Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 24 841 fois
  • 216 J'aime
  • 7 Commentaires

Nathalie femme infidèle

Chapitre 2

Première partouze

Avec plusieurs hommes

Nathalie femme infidèle 2


On frappe à la porte des douches, Moussa demande à la jeune femme d’aller ouvrir. Elle fait fi de sa nudité, tourne le loquet et s’écarte pour laisser le passage à deux hommes bien différents morphologiquement. Le premier à entrer ressemble à une barrique, plus petit que Nathalie, l’homme lui arrive à peine à l’épaule, limite personne de petite taille, tout en largeur, il doit bien peser dans les cent vingt kilos. Le crane rasé, des tatouages sur le visage et les bras, son marcel laisse apparaitre une abondante pilosité. La douche lui ferait grand bien, vu l’odeur de sueur qui émane de lui. Le second est un monstre, pas loin de deux mètres, torse nu, certainement un adepte des salles de sports, une musculature imposante qui impressionne la jeune femme. Le costaud s’approche d’elle, la palpe comme s’il était au marché aux bestiaux. Il soupèse ses gros seins, tâte les fesses, une brève caresse sur Le doré de sa chatte et donne son avis.


— Moussa, tu as déniché de la belle salope, on ne va pas s’ennuyer avec un morceau pareil.


Nathalie est outrée d’entendre la façon dont cet imbécile évalue son corps, encore heureux, il ne lui a pas examiné sa dentition, mais dans une telle situation, il est difficile de protester. Elle est nue dans une cabine douche et vient de se faire baiser par le premier qui s’est présenté, comment ne pas être traitée comme une salope. Nathalie occulte le côté goujat de ces hommes et ne repousse pas le poussah quand il se met à lui tripoter son abricot ouvert comme un fruit trop mûr. La jeune femme écarte même les cuisses pour lui faciliter l’accès de son réceptacle à sperme. Le nabot ne se fait pas prier et entreprend une rapide masturbation de la chatte trempée et spermée de la jeune femme. Le colosse se concentre sur les seins de Nathalie, il les pétrit, lèche les mamelons roses, les mordille assez fort, de quoi faire sursauter sa proie. Nathalie frémit sous les caresses des deux hommes, quand le colosse, Youri lui dit de le sucer.


Sans aucune résistance, la jeune femme s’accroupit, le revêtement antidérapant lui fait un peu mal aux genoux, elle se remet en position batracienne, la main du poussah, Tintin toujours coincée entre ses cuisses. Nathalie ouvre la braguette de Youri, dégage avec difficulté un énorme sexe déjà bandé coincé dans un slip kangourou d’une blancheur ancienne. Elle sort un gros gland violacé au bout duquel goutte une perle de liquide pré-séminal. Nathalie tel un caméléon avec une mouche la saisit aussitôt du bout de la langue avant qu’elle ne tombe au sol. L’odeur de la grosse queue fait penser qu’il se parfume avec du « poubelle N° cinq de chez Charnel ». Nathalie, trop excitée de tenir un engin pareil dans la main, se met à le sucer goulument.


— Oh salope que c’est bon ta langue, je vois que tu as dû en tailler des pipes. Tu vas jusqu’au bout que je te crache tout dans la bouche.


Moussa observe la scène, fier de faire un beau cadeau à ses amis. Tintin retire ses doigts de la chatte de Nathalie en position de grenouille, donc bien offerte et lui glisse un doigt dans l’anus. La jeune femme sursaute à cette agression digitale, puis se rebaisse se laissant enfoncer le doigt plus profond dans sa bague plissée. Le nabot masturbe bien l’abricot et l’anus de Nathalie, qui se pâme sous la double caresse de Tintin. Le gros zob de Youri s’est gonflé au point que la jeune femme ne peut plus ouvrir davantage la bouche. Youri lui a pris la tête et en lui tirant les cheveux lui baise la bouche en sauvage. La cyprine chaude de la belle rousse coule abondement sur les mains de Tintin, qui n’a jamais eu une femme fontaine dans ses rares conquêtes, il se réjouit de la sentir jouir de ses manipulations. À son tour, il lâche le cul et la chatte, se relève, sort une courte queue très épaisse et la promène sur le superbe visage de sa future maitresse.


Youri grogne et éjacule au fond de la gorge de Nathalie, fusillant les amygdales de gros jets puissants et copieux. Nathalie avale tout ce dont elle est capable, laissant échapper le surplus de jute qui dégouline de la commissure de ses lèvres à ses seins. Moussa s’adresse à Tintin.


— Alors Tintin tu la niques ou pas cette salope, tu n’as surement jamais ensemencé une aussi jolie nana ?


Tintin reconnait qu’il n’a jamais eu l’occasion de se mettre une aussi belle femme au bout du gland. Pendant que Nathalie lui agace le bout de la queue avec la pointe de sa langue, Youri se vide la vessie sur le dos et les seins de la jeune femme. Nathalie, pour la première fois de sa vie, reçoit le jet chaud d’urine sur le corps et contrairement à ce qu’elle aurait pu croire apprécie cette douce humiliation. Elle pense que ça la change de la vie sexuelle monotone et routinière qu’elle mène. L’humiliation qu’elle subit lui plait énormément provoquant même en elle un désir d’aller le plus loin possible dans cette débauche. Nathalie, la femme mariée et fidèle jusque-là devient Nathalie la pute. Youri secoue les dernières gouttes sur le visage de sa soumise et lui demande de lui nettoyer le gland, ce qu’elle fait avec application.


— C’est vraiment une bourgeoise à qui il manquait une bonne éducation de chienne, une folle de bite cette cochonne, souligne Youri.


Nathalie, sur la demande de Tintin, se positionne en levrette, offrant son généreux et magnifique fessier à son amant. Celui-ci est hésitant, la chatte bien bombée accueillante ou le petit trou plissé qui ne semble pas avoir souvent été visité. Un dilemme qui ne le travaille pas longtemps, finalement il a le temps vu la soumission de Nathalie de visiter les deux. L’abricot bien ouvert et rempli de jus attire le gland de Tintin comme un aimant une aiguille. Le gland majestueux se pose sur la fente et tel un soudard culbutant une gourgandine, il l’embroche de son sabre de chair. La grosseur de l’engin fait pousser un petit cri de douleur, mais surtout de satisfaction à Nathalie, qui sent son vagin se distendre par l’épais sexe noueux qui s’est emparé de sa minette, sans plus de précaution. Tintin subjugué par le climat tropical dans lequel se meut sa queue, se met à besogner sauvagement la route bienheureuse de sa maitresse.


Tenant la jeune femme par les hanches, son ventre velu et graisseux cogne sur les jolies fesses qui à chaque contact bougent comme un flan. Tintin insulte copieusement sa partenaire, ce qui a le don d’exciter davantage la jeune femme désormais très infidèle et décidée à continuer de l’être. Moussa profite de ce que la belle soit en position pour venir placer sa queue devant le nez mutin de Nathalie, qui s’empresse d’ouvrir la bouche pour que le gland vienne se loger sur sa langue de velours. Les deux hommes sont synchros, Lorsqu’un enfonce sa queue dans l’orifice offert, cela conduit la jeune femme à avaler ou s’empaler sur l’autre queue. Après moult va-et-vient les deux compères règlent leur possession des lieux pour éjaculer ensemble. Les giclées jaillissent pratiquement de concert. Nathalie se sent inondée de sperme aussi bien dans sa moule que dans sa bouche. Leur sperme va-t-il se rejoindre à l’intérieur de son corps ?


Une première que deux hommes se vident en elle, ce qui la conduit à un tempétueux orgasme. Elle ne sait plus ce qui lui arrive, son minou revomit le sperme de Tintin qui lui coule le long des cuisses, pendant que celui de Moussa est avalé ou régurgité sur ses gros globes et s’écoule sur mamelons roses. Youri, la queue bandée pousse Tintin et sans plus de précaution se positionne sur la rondelle souillée du sperme du poussah qui l’a arrosée en se retirant. Nathalie revient vite sur terre en sentant le champignon forcer son endroit le plus secret. Personne n’a encore eu l’audace de la sodomiser, la vierge du cul va se faire déflorer par un géant qui ne se doute pas qu’il va être le premier à obtenir le permis d’enculer ce splendide cul. L’infidèle lui révèle par malheur qu’elle ne s’est jamais fait sodomiser, ce qui provoque une plus grosse érection du mastodonte.


— Tu n’as jamais pris dans ton cul avec un fessier pareil. C’est un délit de ne pas t’enculer, je répare cette erreur de suite ma poule, une fois que tu auras goûté à ma queue dans ton cul tu vas en redemander.


Nathalie n’est pas certaine qu’une queue de ce format la ravisse pour un début. Ne voulant pas faire la mijaurée, elle offre sa sculpturale croupe à son demandeur de sodo. Un peu d’appréhension la fait se contracter, ce qui resserre un peu plus la bague déjà très serrée de la femme. Youri grand seigneur consent à lui cracher un peu de salive sur les plis et lui recommande de se laisser aller, en pensant qu’elle fait du shopping. Facile à dire pour celui qui va défoncer le seul endroit inexploré de ce joli corps. Malgré tout Nathalie pense à autre chose, par exemple, le goût délicieux du sperme laissé sur sa langue par Moussa. Le moment fatidique se fait pressant le gland cherche à fracturer le coffre-fort de la jeune femme qui lui donnerait bien la combinaison si seulement il y en avait une. Youri, qui n’est pas la finesse même, lui claque plusieurs fois le cul, la faisant sursauter et d’un coup se détendre surprise de la soudaine fessée.


Le géant en profite pour administrer un violent coup de rein et faire franchir à son gland l’étroit corridor de l’anus. Nathalie ouvre grand la bouche, comme un poisson sorti de l’eau. Pourtant, aucun son n’en sort rendue muette par la douleur qui lui irradie les reins, d’un second coup Youri s’enfile profondément dans le cul de Nathalie. Ses abdos se collent aux fesses de la néo-sodomisée. Youri reste enfilé dans l’étroit passage qui lui comprime la queue, le temps que tout se détende. Lentement, le cul de Nathalie se décontracte, elle se fait à l’intrus, Youri lui conseille de se tripoter sa crête de dindon. Nathalie, bien que n’ayant jamais entendu cette expression, devine qu’il s’agit de sa chatte. Elle glisse une main entre ses cuisses et entame une masturbation qui la soulage de la douleur de son rectum. Youri commence une bonne danse dans le cul conquit de Nathalie. La masturbation et la sodo conjuguées déclenchent un début de plaisir de l’épouse infidèle.


C’est d’elle-même qu’elle donne des coups de cul pour accentuer le ramonage de son intestin. Youri ne s’en étonne pas, une femelle pareille avec une si belle croupe est faite pour être enculée. Nathalie exprime son plaisir par des onomatopées.


— Aaaaah salop, c’est excellent chéri, bourre-moi le cul plus fort, enculez-moi tous.


La découverte de la sodo renforce la décision de la femelle de continuer dans le cocufiage de son mari. Youri, en poussant un cri de victoire, comme s’il venait de marquer un but en coupe du monde, se vide royalement les bourses dans les boyaux de sa petite truie, comme il la nomme. Celle-ci flottant dans un univers lubrique accueille avec une joie suprême cette inauguration de son fondement par le sperme abondant et brûlant de son sodomiseur. Youri se répand au fond de son rectum, la liqueur de vie coule à flots, une vraie rivière de sperme irrigue l’intérieur de la jeune femme. Nathalie laisse échapper de sa chatte des jets de cyprine qui ressemble à un long pipi. Youri se retire tel le vainqueur d’un dur combat en levant les bras, en poussant un cri de victoire.


— Je suis le premier dans un cul d’enfer. Vous pouvez y aller les amis, maintenant vous serez seulement que les suivants. À tout jamais le premier qui lui a ramoné son adorable cul.


Nathalie doucement revient à la réalité, son dernier bastion vierge vient de tomber, pour son plus grand bonheur. Moussa n’est pas gêné d’être le second à sodomiser cette jolie femme, profitant de l’anus bien ouvert et graissé par Youri, il enfile tranquillement sa queue dans le trou débordant de jus. Aussitôt rentré, il baratte fermement sa proie consentante, qui se remet à jouir comme une folle. Moussa ne met pas beaucoup de temps à larguer les amarres dans le joli postérieur qui déborde, laissant couler une mousse blanchâtre de la pastille béante. Pour le moment le petit trou plissé est open, c’est régalade pour tous. Tintin passant en dernier, l’élargit un peu plus et comme ses amis, mélange son sperme à celui des autres. Ivre de plaisir, Nathalie gémit, allongée sur le sol antidérapant ses gros seins écrasés sur celui-ci, les fesses en l’air, comme une invitation à celui qui veut lui prendre son cul.


Mais, les trois hommes, qui ont pris un gros retard, prennent aussitôt une douche, donne une tape amicale sur les fesses de Nathalie toujours prostrée par les orgasmes successifs et disparaissent repus de cette adorable bourgeoise et pute. Nathalie émerge doucement de l’intensité de sa jouissance, puis en titubant comme une femme soule va tirer le loquet de la douche. La jeune femme endolorie de partout, surtout de son très appétissant derrière, se met sous les jets d’eau chaude qui cinglent son corps et la requinquent. Elle nettoie bien tous ces orifices qui ont tous été visités et honorés. Pas un instant, elle regrette de s’être laissé aller à cette orgie. En frottant son petit trou, Nathalie espère que cela se resserre comme sa chatte. En effet, il est bien ouvert, légèrement douloureux, mais elle a vraiment adoré la découverte de la sodo et ne compte pas en rester là. Toute pimpante, malgré de gros cernes sous les yeux.


Elle regagne sa voiture, puis le fait de s’assoir lui rappelle que trois hommes viennent de défiler dans son cul. Ça la fait sourire, un coup d’œil dans son retro, la voilà partie pour rejoindre son amie et lui raconter son aventure.


Diffuse en direct !
Regarder son live