Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 5 766 fois
  • 34 J'aime
  • 0 Commentaire

Nostalgie

Chapitre 4

Inceste

« d’accord Adrien un peu tous les jours ok, je vais laver mes seins ils sont tout couverts de ton sperme »

« oh oui tata , j’en ai jamais vu et surtout pas des aussi gros » lui dis je

et ce faisant elle enlève son tablier et dégrafe son soutien gorge, elle se penche au dessus du baquet et me dit:

« prends du savon dans tes mains et frotte les pour les nettoyer » me dit elle

Je me mets assis dans le baquet, ses seins pendent devant moi, je pose mes mains sur un, c’est doux et chaud, je commence à le nettoyer mes mains glissent dessus, je vais sur l’autre, j’enfonce une main entre les deux, je les soupèse et je sens que mon sexe commence à bander (c’est comme ça que tata m’a dis de dire maintenant)

« va sur les bouts Adrien, prends les entre tes doigts et nettoie les aussi, on appelle ça des tétons » me dit elle.

Ses tétons sont durs comme des petites cerises, j’ai remarqué que quand je les serre fort entre mes doigts tata pousse des gémissements, je me demande si je lui fait mal «  c’est bon Adrien on va s’arrêter là, ils sont propres, maintenant tu peux te remettre debout, je vais te sécher » me dit elle. Je me lève, j’ai le sexe tout droit et tout tendu.

« ma parole tu bandes encore » me dit elle.

« oui tata, je crois que c’est le fait d’avoir touché tes seins qui en est la cause » lui dis je.

«  moi je ne crois pas, j’en suis sûr, et on va faire quoi pour la faire débander maintenant qu’elle est de nouveau toute raide» me dit elle.

« je ne sais pas tata, tout à l’heure ça c’est fait tout seul mais là ça reste tendu » lui dis je.

« attends je vais te montrer plusieurs solutions tu choisiras celle que tu veux.

d’abord tu peux la prendre dans ta main et la secouer d’avant en arrière, on appelle ça « se masturber ou se branler » vas y mets ta main et fais le, oui c’est bien comme ça, c’est une solution quand tu es seul et que tu veux te donner du plaisir tu la frottes comme ça jusqu’à ce que ton sperme jaillisse, tu as compris »

« oui Tata tu expliques bien, si je pense à tes seins je peux me branler et mon sperme sortira, c’est ça » lui dis je.

«  oui c’est ça et tu auras du plaisir. Maintenant si tu es avec une femme elle peut le faire à ta place avec sa main à elle, ça sera encore meilleur pour toi ,attend je te montre »

Tata me prend le sexe dans sa main et commence à le branler, effectivement je sens très vite que la sensation est totalement différente de ce que je ressens quand je le fais avec ma propre main, mon sexe, grossit encore

« je crois que mon sperme va sortir » lui dis je en serrant les dents

« alors j’arrête, tu as remarqué le bien que ça t’as fait, ah au fait quand le sperme sort de ton pénis on appelle ça « jouir » et c’est le même mot pour le plaisir de l’homme ou de la femme» dit elle.

« oh oui c’était bon »

« tu veux jouir Adrien » me demande t’elle

« oh oui tata j’aimerai bien stp »

"d’accord, alors tu vas te masturber et tu enverras ton jus sur mes seins ok" me dit elle et elle se met à genoux devant la bassine ouvre son corsage et sort ses deux magnifiques mamelles, euh non! ses seins, et me les présentent en les soutenant avec ses mains

"allez Adrien vas y, branle toi en regardant mes seins, regarde mes tétons comme ils sont dures"

Je me branle comme un forcené et très vite je lâche mon sperme sur sa poitrine

"hummm tu as vite fait le plein, tu as vu il y en a beaucoup de nouveau " et elle l’étale sur ses tétons en gémissant

"c’était bon tata ,on recommencera encore dis"

"oui si tu veux mais maintenant tu vas te sécher et mettre tes habits, tu peux jouer dehors si tu veux j’ai encore des choses à faire" me dit elle

Une fois habillé je décidais d’aller dans la grange, j’aime bien me coucher tout en haut des bottes de foin pour rêvasser et là j’avais de quoi faire en pensant à ce qui s’était passé avec tata. J’étais à peine installé quand j’entends la porte qui s’ouvre , du haut de mon refuge je vois entrer tata avec derrière elle Boby le chien de la ferme, c’est un gros berger allemand, il saute après tata et tourne autour d’elle en glapissant j’entends tata qui lui dit:

"doucement Boby attends un peu mon beau,ne soit pas si pressé, tu auras ce que tu veux"

Elle sort de mon champ de vision et je suis obligé de ramper jusqu’au bord du tas de foin pour la voir à nouveau.

"Mais qu’est ce qu’elle fabrique avec le chien,ah oui elle va lui faire attraper des rats" me dis je.

et tout à coup je la vois enlever son tablier,elle est toute nue dessous,j’ai les yeux qui me sortent de la tête, tata toute nue, ses seins, son cul, sa foufoune, je vois tout. Elle étale son tablier sur une botte de paille et se couche dessus sur le dos en écartant tout grand ses jambes et aussitôt Boby met sa gueule sur la foufoune et la lèche. Tata commence tout de suite à pousser des gémissements; le chien est comme fou, il s’agite dans tous les sens, au bout d’un moment tata lâche un cri:

"oh oui mon beau ahhhhhhhhh c’est bon je viensssssss" elle se lève, se retourne et se met à quatre pattes, aussitôt Boby lui saute sur le dos et s’agite contre le cul de tata, je vois à présent le sexe de boby sous son ventre il est gros et tout rouge tata le prend dans la main et le dirige entre ses fesses et tout à coup il disparaît dans son cul, tata pousse de petits cris, boby s’acharne comme un fou sur son cul. Moi je bande et me branle en regardant la scène, les gros seins de tata pendent dans le vide et sont ballottés dans tous les sens, elle crie de plus en plus et tout à coup elle gueule comme un goret, boby s’est arrêté de bouger et il reste accroché au cul de tata pendant de longues minutes, elle n’arrête plus de gémir et soudain il la lâche, elle s’écroule sur le côté les jambes ouvertes .D’où je suis je vois plein de liquide qui est mélangé avec ses poils de chatte.

"oh mon chien c’était bon,tu m"as fait bien jouir encore une fois" dit elle

boby se lèche son sexe puis il vient lécher la foufoune de tata et elle gémit de nouveau, moi je n’en peux plus, je reste là sans bouger de peur qu’elle me voit, elle se lève prend un mouchoir dans son tablier et s’essuie entre les jambes. Boby a déjà décamper. Je décide de reculer mais en prenant appui sur une botte de foin celle ci se déséquilibre et je pars en avant avec elle, je tombe de mon perchoir et me retrouve aux pieds de tata.

"Adrien! mais qu’est ce que tu fais là?" crie t elle, surprise.

"ben,je me reposais dans le foin" lui dis je.

"et tu as tout vu?" me demande t’elle

"vu quoi? tata" dis je en essayant de prendre un air innocent

"te fous pas de moi Adrien, tu m’as vue avec Boby " dit elle en élevant la voix

"oui , je t’ai vu" avouais je.

"bon, dans ce cas je vais essayer de t’expliquer, une femme a besoin de faire l’amour de temps en temps et avec ton parrain depuis qu’il est malade on ne peut plus le faire, au début je me donnais du plaisir toute seule mais il me manquait la pénétration et un jour en voyant boby saillir une chienne l(idée m’est venue d’essayer avec lui, j’ai tenté et j’ai aimé, il me faisait jouir tu comprends?"

"oui un peu tata, mais je ne savais pas qu’on pouvait faire ça avec des animaux" lui dis je.

"je sais que ça peut te paraître bizarre et c’est vrai très peu de gens le font, c’est pour cela qu’il ne faut surtout pas que tu le répètes, promets le moi mon petit adrien que tu ne diras jamais rien à personne" dit elle en me suppliant presque.

"je ne dirai jamais rien tata je te le jure" lui dis je en crachant par terre

"tu es gentil et tu mérites une récompense ,tu t’es fais jouir en nous regardant" me demande t elle.

"non tata mais j’ai bandé très fort" lui dis je.

"dans ce cas je vais te faire jouir mais d’une manière que tu ne connais pas encore, tu vas voir tu vas aimer, couche toi sur le dos sur la botte de paille" m’ordonne t elle



Elle fit quelque chose auquel je ne m’attendais pas du tout elle me prit mon sexe dans sa bouche et commença à le sucer comme si c’était une sucette, c’était vachement bon comme sensation, je n’ai pas résisté longtemps, j’ai,je l’ai senti sortir cette fois , ça faisait comme des jets , je jouissais dans la bouche de tata , elle a avalé tout mon sperme et après a léché mon pénis pour le nettoyer

« alors tu as aimé » me dit elle

« c’était meilleur que toutes les autres fois et je crois que j’ai encore plus de sperme qui est sorti cette fois ,tu me le referas dis tata »

« du sperme il y en avait beaucoup c’est vrai , oui Adrien on le refera mais il faut que ça reste notre secret, personne ne doit jamais le savoir, sinon je ne ferai plus jamais rien d’accord »

« d’accord tata je suis vraiment pressé que tu me fasses découvrir d’autres choses » lui dis je

Désormais je voyais la femme de mon parrain avec d"autres yeux, dès que l’occasion se présentait je regardais dans son décolleté j’étais fasciné par ses gros seins d’un blanc laiteux je me branlais souvent en pensant à eux et au moment ou elle avait pris mon sexe dans la bouche .Il fallait absolument que je trouve un moyen pour me retrouver à nouveau seul avec elle. Ce jour arriva malheureusement pour Agnès, un après midi que nous étions tous les deux grimpés dans un cerisier pour en cueillir elle glissa et tomba au sol, elle gueulait comme une sirène de pompier. Parrain et Denise arrivèrent.

"il faut l’emmener à l’hôpital" dit Denise

"oui je vais l’emmener toi tu restes la avec Adrien , si il y a quelque chose de grave je téléphonerai chez le maire et il viendra te prévenir" dit parrain (à l’époque il n’y avait que le maire, le curé et l’instituteur qui avait un téléphone en général)

Les voilà donc parti, tata était un peu énervée, j’essayai de la rassurer comme je pouvais

" c’est pas grave, moi je me suis déjà cassé la jambe, c’est vrai ça fait mal au début mais après on te met un plâtre et ça va beaucoup mieux et je me rappelle le docteur m’avait dit que quand on est jeune c’est moins grave parce que les os se ressoudent beaucoup mieux. Tu verras ça ira tata" lui dis je

"tu es un vrai petit homme toi" me dit elle en me prenant dans ses bras pour me serrer contre sa poitrine et bien sur mon sexe commença de suite à bander, quand elle me lâcha elle remarqua la bosse que j"avais dans mon short

"c’est vrai que tu es un homme, il répond au quart de tour ton petit engin à présent" me dit elle en souriant.

"viens avec moi"

je la suivis dans la maison,nous avons monté l’escalier et elle m’emmena dans sa chambre.

"tu vas te mettre tout nu et tu vas attendre que ton sexe dégonfle tout seul, moi je redescend mais je vais revenir" me dit elle.

"d"accord tata".

Au bout de 10 mn mon engin était redevenu tout flasque encore 5 mn et enfin Denise revint, elle portait toujours son éternel tablier décolleté en carré

"lève toi, met toi au milieu de la pièce avec tes mains dans le dos" me dit elle.

Quand je fus en position elle dégrafa son tablier et l’enleva, elle était complètement nue dessous, sa peau était toute blanche à l’exception des avant bras, des mollets et du décolleté, ses gros seins étaient magnifiques et cette fois ci je voyais très bien les gros tétons tout brun. A la place de la foufoune il y avait un gros tas de poils noirs et tout frisés.

"fais moi voir comment tu bandes" dit elle.

Elle se triturait les seins avec ses mains et pinçait ses tétons entre ses doigts, puis elle mis une main sur sa foufoune mais je ne sais pas trop ce qu’elle faisait en tout cas ça devait lui faire du bien car elle gémissait. Ma tige enflait à vue d’oeil.

" eh bien elle monte vite, ça t’excite de voir ce que je fais, tu voudrais toucher mes seins et mes bouts" me dit elle.

" oh oui tata"

" viens et prends les dans ta bouche, tu les tètes comme quand tu étais bébé, comme si tu voulais boire mon lait" dit elle.

Je m’approchais d’elle, aspirais un téton et je commençais à le téter d’abord un puis l’autre, ils étaient tout gros et tendus, tata gémissait de plus en plus fort. Mon sexe frottait contre ses jambes ,soudain instinctivement je donnais un coup de rein en avant et il s’enfonça entre ses cuisses, c’était chaud et bon.

"oh je crois que mon petit homme est prêt pour la suite" dit elle.

"quelle suite tata"

Elle se dégagea et partit se coucher sur le lit. Elle se mit sur le dos et écarta tout grand ses jambes.

"viens Adrien, viens te mettre à genoux entre mes jambes" me dit elle.

J’obéis, mon pénis était tendu à mort.

"regarde Adrien, ça c’est le sexe d’une femme" me dit elle

Elle mit ses mains dessus et écarta.

" on appelle ça un vagin, les jeunes disent une chatte, les lèvres quand elles sont toutes humides comme maintenant ça veut dire que la femme est excitée et qu’elle a envie qu’un homme lui enfonce son pénis dedans, on appelle ça "faire l’amour" et c’est aussi de cette façon que l’on fait des bébés. Une fois que l’homme a introduit son pénis il commence à bouger d’avant en arrière jusqu’à ce que le sperme gicle dans le ventre de la femme tu veux essayer"

" bien sur que oui tata"

"alors viens couche toi sur moi, je vais te guider"

Je m’allongeai sur tata, j’avais ses seins devant les yeux, je sentis qu’elle me saisissait le sexe avec sa main pour le guider vers sa chatte, mon gland frottait dessus, c’était bon et tata poussait des petits hummmmm.

"ça y est,mon petit homme " pousse maintenant" me dit elle.

J’obéis et poussais, je sentis mon sexe s’enfoncer dans quelque chose de brûlant et doux, c’était une sensation indescriptible, mon ventre touchait le sien, j’étais complètement enfoncé dans sa chatte.

"oh que c’est bon Adrien ohhhhh oui fais moi l’amour maintenant"

je commençais à bouger, c’était automatique j’agissais comme si je savais depuis toujours ce que je devais faire, je m’agitais en elle de toutes mes forces sortant mon pénis et le plongeant d’un coup en entier dans son vagin , tata ne gémissait plus mais commençait à crier

"oui vas y plus fort, fais moi jouir, ohhhhhhh que c’est bonnnn vas y Adrien fais jouir tata, enfonce toi bien à fonddddd"

Je m’agitais comme un fou sur elle,je voulais la faire crier encore plus fort pour lui faire plaisir mais tout a coup j’ai senti une chaleur dans mes reins qui remonta jusque dans mon ventre et là j’ai joui, je sentais mon sperme qui giclait de mon pénis au fond de son ventre. Je criai aussi de plaisir

"oui oui adrien jouis mon petit, je jouis aussiiiiiiiii, je sens tes giclées de sperme qui éclaboussent le fond de mon ventre oh que c’est bonnnnnnn je jouiiiiiiiiiiiiiiiiii"

Je m’écroulais sur tata, elle resserra ses jambes autour de moi et m’attira contre son ventre de toutes ses forces, j’avais poser ma tête entre ses seins et elle me caressait les cheveux

"tu m’as bien fais jouir mon petit Adrien depuis le temps j’en avais beaucoup envie tu sais, et toi tu as aimé ta première fois"

"oh oui tata c’était super bon, j’aurais jamais cru"

"ben voila tu es un homme maintenant, tu n’es plus puceau, tu as vraiment fait l’amour avec une femme"me dit elle.

"c’est bon de jouir tata j’espère qu’on recommencera encore, je veux encore mettre mon pénis dans ton ventre"lui dis je.

"tu sais adrien il y a d’autres mots pour dire ça, un peu plus vulgaire, mais on peut les dire aussi si la femme est d’accord"

"ah bon lesquels"

"eh bien tu peux dire ( j’ai encore envie de baiser avec toi) ou ( j’ai envie de te sauter) ou (suce moi la queue) il y a tout un tas d’expressions tu sais" me dit elle.

"je veux que tu m’apprennes tout tata" lui dis je.

C "est à ce moment là que la sonnette retentit.

Diffuse en direct !
Regarder son live