Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 57 164 fois
  • 55 J'aime
  • 2 Commentaires

Nico, mon meilleur ami

Chapitre 1

Gay

Salut, je m’appelle Julien, j’ai 24 ans et je vais vous raconter ma première expérience sexuelle avec mon meilleur pote. Nous avions 15 ans et Nicolas et moi étions dans la même classe depuis le CP. Un mercredi après midi où nous étions chez lui, soi-disant pour travailler, nous avons regardé un film X qu’il avait pu enregistrer à l’insu de ses parents. Nous étions tous les deux puceaux et la vue de ce film nous excitait fortement. Je vis que Nico bandait et il me proposa de comparer nos sexes en érection. Nous étions tous les deux assis cote à cote le sexe à l’air. La vision de la bite tendue de mon pote me troubla, je n’arrêtais pas de la fixer. Nico me dit qu’il aimerait bien qu’une fille soit là pour nous sucer, ça devait être tellement bon!!!!!! A ce moment là nos regards ce croisèrent et il se passa quelque chose. Je n’ai jamais été attiré par les garçons et Nico non plus mais nous avions un besoin urgent de nous soulager. Sans réfléchir je pris la bite de Nico dans ma main, je commençais à le branler doucement, il ne dit rien mais glissa un peu plus dans le canapé et écarta de plus en plus ses cuisses. Sans un mot, j’ai approché ma bouche de son sexe qui étais plus long mais moins large que le mien. Je commençais par de petits baisers sur son gland puis je le lui léchais. Pour être plus à l’aise je me mis à genoux devant lui, il enleva son t-shirt et se débarrassa de son pantalon pour bien pouvoir écarter les jambes. D’une main je lui saisi la bite et de l’autre je lui caressais la torse, je passais ma langue sur ses couilles bien pleines et poilues et je remontais le long de sa verge. Quand je fus au niveau de son gland, il appuya sur ma tête pour me faire comprendre qu’il voulait que je le prenne tout en bouche. Je commençais alors un va et vient un peu maladroit du à mon inexpérience mais je sentais le corps de Nico se tendre et il laissai échapper de petits soupirs de plaisir. Son excitation étais de plus en plus grande, il glissait vers le bord du canapé. Soudain il releva ses jambes toujours écartées, je pouvais ainsi mieux lécher et malaxer ses couilles. Nico était maintenant sur le dos, les jambes en l’air et écartées. Nous étions dans un état second, je sentis vite qu’il allait jouir mais je ne voulais pas que ça arrive encore. J’abandonnais alors sa bite et je lui léchais uniquement les bourses mais ma langue se rapprochais de plus en plus de sa raie de fesses. Cela devait lui plaire car il souleva légèrement son cul et écarta ses fesses avec ses mains m’indiquant ainsi le chemin à suivre. Ma langue allait de ses couilles à son anus, je m’attardais sur son petit trou. Nico n’en pouvait plus, il me criait de continuer, c’était tellement bon. Quand sa rosette fut bien humide, j’y introduisit mon index, Nico émit un râle de plaisir et se cambra. Tout en continuant à travailler son trou du cul avec mon index, je repris ma pipe de plus belle. A peine j’eus sa bite au fond de ma bouche, que je sentis son sperme jaillir. Je fus surpris mais j’adorais le goût de ce liquide visqueux. J’en avalais un peu et gardais le reste en bouche. Je me relevais et je regardais un bref instant le corps de Nico, sa peau blanche avec quelques poils naissants sur le torse. Il me regardais, les yeux mi-clos et brillants, je me penchais vers lui, il me pris dans ses bras. Nous nous sommes longuement embrassé et je lui fis goûter son sperme. Il me déshabilla alors entièrement. J’étais encore très excité et le frottement de nos deux corps nus ne faisait qu’accentuer cela. Pour éviter être surpris par ses parents où sa grande s?ur, nous avons remis le salon en ordre et nous sommes allé dans sa chambre. Nico me dit qu’il n’avait jamais eu de telles sensations, il avait été particulièrement excité par mon index dans son anus. Je lui dit alors que j’aimerais l’enculer. Nico avait un peu peur d’avoir mal mais il en avait aussi très envie. Nous savions qu’il fallait d’abord bien lui préparer l’anus, il y avait de la vaseline dans la pharmacie, Nico me la donna et s’allongeait sur le dos pour m’offrir son cul. ’Lèche-moi l’anus!’me dit-il. Je recommençais à passer ma langue sur sa rosette puis je l’enduisis de vaseline. J’y introduis un doigt puis deux plus difficilement. Nico avait les yeux fermés et me suppliait de continuer. Petit à petit, je sentais son petit trou se dilater, je limais de plus en plus vite avec deux doigts puis trois. De mon autre main je me masturber pour avoir une érection maximum. Je mis alors Nico à 4 pattes, sa croupe offerte avec les fesses bien écartées. Je collais ma bite gonflée à bloc contre sa rondelle et je poussais légèrement, mon gland avait du mal à rentrer et je ne voulais pas lui faire mal. Je remis de la vaseline sur ma bite et je recommençais par lui introduire deux doigts. Le tête sur la couette, Nicolas gémissait de plus en plus fort, sa rosette se relâchais et il me supplia de le prendre. Je revins à l’assaut, mon gland rentrais petit à petit dans son anus. Nico avait mal mais me disait de continuer, mon gland rentra puis tout le reste, je le laissais récupérer un peu puis je commençais à le limer de plus en plus vite, Nico ne se retenais plus du tout de crier. Je sentis la jouissance arriver très vite et je ne pus me retenir de lui éclater au fond de son trou du cul. Nous nous sommes écroulés dans les bras l’un de l’autre. Avec une infinie douceur nous caressions nos corps recouverts de sueur, mon sexe étais endolori par cette première pénétration ainsi que l’anus de mon ami. Nous sommes restés ainsi un moment et sous la douche qui suivit Nico me gratifia de ma première pipe et lui aussi me fis goûter mon sperme. Cette expérience en entraînât d’autre que je ne manquerais pas de vous raconter


Juju

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder