Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 4 965 fois
  • 30 J'aime
  • 2 Commentaires

Nostalgie

Chapitre 8

Inceste

" mince qui cela peut il être" dit tata

elle enfila vite fait son tablier et descendit ouvrir la porte. C’était le maire

"bonjour Denise y a ton mari qui a appelé, il m’a demandé de te dire qu’il reste à l’hôpital avec Agnès cette nuit mais que tu ne dois pas t’inquiéter tout va bien, elle a juste un peu mal c’est pour ça qu’il reste avec elle "

"ah vous me rassurez merci d’être passé" dit tata

" tu m’offres un verre Denise, il fait une de ces chaleurs" demanda le maire

"oui, oui bien sur entrez, j’ai pas eu le temps de m’habiller je voulais juste me laver quand vous avez sonné" lui dit elle

"c’est pas moi qui vais m’en plaindre" lui répondit il

"monsieur le maire voyons!"

"appelle moi Alphonse on se connaît depuis la maternelle alors pas de chichi entre nous" lui dit il

"d’accord Alphonse tu as raison" lui dit tata, moi j’étais caché en haut de l’escalier et je les observais entre les barreaux

"t’es bien faite pour ton âge, tu as les seins encore haut placés pas comme ma femme, c’est des vrais gants de toilettes, j’aurai bien envie de te prendre là tout de suite sur la table" et tout en disant cela il agrippa un sein de tata

"ALPHONSE! voyons il faut te calmer" lui cria tata

"me calmer, tant a de bonnes toi, ma femme ne veut plus rien faire depuis des années et toi d’après ce que je sais ton homme n’est plus très performantdepuis sa maladie alors pourquoi on se ferait pas du bien tout les deux, personne ne le saurait" tout en disant cela il s’était approché de tata et lui a mis son autre main sous le tablier sur sa foufoune

"et en plus t’es déjà mouillée comme une jument" lui dit il, le problème c’est qu’il ne savait pas que c’était mon sperme qu’il touchait

"alphonse non, c’est pas bien" mais tata ne criait déjà plus aussi fort

"tiens tu veux voir comme tu me fais bander" et il ouvre sa braguette et sort un sexe d’une taille comme je n’avais jamais vu, même celui de mon père n’est pas aussi gros, je l’avais déjà vu à plusieurs reprises lorsque nous faisions pipi cote à cote dans les champs. Le maire prit la main de tata et la posa sur son pénis

"vas y branle la un peu " lui dit il

" bon je veux bien te faire ça mais après tu arrêtes" lui dit tata et elle commença à le branler

"elle est vraiment grosse ta queue on dirait un cheval" lui dit tata

"oui et tu pourrais être ma jument" lui répondit il

Et tout en disant cela il attrapa tata et lui fit faire demi tour pour la coucher la poitrine en avant sur la table de la cuisine, moi je commençais à bander en voyant ce spectacle.

Tata criait

"non alphonse tu m’as promis, non c’est pas bien ce que tu fais" mais le maire avait déjà relevé le tablier sur le dos de tata dévoilant tout son cul, il se mit derrière elle son sexe contre ses fesses et poussa un grand coup. Il s’enfonça d’un trait dans le ventre de tata

"ah salaud tu me violes avec ta grosse queue" cria tata

"tais toi et ouvre tes cuisses je vais te pistonner la chatte, depuis le temps elle doit être en feu" lui dit il

il la tenait aux hanches et faisait entrer et sortir son sexe du ventre de tata à toute vitesse

"tu la sens ma grosse bite ma denise"

"oh oui alphonse elle est grosse elle m’ouvre la chatte vas y bourre moi bien, j’en ai envie maintenant" tata leva les yeux et me vit, elle me fit un sourire

"oh oui je te remplis ta grosse chatte, putain comme c’est bon , je vais te la mettre plus haut" dit il

Comment ça plus haut, là je ne comprenais plus, où voulait il lui mettre sa queue, j’étais fasciné par la scène qui se déroulait sous mes yeux je commençais à me branler en les regardant

" non pas là, tu es trop gros et ça fait longtemps que personne n’est entré là" dit tata, je ne comprenais plus rien. Puis je vis le maire sortir son gros engin et le placer sur le trou ou normalement on fait caca, c’est pas possible il va pas le rentrer la dedans pensais je

" non alphonse, non pas par là stp ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh" tata cria comme un goret Alphonse venait d’enfoncer sa grosse queue dans le trou à caca de ma tante

" putain tu serres bien Denise, attends je vais te le ramoner ton gros cul, je vais lui enlever les toiles d’araignée depuis le temps, alors tu aimes que je t’éclate le cul je vais t’envoyer toute ma semence dedans et il commença a pistonner le gros cul de tata

"ahhhhhhh, doucement gros porc, tu m’éclates, ouiiiii vas y j’aime ça fourre moi la bien au fond vas y fais moi jouir avec ton gros gourdin vas y, vas y salopard bourre le donne moi ton jus" pendant qu’elle prononçait ces paroles tata me regardait et elle vit que je me branlais

"tu aimes ça petit salaud,vtu aimes me voir me faire bourrer le cul" dit elle en me regardant. Le maire était tellement excité qu’il ne remarqua même pas que tata me parlait

"je vais t’envoyer ma semence, ça vient, tiens ma chienne prends tout " dit il à tata et en même temps il lui donna deux grandes claques sur ses fesses

"ahhhhhhhhhhoui je jouis ouiiiiiiiiii, donne ton jus dans mes fesses, je sens tes jets de foutre qui se déversent en moi, vas y claque les encore ahhhhhhhh c’est bon tu m’as fait jouir mon salaud" cria tata et moi je jouis pratiquement au même moment que tata

Le maire se retira des fesses de tata et elle se releva

"voila maintenant je peux vraiment me laver, regarde avec tout ce que tu m’as mis ça dégouline le long de mes jambes" dit elle

"je ne regrette vraiment pas d’être passé, j’ai enfin assouvi un fantasme, ça fait longtemps que j’avais envie de te sodomiser" dit le maire à tata

"eh bien voila c’est fait et on en gardera tous les deux un bon souvenir et maintenant ça serait plus sage que tu t’en ailles sinon les voisins...tu sais que les rumeurs vont vite dans le village" lui dit tata

"oui tu as raison Denise, je m’en vais, oh attends" il va vers tata lui écarte son tablier et lui enfonce un doigt dans la chatte puis il le met dans sa bouche et le lèche

"c’est pour me souvenir du goût de ta chatte" lui dit il

"gros cochon va" lui répond tata avec un sourire et la porte se ferma sur la visite de monsieur le maire

"et alors tu t’es bien rincé l’oeil Adrien, j’espère que tu auras appris des choses en nous regardant faire, en tout cas tu t’es bien branlé d’après ce que j’ai vu" me dit tata en levant la tête vers moi

"ça m’a drôlement fait bander de voir le maire s’enfoncer dans ton trou à caca" lui dis je

"le trou à caca! Adrien ça s’appelle un anus et ce qu’on a fait on appelle ça une sodomie, je te préviens tout de suite, toutes les femmes n’acceptent pas de le faire car ça fait mal au début, ce trou la est fait pour laisser sortir des choses pas pour en faire entrer, mais si c’est bien fait et que la femme est d’accord c’est très bon pour les deux" me dit elle

"je pourrai essayer de le faire avec toi tata"

"oui si tu veux, ton sexe est encore petit alors ça ne posera pas de problèmes" me dit elle

"un jour j’en aurai une grosse aussi comme le maire?" demandais je

"oui bien sur Adrien, ça viendra au fur et à mesure que tu grandiras et peut être qu’elle sera encore plus grosse que la sienne, tu es bien parti pour en tout cas, quand tu la mets dans ma chatte je la sens bien déjà malgré tes 13 ans "

"tata j’ai encore envie de te baiser" lui dis je

" eh bien tu apprends vite petite canaille, tu sais ce qu’on va faire, comme on est tous les deux tout seul ce soir, on va d’abord dîner puis après on ira se coucher et tu passeras la nuit avec moi dans mon lit, tu es d’accord?" me dit elle

"si je suis d’accord ! bien sur que oui tata , je veux profiter de ton gros derrière toute la nuit" lui dis je

" eh ben, ça promet, je sens que je vais bien jouir cette nuit avec mon petit homme" dit elle en me regardant et me souriant

A table je n’avais pas très faim, j’étais trop pressé d’aller au lit avec tata

"tu ne manges pas Adrien? tu sais si tu veux me faire l’amour toute la nuit il faut que tu prennes des forces, c’est toi qui as dit que tu voulais profiter de mon gros derrière alors mange" me dit elle

Je me remplis l’assiette et avala la nourriture avec envie cette fois. Pendant tout le repas tata est restée toute nue, je voyais ses gros seins qui se balançaient à chacun de ses mouvements, quand elle est venue prendre mon assiette pour débarrasser j’ai attrapé un de ses tétons dans ma bouche et je lui ai mis une main entre ses fesses, elle n’a pas bougé et s’est laissé faire, sa main est même descendu sur mon sexe et elle m’a branlé

" c’est bon ce que tu me fais mais si je continue tu vas jouir dans ma main, tu es déjà tout dur, il vaut mieux le garder pour après" me dit elle

"tata je veux te la mettre dans le cul comme le maire et te faire crier comme lui "

" tu es vraiment pressé, tu pourrais attendre qu’on soit dans la chambre sur le lit" me dit elle

"juste un coup tata stp je veux juste rentrer dedans pour savoir comment ça fait" imploré je

"bon d’accord, mais une seule fois, après on monte se coucher" me dit elle

Tata se met à quatre pattes sur le carrelage elle écarte ses jambes, ses fesses sont ouvertes et je vois son anus, je bande comme un fou

"allez viens enfonce moi ton engin, débrouille toi je ne t’aiderais pas cette fois ci" me dit elle

Je m’approche de ses fesses je prends mon sexe dans la main et je le pointe contre son anus puis je donne un grand coup de rein comme j’ai vu faire le maire plus tôt

" ahhhhhhhh petit salopiot, tu as bien retenu la leçon, et bien voila tu es au fond de mon cul et je sens ton sexe il est bien gros, allez retire toi maintenant" me dit elle

"d’accord tata, je pourrais jouir dans tes fesses ce soir "

"tu pourras jouir ou tu veux , ce soir c’est ta soirée, tu pourras faire ce que tu as envie" me dit elle en se relevant

je me retire lentement pour apprécier le plus possible cette sensation nouvelle pour moi. Nous montons l"escalier pour rejoindre la chambre, tata est devant moi, ses fesses balancent devant mes yeux à chaque fois qu’elle monte une marche. Je ne peux m’empêcher de les toucher

"décidément tu es un vrai petit garnement , patiente un peu adrien je ne vais pas me sauver" me dit elle

Diffuse en direct !
Regarder son live