Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 15 445 fois
  • 27 J'aime
  • 0 Commentaire
  • Corrigée par l'équipe

Natation et dérapage

Chapitre 1

Gay

Ce matin-là au réveil, Peter se réveilla, bâilla, puis jeta un œil sur Joey encore endormi à ses côtés. Il avait de beaux cheveux blonds, tandis que ceux de Peter étaient bruns. Le physique de son petit ami était celui d’un athlète. Il lui caressa les cheveux, plaça sa tête sur son torse et écouta les battements de son cœur. Il était tellement heureux dans son couple, il l’aimait vraiment beaucoup.

Il sentit une main glisser sur sa peau nue, puis entendit la voix du blondinet :


— Bonjour mon chéri.

— Bonjour bel Apollon.

— Hm, j’aime quand tu m’appelles comme ça.


Peter sentit ensuite les mains de Joey sur lui. Elles lui agrippèrent et malaxèrent ses fesses.


— Ca te dit pour ce matin avant de se lever ? lui proposa l’athlète blond.


Il sentit également tout contre lui l’érection de son mec se dresser, ce dernier continua de lui malaxer les fesses tout en lui léchant une oreille. Il se sentit lui-même assez excité et lui prit son membre en main pour le lui masturber. Ils s’embrassèrent tendrement.


Une fois fini, ils allèrent se doucher et se lavèrent mutuellement. Peter contempla un peu le physique de Joey, ce dernier le vit et affecta quelques poses pour mettre ses muscles en valeur devant lui et prit également des poses sexy.


— Tu as vraiment un beau physique, dit-il.

— Je le vois bien, et j’aime bien régaler tes yeux.

— Avec ça, je fais un peu tache dans notre couple non ?

— Pourquoi tu dis ça ? Je t’aime pour ce que tu es, et puis tu as un peu de muscles aussi, regarde-moi ça c’est mimi.


Le jeune homme blond lui palpa un peu ses biceps et en profita également pour lui titiller les tétons, le faisant un peu gémir. Son mec ajouta :


— Si c’est à cause de certaines personnes qui te disent des trucs ou je ne sais quoi, prête pas attention.


Ils sortirent de la douche et se séchèrent l’un l’autre. Joey le prit dans ses bras et lui souffla à l’oreille :


— Vivement tout à l’heure quand on ira à la piscine, j’ai bien envie de te voir en maillot de bain, tu dois être bien excitant !

— Mais j’ai pas de maillot de bain !

— T’inquiète pas, j’ai prévu le coup à l’avance !

— Toi alors...


Il sentit quelque chose de long et dur se dresser contre lui.


— Quoi encore ? fit-il, mais tu es en rut toi c’est pas possible !

— C’est la pensée de te voir en maillot, ça me fait fantasmer... sans oublier qu’on est nus et l’un contre l’autre.

— Quel obsédé celui-là, pensa-t-il.


Plus tard dans la journée, Peter alla dans une cabine, se déshabilla entièrement, puis enfila son nouveau maillot de bain acheté par son petit ami. Il le trouva joli, mais un détail clochait : il le serrait un peu. "Mais pourquoi c’est aussi serré ? ", se demanda-t-il.

En sortant, il croisa Joey qui l’attendait, "qu’est-ce qu’il est sexy en maillot de bain, songea-t-il, ça lui va trop bien !". L’athlète siffla et lui dit :


— J’avais vu juste, il te va bien !

— Oui, il me plaît bien, mais il me serre pas un peu ? Je crois que tu m’as pris un maillot de bain un peu petit.

— Mais non, mais non, t’inquiète pas !


Ce que Peter ignorait à ce moment-là, c’est qu’effectivement le maillot de bain était trop petit et que Joey avait justement fait ça exprès pour la vue.

Ils se douchèrent vite fait et se dirigèrent vers l’un des bassins, le jeune homme blond lui demanda :


— Prêt à faire un peu d’exercices ?

— Oui !

— Alors on entre dans l’eau et on commence !


Une fois à l’eau, Joey le fit se tenir au bord, Peter se plaça sur le ventre et bougea les jambes comme son petit ami lui dit de faire, il lui faisait confiance là-dessus, car il savait que ce dernier avait fait partie d’une équipe de natation au lycée.


— Je m’y prends bien Joey ?

— Oui très bien mon ange, mais durant les exercices, je veux que tu m’appelles "coach".

— D’accord coach !


Peter trouva ça amusant et se prêta au jeu. Pour l’exercice suivant : Joey le fit nager en longueur tout en restant à proximité, histoire de le rassurer un peu.


— Bien, maintenant, tu vas passer la tête sous l’eau.

— OK coach !


Peter prit une grande inspiration puis fit ce que son "coach" lui avait dit de faire, il garda les yeux fermés un instant, il eut l’impression d’entrer dans un monde de calme, d’apaisement et de flottaison. Il comprenait mieux les gens comme son petit ami qui aime nager, il se sentit presque dans un autre monde à découvrir. Lorsqu’il ouvrit les yeux, il vit le membre en érection de Joey et sous l’effet de surprise, il but un peu la tasse et remonta vite à la surface et se mit à tousser.


— Heu... ça va mon chéri ?

— Mais t’es malade ou quoi ? Tu m’as fait boire la tasse là !

— Pardon je voulais pas...

— J’en ai déjà marre !


Peter tenta de remonter sur le bord, mais Joey l’enlaça pour le retenir.


— Attends, reste encore un peu, je suis désolé !

— OK je reste encore, soupira-t-il.


Son mec frotta sa tête contre lui tout en le serrant fort. Cependant, l’érection de ce dernier était encore bien présente et se frotta bien à ses fesses. A dire vrai, ça l’émoustilla un peu et il lui proposa :


— Si je te satisfais, est-ce que tu resteras concentré après ?

— Oui je le serai ! promit l’intéressé.


Peter voulut retirer son maillot, mais Joey le retint, il voulait qu’il le garde encore un peu sur lui. Il se mit donc contre le bord du bassin, le sportif lui caressa les fesses, puis entra les deux doigts. Il plaça ensuite son pénis et se frotta tout contre.


— On ne l’avait encore jamais fait comme ça, ho bon sang ce que tu es sexy !


Joey se plaça, assis sur le bord, son maillot à ses côtés, Peter vint lui prendre son membre en bouche et le suça sensuellement.

Par la suite, son "coach" le fit se placer à nouveau contre le bord et lui tira un peu son maillot de bain serré, le faisant un peu gémir. Il lui caressa l’entrejambe tout en lui faisant d’érotiques bises.


— Tu vas retirer mon maillot ?

— Non pas besoin !


Joey lui glissa son maillot entre ses fesses et lui inséra son pénis en lui, il lui agrippa les hanches et lui donna des coups de reins qui le firent gémir. Au fur et à mesure que ses coups de reins gagnèrent en intensité, Peter se mit à pousser des cris de plaisir.


— Ho ce qu’on est bien à l’intérieur ! fit son "coach".


Ils continuèrent jusqu’à ce qu’ils éjaculent tous les deux. Peter et lui haletèrent, son pénétrant se retira, le prit dans ses bras et l’embrassa amoureusement.


— Comme on a dit, sérieux ! fit Peter.

— Oui t’inquiète pas, fit Joey avant d’ajouter : tu m’as bien satisfait pour le coup, on remet ça quand tu veux !


Quelques jours plus tard, Peter reçut un nouveau maillot de bain qu’il s’était commandé, à la même taille que le précédent et l’enfila de suite. Il se mit ensuite au-dessus de Joey, son membre en lui et bougea des hanches tout en caressant son pénis sous son maillot de bain.


— Je crois que je viens de lui faire avoir un nouveau fétiche à mon mec, pensa le blondinet, bah d’un côté, si ça le rend heureux et que je peux aussi en profiter, on ressort tous les deux gagnants !

Diffuse en direct !
Regarder son live