Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 15 097 fois
  • 56 J'aime
  • 0 Commentaire

Nico, mon meilleur ami

Chapitre 2

Divers

Je vous ai raconté ma première expérience avec Nicolas et voici la suite. Après cette après-midi torride, je me posais beaucoup de questions, j’avais un peu honte de moi. Est-ce que j’étais vraiment homo, est-ce -que j’avais envie d’autres garçons ou seulement de Nicolas, et lui que ressentait-il vraiment, si cette histoire venait à s’ébruiter qu’est ce que cela entraînerait comme connaissance dans ma vie. Enfin bref, j’étais mal à l’aise. Au bahut avec Nico, nous avons essayé de faire comme avant mais quelque chose était définitivement changé entre nous deux. Un soir nous sommes rentrés tous les deux ensemble à pied, arrivé chez lui nous sommes montés dans sa chambre pour clarifier cette situation. Nico me dit que maintenant, il regardait les autres garçons différemment quand nous étions sous la douche après le cours de sport ou les entraînements de foot. Souvent il allait aux WC pour se soulager en pensant à ces corps nus et notamment et au mien. Moi depuis nos ébats sexuels, j’étais plus distant de lui et la vue de mes camarades à poil ne me faisait aucun effet, mes rêves érotiques étaient remplis de femmes et notamment de certaines filles de ma classe. Je gardais pourtant un bon souvenir de mon expérience avec Nico. J’étais d’accord pour continuer nos jeux sexuels mais il n’y avait aucune obligation entre nous, cela resterait notre secret. Cette mise au point faite, la vie repris son cours normalement, je tentais désespérément de sortir avec Audrey mais le mercredi après-midi étaient souvent consacrés à Nicolas. Nous progressions dans nos performances, ma seule expérience de sodomie ne plut pas du tout alors que Nico y prenait de plus en plus goût. Un jour nous faisions l’amour dans la cuisine chez mon pote, il était allongé sur la table, les jambes relevées sur son torse, je lui limais l’anus. Nicolas poussait de petits cris de plaisir et j’étais prêt à exploser au fond de son cul quand sa s?ur entra dans la cuisine. Stéphanie avait 20 ans, plutôt petite et rondelette avec des cheveux bruns et bouclés. Elle n’étais pas vraiment belle mais je lui trouvais un certain charme et elle avait déjà hanté quelqu’un de mes rêves de petit puceau. Elle était étudiante, ses cours de après midi avaient été annulés et elle était rentré pour bûcher ses futurs partiels. Elle poussa un cri d’horreur à la vision de son frère en train de se faire défoncer le cul, mais ne quitta pas la pièce, j’avais retiré précipitamment ma bite du cul de mon pote et je la cachais, honteux avec les fringues qui étaient par terre. Nico, un moment surpris, ne se démonta pas et fit sortir sa soeur ébahie et muette. J’avais perdu tous mes moyens et j’étais effrayé à l’idée que notre secret était percé, Nico essaya de me rassurer, il s’accroupit devant moi et suça ma bite qui lui bourrais le cul une minute plus tôt. La langue devenue experte de mon ami me fit rebander rapidement, quand mon sexe fut bien gonflé, Nico se remis sur la table et me dit :’ Finis ce que tu as commencé.’. Je m’approchais, il posa ses pieds sur mes épaules et écarta les fesses, je lui enfilais ma bite assez facilement et je repris mon va et vient comme si rien ne c’était passé. Pendant que je l’enculais, Nico se branlait et criait assez fort pour que sa soeur l’attende. J’éjaculais en premier sur son ventre et son sexe pendant qu’il continuait à se branler. Je me penchais et suçais son sexe couvert de mon sperme, Nico vint rapidement au fond de ma bouche, j’avalais et je léchais tout afin de bien nettoyer mon ami. Nous nous sommes rhabillés, Stéphanie nous attendait dans le salon :’Alors vous êtes PD!’ Je n’osais pas parler mais Nico répondis avec un regard de défi:’Moi oui. Mais cela est notre secret alors j’aimerais que tu gardes cela pour toi’. Stéphanie me regarda et me demanda: ’Toi aussi tu préfères les garçons?’. ’Je ne l’ai fais qu’avec ton frère et jamais avec une fille’ lui répondis-je. Elle nous promis que notre secret était bien gardé mais nous conseilla d’essayer toutes les formes de sexe avant de faire un choix. Elle se leva et m’embrassa comme jamais, elle passa sa main sur mon sexe ramollit, elle le pressait à travers mon pantalon de jogging. Sans un mot, elle s’agenouilla, baissa pantalon et caleçon et prit mon sexe mou dans sa bouche. Je regardais du coté de Nico, il sourit et s’assis dans le canapé pour assister au spectacle. Stéph était une experte, bien meilleure que son frère car plus expérimentée. Je reprenais de la vigueur sous les coups de langue de la soeur de mon ami-amant. Elle se déshabilla et s’assis sur la canapé à coté de Nico, qui lui aussi s’était foutu à poil, elle écarta les jambes me montrant sa chatte bien taillée qui commençait à être humide. Je compris le message et comme la première fois où j’avais sucé Nico au même endroit, je léchais ma première chatte. J’étais à quatre pattes sur le tapis, Nico vint derrière moi et pendant je goûtais sa soeur, il se mit à me lécher l’anus. Nous nous sommes retrouvés tous les trois sur le tapis, je léchais Stéph, je lui introduisais un doigt puis deux, c’était bien plus chaleureux et doux que le cul de mon pote. Nico profitait de mon état d’excitation pour me mettre 2 doigts dans le cul ce qui eut pour effet de l’augmenter encore. Soudain il retira ses doigts pour me sodomiser violemment, je poussais un cri de surprise et de douleur, Stéph appuya sur ma tête pour que je continue à passer ma langue sur ses lèvres et son clitoris maintenant bien humides. Nico se retira et alla mettre sa bite dans la bouche de sa soeur juste au moment où il giclait. Elle avala tout, son corps se cambrais et sa mouille était plus abondante. Elle gémit de plaisir puis me releva la tête et me dit ’prend moi’. Je remontais le long de son corps, je m’attardais sur ses seins de taille correcte et bien faits. Mon sexe s’était légèrement ramolli mais il se durcit dés qu’il entra en contact avec la toison humide de Stéphanie. Elle se cambra, souleva ses jambes et avec l’aide de ma main droite je trouvais l’entrée de son vagin. J’y pénétrais sans mal, je découvris une sensation extraordinaire bien meilleure que celles que j’avais connu avec Nico. J’étais tellement excité que je ne pus me retenir de lui gicler rapidement dans la chatte. Nous avons passé un long moment dans les bras l’un de l’autre. Nico nous regardait sur le canapé, il avait compris où allait ma préférence... Il me dit qu’il comprenait et qu’il ne parlerait à personne de notre secret. Je continuais à voir Stéphanie qui m’avoua qu’elle n’avait pas beaucoup de petit ami. Il n’y avait pas de sentiments entre nous mais nous nous rendions un service mutuel et je continuais de temps en temps à baiser Nicolas en présence de sa soeur. Un jour Stéphanie amena un copain homo de la fac et le présenta à son frère qui ne me demanda plus jamais de l’enculer. Nous sommes resté potes jusqu’à ce que nos chemins se séparent, je n’ai plus jamais eu de relations homos, mais de temps en temps je repense la bite et au goût du sperme de Nicolas et je frissonne.....


Juju

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder