Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 77 410 fois
  • 166 J'aime
  • 14 Commentaires

Naturisme en famille

Chapitre 1

Inceste

Je me présente je m’appelle, Marion. J’ai aujourd’hui 22 ans. Je suis naturiste depuis que je suis née et je pratique cette art de vivre en famille avec ma soeur Pauline qui est de 4 ans plus jeune que moi, mon père Laurent et ma mère Hélène.


Nous nous installions comme à notre habitude sur cette plage naturiste que nous fréquentons depuis ma plus tendre enfance. Ma soeur et moi avons des amis sur cette plage qui ont notre âge et sont aussi en famille pour profiter de splaisirs de bronzer nus et d’apprécier ces moments de plaisir que l’on partage en famille.

Le fait d’être nus nous apporte plus de tolerence avec les autres que ce que nous pouvons rencontrer sur une plage que nous appelons nous textile.

Nous nous mettons nus mes parents, ma soeur et moi comme d’habitude, notre plage est un lieu où nous devons etre nu obligatoirement, nous n’avons pas le droit de nous promener habillés car sinon nous dérogerions à la regle du naturisme.

Nous passons une excellente journée, nous pique niquons, et décidons avec nos parents vu que nous sommes tous en vacances de rester apprécier ce couché de soleil magistral à l’horizon et d y planter la tente familiale, un peu plus loin dans la guarrigue.

Ma soeur Pauline, est chatain mi long, les yeux marrons, sportive, elle fait de la gymnastique depuis qu’elle est jeune. Elle a un corps sublime, des seins parfaitement bien dessiné. Des fesses musclées.

Moi je suis blonde, cheveux mi long aussi, les yeux bleus, danseuse depuis des années, assez mince. J’ai une poitrine normale pas trop grosse pas trop petite, je fais du 85 B c est pas mal ... De petites fesses.

Papa est mediterranéen, bien bronzé, il plait à pas mal de femmes sur la plage maman est là pour les rappeler à l’ordre si jamais elles voudraient en profiter. Il est assez bien fait et bien monté.

Maman aussi est d une silhouette sportive. Elle est prof de fitness. Des seins magnifiques et un corps de rêve que beaucoup de femmes lui envie.


Cette journée, n’avait pas été comme les autres. Je trouvais que papa et maman nous regardais puis se mettaient à chuchoter et dès que je les regardais, ils s arretaient.


Un peu plus tard quand le soleil se coucha, nous mangions autour d un feu de camp. Nous chantames pleins de chansons que papa accompagné à la guitare.


A la fin de ce tour de chant. Où nous avions bien rit. Papa et Maman se mettent à nous faire part d’une chose qu’ils souhaitaient nous parler maintenant que nous étions grandes Pauline et moi et en âge de comprendre.


Papa et Maman, nous avoue qu’ils étaient achangistes comme beaucoup de naturistes, pas tous mais beaucoup. Nous n’étions pas choqués d’entendre cela car nous somme très tolérants, les naturistes. Et puis nous avions remarqué que papa et maman la nuit partaient chacun de leur coté au camping naturiste où nous allions chaque été.


Papa et Maman on été surpris de voir que nous nous offusquions pas à cette révélation qui leur semblaient pour eux être une montagne à affronter.


Ils nous expliquent que cependant comme nous avons 18 et 22 ans, qu’ils aimeraient que nous en faisions autant. En fait ils voulaient que nous faisions l’amour en famille. Comme ca, ils pourraient faire ça avec une autre famille aussi tolérante que la nôtre. Mais voulaient avoir notre accord. Car cela impliquait de faire l’amour avec des garçons et filles de notre âge mais aussi avec leurs parents.

JAMAIS nous avions un jour penser faire ca avec ma soeur. Mais l’idée nous plaisait bien , étant jeunes et ouvertes à tout, pourqoi pas essayer.

Notre père et notre mère nous invitames alors a essayer entre nous, déjà dans un premier temps, et si cela nous derangeait pas de faire l’amour entre nous, eh bien nous pourrions eventuellement nous lancer à l’aventure du sexe naturiste en famille.


Pauline et moi , nous nous regardons, et sans trop réfléchir nous acceptons de bien vouloir essayer.

Ma mère nous demanda alors de rentrer avec eux sous la tente et de nous mettre dans la même chambre qu eux et de nous allonger sur le lit.


Nous étions deja nues ma soeur et moi et mes parents aussi, ils nous drivaient, pour savoir comment nous devions faire. Ma mère et mon père s’embrassaient.

Moi je roulais une pelle à ma soeur tout en la caressant. Son corps nu était doux, tendre mais aussi ferme.

Je mouillais et ma soeur aussi car en même temps que je l’embrassais je sentais ma main s’humidifier entre ses jambes, elle avait la chatte toute rasée comme moi et maman. Nous n’aimions pas les poils dans la famille. Papa aussi avait le sexe entierement rasé.

Papa justement de nous voir nous embrasser bandait comme un fou. Sa tige devait faire dans les 23 centimetres. Un truc de fou.

Papa s’approcha de moi et Pauline et nous demanda de le sucer.

Pauline et moi excitée de voir cette queue tendue, proche de nos bouches, et suite à nos baisers langoureux, nous nous regardames et chacune de notre côté, nous léchions la queue de papa.

Elle avait un super goût. Pas trop salé ni trop sucré, un goût ideal,. De son gland coulait un liquide d’excitation que Pauline et moi récupérions.

Puis je fus la première à introduire sa queue dans ma bouche. Il l’enfoncait par des coups de hanches. Ma soeur lui massait les fesses.

Maman quant à elle commencait à goûter la chatte de Pauline à coup de langue. Pauline avait l’air d’apprécier. J’aurais bien aimé sentir ce plaisir en même temps. Sucer mon père et me faire lécher par maman aurait été excitant mais ma soeur se faisait déjà ramoner le clito par ma mère.

Mon père se retire de ma bouche et présenta sa bite dans la bouche de ma soeur. Elle l’a prise de suite.

Ma mère aussi mouillait. Elle poussait des gémissements de plaisir.

Elle avait fait le tour du lit pour me rejoindre. Elle me demanda si j’avais déjà léché une femme. Je lui repondis par la négative.

Elle prit ma tête entre ses mains, et me fit remonter doucement vers ses magnifiques lèvres bien bronzées. Pendant que Papa se faisait pomper la bite par Pauline. Il en profitait aussi pour lui caresser sa chatte encore vierge.

Maman me fit lécher son clito et me dit de ne plus bouger et de le titiller avec ma langue. C’était la premiere fois que je léchais une chatte et de plus celle de ma mère. Quel goût extra. Je lui proposa de me faire la même chose en 69 comme ca au moins nous aurions le plaisir partagé.

Elle en profitait pour tenter de me mettre des doigts dans l’anus mais ca je n’y arrivais pas.

Elle me dit t’inquiète pas papa et un pro il te le fera mieux que moi.

Pendant ce temps, Papa et Pauline se touchaient.

Il descendit vers sa jeune chatte inexpérimentée et commenca à y mettre sa langue entre ses levres. Pauline ondulait de plaisir. Ses seins étaient tout dur. Ses pieds bougeaient dans tous les sens. Papa lui dit si tu veux je te dépucelle ou tu attends un autre mec ?

Pauline excitée lui demanda de se faire mettre pour la première fois par son papa chéri.

Notre père accepta avec joie, de voler la virginité de sa fille. A ce moment, mAman et moi arrêtames et nous nous mettons autour de Pauline pour la caresser sur les seins, les jambes, les pieds et l’embrassons partout pendant que papa introduisait son pénis dans sa chatte.

Pauline cria un tout petit peu mais ne saigna pas étant tellement mouillée, elle ne sentit presque pas la défloration s’effectuer.


La bite de papa était en elle.

Mon père ne pouvait s’empêcher de commenter.

Il disiat : MA FILLE QUE TU ES ETROITE

MON DIEU QUE TU ES MOUILLEE

TU SENS MA BITE COULISSER EN TOI ?

Pauline répondait par des gestes de la tête et des petits gémissements.


Puis papa se retire et nous dit je vais gicler.

Il nous demanda si nous étions d accord, de nous mettre pauline et moi tête bêche dans le lit, et de tirer la langue pour reccueillir sa semence. Nous acceptames sans rechigner, nous avions vécu un très bon moement pourquoi pas le finir délicieusement avec un bon jus de notre papa adoré.

Papa se branla au dessus de nos têtes. Nous sentimes un jet chaud arriver sur nos yeux et nos langues. Il y avait énormement du sperme. Mais qu’est ce que c’était bon. Pauline goûtait pour la première fois et avait dû apprécier parce que plus rien ne restait sur son visage et se retourna pour sucer le gland à papa, sur lequel restait encore du sperme.


Papa, maman, Pauline et moi avions passé une des meilleures soirées de notre vie en famille et esperions que ca n’allait pas s’en arrêter là. Que nous avions enfin franchi le cap afin de pouvoir nous mélanger à une autre famille.

— - - - - - - - - - - - - -


Si vous voulez une suite ??? à vous de le dire, avec une famille composée comment et de quels ages ....

Diffuse en direct !
Regarder son live