ?

–Bien sûr, et ce ne sera pas la seule fois, j’y reviendrais souvent, c’était super, et je ne suis pas pédé.

–Ça, nous pouvons toutes en attester.

–Je l’espère bien !!

–Ok, mais il se fait tard, au lit tout le monde, on continuera cette discussion très intéressante dans le lit.

 

Tout le monde se lève pour aller dans la chambre, Jules est entre Manon et moi, Emma se colle à moi sur l’autre côté.

 

–Je suis si bien contre toi mon amour, tu le pensais vraiment quand tu as demandé à Jules de te féconder ?

–Oui, j’ai envie de faire un enfant avec lui, pour nous tous, et même plusieurs s’il le veut.

–J’espère que je serai la marraine du premier ?

–Bien sûr mon amour, la tante et la marraine.

–C’est vrai que c’est mon frère, j’ai tendance à l’oublier en ce moment.

–Ça se comprend un peu.

–Et il est d’accord ?

–Il suffit de lui demander.

–Jules, que dirais tu d’avoir des enfants avec Naomi ?

–J’adorerai, et avec Manon et toi aussi, même si tu es ma sœur.

–Sauf que ta sœur ne peut pas avoir d’enfant, je suis stérile, mes trompes sont irrémédiablement détruites.

–Mais tu as tes règles pourtant ?

–Ça, c’est bien une réflexion d’homme, c’est totalement indépendant. Pour parler simplement, les règles sont la conséquence du petit nid qu’avait confectionné l’utérus pour recevoir l’ovule et le faire grossir pendant neuf mois s’il est fécondé par un spermatozoïde. Dans le cas contraire, ou s’il n’y a pas d’ovule, il évacue le nid tous les vingt-huit jours en moyenne pour en refaire un autre. Capito ?

–Farpaitement ma chérie, farpaitement, je ne savais pas, j’en suis désolé.

–Ne t’en fais pas frérot, tu as deux femmes qui te donnerons des enfants, certains chocolat au lait et d’autres un peu pâles. 

–Qu’importe, je prends tout.

–D’un autre côté, un enfant entre nous aurait en même temps un père qui serait son oncle et une mère qui serait sa tante, tu vois se qui se passerait dans sa tête ?

––Evidemment, vu sous cet angle.

 

Je me love contre lui ainsi que Manon, elle me regarde.

 

–Ce qui serait génial, c’est qu’on soit enceinte en même temps, on pourrait faire des jumeaux de deux femmes différentes.

–Je ne pense pas ça possible, mais rien n’empêche d’essayer.

–Ok, tu commence ?

–D’accord.

 

Je monte sur Jules qui commence à bander sévère. Je le laisse m’enfoncer son vit dans le vagin. Je bouge sur lui jusqu’à ce que nous jouissions. Cette fois, pas question de récupérer le sperme. Une demi-heure plus tard, c’est au tour de Manon de faire l’amour avec lui, elle aussi garde son sperme. Seule Emma nous laisse boire son sperme quand elle a fait l’amour avec lui.

Diffuse en direct !
Regarder son live