Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 4 327 fois
  • 17 J'aime
  • 2 Commentaires
  • Corrigée par l'équipe

Natation et dérapage

Chapitre 2

Gay

Joey et Peter préparèrent leurs sacs, ils avaient prévu depuis un moment d’aller à la plage, selon l’athlète blond, cela ferait du bien de prendre l’air marin à la mer.

Ils sortirent et prirent la voiture, puis partirent en route. Durant le trajet, Peter contempla un peu le paysage qui défilait à l’arrière lors de leurs passages. Joey lui, tout en restant concentré sur la route, pensa à son petit ami en maillot de bain et afficha un sourire malicieux.

Une fois arrivés, ils se changèrent dans le véhicule avant d’en sortir. Ils se dirigèrent vers l’endroit voulu. Le blondinet fit quelques étirements tandis que son petit ami lui, admirait la mer, il vit également un bateau au loin.


— Dommage que ce ne soit pas une plage nudiste, hein ? lui dit le sportif.

— Pourquoi tu dis ça ?

— Pour pouvoir mater un peu et pourquoi pas mieux profiter de la vue de tes belles fesses.

— Je préfèrerais pas !

— Ha bon ? Tu ne veux pas que je te mate ?

— C’est pas ça ! C’est... les autres, qui pourraient...

— Ha ça te gêne que ce soit un autre que moi qui te regarde, comme c’est mignon.

— Ca te gênerait pas qu’on te regarde ?

— Avec le corps que j’ai, je me sentirais plutôt flatté qu’on me trouve à leurs goûts.

— Forcément... et vis-à-vis de moi alors ?

— Ca dépend, si d’autres gars apprécient de te voir nu, ils se mettraient sûrement à me jalouser et j’en ressortirais plutôt fier.

— Toi alors...

— Moi aussi je t’aime beau brun !


Joey l’attrapa par les épaules et le tira à lui pour lui voler un baiser, Peter s’écarta un peu et regarda aux alentours.


— Ben quoi ? D’habitude, t’aimes bien quand on s’embrasse, demanda le jeune blond perplexe.

— C’est pas ça ! Imagine qu’on nous ait vus !

— Je vois pas trop où est le problème, et puis même si c’est le cas, j’espère que comme moi il te trouve sexy !


Le jeune homme brun rougit un peu et détourna un peu le regard, son compagnon ajouta :

En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)


— T’inquiète pas ! S’il arrive un truc, je suis là, tu peux te sentir protégé !


Suite à ce qu’il venait de lui dire, il ne sût pas s’il devait en rigoler un peu ou s’il devait soupirer d’exaspération." Décidément celui-là, pensa-t-il, mais bon, il a beau être un vrai gamin quand il s’y met, ça m’empêche pas de l’aimer".


Une fois dans l’eau, Joey lui fit faire un peu de natation et joua un peu avec lui.


— Joey ! hurla Peter, ça pique et en plus j’en ai déjà marre de l’eau de mer !

— Premièrement : on vient tout juste d’arriver, donc autant rester encore un peu, et deuxièmement, pendant les exercices de natation, tu dois m’appeler "coach" !

— Joey je ne...


Il se fit interrompre par une grosse vague qui vint l’éclabousser, et se retrouva avec de l’algue sur lui et deux étoiles de mer sur ses tétons. Son amoureux ne put s’empêcher de pouffer puis de rire à gorge déployée à son "relooking" marin. Il se mit à rougir de gêne, son amant lui attrapa la main et l’emmena vers un coin plus tranquille.


— Allez viens, je vais t’enlever tout ça.


Ils s’installèrent derrière de gros rochers, Peter s’y plaça tout contre et Joey lui retira les algues.


— Ca fait quand même sexy les étoiles de mer à ces endroits-là, fit ce dernier.

— Ca me fait pas rire ! protesta l’intéressé.

— Je rigole pas.


Le sportif lui caressa les étoiles de mer, puis les lui ôta. Une fois terminé, il lui caressa la joue et pressa ses lèvres contre les siennes. Peter remarqua qu’il regardait un peu plus bas quelque chose qui occupait son attention avec un drôle d’air, il y jeta un œil et vit qu’il était en érection.

Le jeune homme blond regarda autour d’eux et lui souffla après à l’oreille :


— Hé, ça te dit qu’on le fasse ici ?

— Tu plaisantes ?

— Relaxe, on est bien caché, personne ne nous verra.


Peter se sentit à la fois pas trop tranquille d’être potentiellement vu par des gens et à la fois un peu excité par cette prise de risque. Il finit par accepter, à la grande joie de son mec.

Il se plaça dos à son amant, tout contre les rochers, son petit ami vint lui baisser un peu son maillot, il lui caressa les fesses, les embrassa puis les écarta pour lui effectuer un anulingus bien gourmand. Le jeune homme brun en poussa quelques gémissements.

Joey se releva et vint placer son pénis tout contre ses fesses et se frotta à lui tout en lui titillant ses tétons.


— C’est bon ? lui demanda-t-il.

— Oui..., soupira le passif.


Un peu plus tard, Joey inséra son membre en Peter qui poussa un râle, puis entama les va-et-vient. Pendant ce temps, un groupe de jeunes jouèrent au ballon dans l’eau, l’une des filles rata son interception et le ballon ricocha vers leur cachette.


— Je vais aller le chercher ! fit-elle.


En entendant ça et à la vue du ballon, le couple se cacha en hâte et Joey plaça un bras autour de Peter et une main à sa bouche. Ils entendirent les clapotis de l’eau qui indiquaient sa proximité. Le jeune sportif avait encore son phallus en son amoureux et fit un sourire vicieux avant de redonner des coups de reins, faisant bien gémir le pénétré, ses cris étant étouffés par la main sur sa bouche.

La fille récupéra le ballon et le signala au reste de son groupe avant de les rejoindre avec. Au même moment, Joey poussa un râle signalant qu’il se mettait à jouir, Peter pria pour qu’elle ne l’ait pas entendu et sentit que lui aussi était sur le point jouir. Il semblait qu’elle soit partie suffisamment loin.

Ils se mirent tous les deux à éjaculer avec un ultime râle pour le blond et un dernier cri étouffé pour le brun.

Joey se retira de Peter et lui lâcha la bouche, tout en s’essuyant la bave qu’il venait de recevoir dessus.


— C’était vraiment trop excitant ! lâcha-t-il.

— J’ai bien cru qu’elle allait nous voir.

— Dommage que c’était pas un mec, ou même tout un groupe de beaux mecs, on aurait pu bien s’amuser tous ensemble !

— Mais quel pervers !


Peter soupira et se retourna vers Joey, il lui plaça une main sur son torse et une autre sur son visage et l’embrassa. Ils s’enlacèrent puis, peu après, il souffla à l’oreille du jeune homme blond qu’il voulait remettre ça tout de suite, ce que ce dernier accepta sans hésiter.

Diffuse en direct !
Regarder son live