Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 27 083 fois
  • 62 J'aime
  • 0 Commentaire

Noemie, ma soeur...

Chapitre 1

Hétéro

depuis que nous sommes jeunes, nous avons toujours ete tres proches l’un de l’autre, ma soeur et moi. ainsi, quand son copain l’a quittée brutalement, je l’ai aidée moralement à remonter la pente. elle passait souvent chez moi un soir de la semaine, et nous parlions beaucoup...

pourtant, un soir de plus grande déprime, noémie m’avoua qu’elle se sentait seule dans son appart et qu’elle avait toujours été habituée à avoir de la compagnie. je lui ai alors proposé de passer quelques jours dans mon appart. elle me remercia mais me dit :

’écoute luc, je te remercie mais c vraiment trop petit chez toi, je vais te gener !’

’mais non voyons, si je ne propose pas l’hospitalité à ma soeur, à qui la proposerais-je ?’

et c’est apres l’avoir convaincue qu’elle emporta quelques affaires chez moi pour passer quelques jours.

au debut tout se passait bien, quelques fous rires, quelques chamailleries aussi, bref comme tous les freres et soeurs...

bref, nous étions heureux ! si bien que je repoussais toujours son départ, au début elle etait génée ; mais peu à peu je sentais que c’est elle qui me demandait inconsciemment de rester. donc, un mois passa, on commencait vraiment à vivre comme un couple, le sexe en moins. pourtant, comme nous étions tous les deux célibataires, ce n’était pas toujours facile de controler ses envies ; ainsi un matin ma soeur me surprit en pleine seance de masturbation dans ma chambre alors que je croyais qu’elle dormait encore. elle s’est immediatement excusée et a vite refermée la porte. moi j’etais terriblement géné. plus tard au petit dej elle s’est de nouveau excusée mais je lui ai dit qu’elle ne pouvait pas savoir, et j’ai ajouté sur le ton de la plaisanterie :

’tu dois savoir que c’est pas facile quand on est celibataire !’

elle acquiesca en riant et m’avoua qu’elle même se masturbait souvent en ce moment, car elle le manque de sexe se faisait cruellement sentir.

et petit à petit nous avons parlé de sexe, de nos aventures, de nos positions préférés etc...sans arriere-pensée.

mais un samedi soir tout a basculé. ca faisait un mois et demi qu’elle était avec moi et ce soir la nous n’étions sortis ni l’un ni l’autre, scotchés devant la télé en discutant. un moment, je zappe sur canal et je tombe sur le film porno du mois. on se regarde en riant puis elle me dit :

’bon, je crois que je vais aller me coucher, car sinon je sens que ca va m’exciter !’

’et alors, lui dis-je, ce genre de film est fait pour ca apres tout !’

’oui mais je ne voudrais pas quand meme me masturber devant toi quand meme !’

’hé bien comme ça je t’aurais vue toi aussi ! plaisantais je en repensant a la fois ou elle m’avait surprise la queue à la main.

mais noemie comprit que j’etais serieux en répondant cela, et commenca à descendre à remonter sa robe en écartant les cuisses :

’bon, ben puisque tu me le proposes, pourquoi pas apres tout...’

je restais pétrifié, incapable de sortir un son de ma bouche.

je n’ai meme pas pu lui dire que je plaisantais.

elle écartait à présent sa culotte et commenca à se toucher entre les cuisses, les yeux rivés sur l’ecran. moi je ne savais plus ou me mettre, j’etais à cote d’elle sur le canapé, et je commencais à bander pour ma soeur !

elle me jeta un coup d’oeil en coin et vit ma bosse qui deformait mon short :

’hé bien je vois que le film t’excite aussi ! ne me laisse pas toute seule, mets toi à l’aise, de toute façon je t’ai déja vu a poil, alors...’

mon désir était trop fort, je retirait mon short et mon slip rapidement pour me retrouver la queue à l’air devant ma frangine. je commencais alors une masturbation lente, car je sentais que je n’allais pas tarder à exploser tant j’étais excité. au début on regardait la télé, puis à force de se regarder du coin de l’oeil tous les deux, on s’est fini en face à face.nous avons jouis presque en meme temps. par contre apres, nous étions génés et nous sommes allés nous coucher tout de suite. le lendemain nous nous sommes évités jusqu’au soir, mais en retournant tous les deux au salon elle m’a dit :

’tu sais luc, j’ai pris beaucoup de plaisir hier soir en te regardant’

’moi aussi’ lui répondis je.

’si tu veux, on recommencera’, me dit elle d’une toute petite voix.

’pourquoi pas ? ’ lui répondis je

mais à partir de ce moment la, nous avons glissés tous les deux vers une forme d’intimité sexuelle surprenante : on ne cachait plus notre nudité, souvent on se promenait en tenue légère, on se masturbait face à face pratiquement tous les soirs, un soir je lui ai meme éjaculé dessus, elle étala alors mon sperme sur ses seins et eut un orgasme très fort. puis pour me remercier elle s’approcha de moi et me dit :

’merci, frérot...’ et elle m’embrassa tendrement sur la bouche. je répondis à son baiser en forçant sa bouche, je sentais à présent sa langue jouer avec ma langue ; on se serra l’un contre l’autre en s’embrassant encore plus fort.

j’étais fou du corps de ma soeur, je la souleva d’un coup et la porta sur mon lit.

elle s’y coucha en écartant les cuisses :

’oh luc, prends moi, mon amour...’

je me couchais sur noémie et commenca à embrasser ses seins puis je me mis à la teter comme un bebe pendant qu’elle me caressait les cheveux en gémissant :

’oh ouiiiii. c’est bonnnn....’

elle prit ensuite l’initiative de me faire une fellation, je lui dit d’aller doucement, car j’avais peur de lui éjaculer dans la bouche. elle s’arrêta alors et me dit :

’suce moi maintenant !’

je me mis entres ses cuisses et je commencais un cunilingus, je buvais toute sa mouille, j’avais le visage barbouillé par sa liqueur d’amour.

enfin, elle se mit a quatre pattes et je me placais derriere elle. je l’ai pénétrée lentement, savourant bien ce delicieux moment ; puis une fois au fond d’elle j’ai commencé des va et vients de plus en plus rapide. Ma soeur a eu son orgasme avant moi, j’ai alors continué à la posséder pendant qu’elle était couchée sur le coté, a moitié k.o. au bout de 5 minutes n’en pouvant plus j’ai éjaculé au fond de sa chatte et je me suis endormi à coté d’elle. le matin au réveil on s’est longuement caressés en s’embrassant sur tout le corps.nous ne sommes pas allés travailler ce jour la, nous sommes restés au lit tous les deux, s’offrant tout l’amour que l’on n’avait l’un pour l’autre depuis des années. depuis ma soeur chérie s’est définitivement installé à la maison, et nous ne faisons plus qu’un seul lit. nous restons discret vis a vis de notre entourage, mais il est certain que nous nous aimons comme un couple, et bien que l’on soit frere et soeur, nous n’eprouvons aucune gene à faire l’amour ensemble, au contraire nous avons ensemble une sexualité épanouie.

si des lecteurs vivent aussi une relation incestueuse et veulent partager leur experience, qu’ils m’ecrivent à

luctreze@hotmail.com

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder