Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 1 322 fois
  • 1 J'aime
  • 0 Commentaire

Notre 1ere fois s?est passée sur son balcon

Chapitre 1

Hétéro

J’ai rencontré Jérôme chez des amis. J’étais seule depuis quelques temps et il m’a très vite fait une forte impression, très vite troublée. En fin de soirée il m?a invité à finir notre discussion chez lui le lendemain, nous avions tous deux envie de prolonger la soirée.




Il m?a fallu plus d?une heure avant de choisir une petite robe mi-cuisse noire qui me mettait bien en valeur sans être pour autant trop sexy. La soirée est passée vite, nous avons discuté des heures devant un apéritif sans que je puisse voir la moindre amorce d?une approche de sa part, puis naturellement nous sommes sorti sur son balcon pour profiter de la douceur de l?été nos verres à la main. C?est sur le balcon, alors que je regardais la vue magnifique, les jardins des voisins en contre bas, que je l?ai senti se coller derrière moi, glisser sa main sur mes cuisses.




Je me suis écartée à deux reprises, trop doucement pour être convaincante et me surprenant moi-même, avant de le laisser me caresser pendant que je me tenais collée contre la balustrade en bois. Mes premiers refus puis mon acceptation ont dû le rendre plus entreprenant, très vite sa main s?est trouvée sous ma robe largement relevée pour venir me masser le clitoris. L?effet a été pour moi foudroyant, il était très habile et je n?ai pas su résister au plaisir de le laisser faire, de me sentir m?ouvrir alors que je me tenais sur un balcon bien éclairé, offerte aux regards. J?étais partagée entre l?envie de me retourner pour l?embrasser et celui de ne surtout pas bouger pour qu?il continu. Ne me voyant pas bouger il a posé son autre main sur mes fesses qu?il a redessiné de ses doigts contre ma raie, descendant doucement en exerçant une pression pour l?écarter en passant. Je me sentais céder, esclave de mon plaisir, lorsque sa deuxième main a fini elle aussi sous ma robe pour la remonter, en passant, haut sur mes hanches. Je me suis entendu dire ? non arrête ?, sans la moindre conviction, pendant que ses mains sont redescendues en emmenant avec elles mon tanga et je me suis vue tendre ma croupe lorsqu?elles sont remontées pour me caresser devant et derrière.




Je regard vague sur les lumières qui provenaient des pavillons avoisinants, je me faisais délicieusement doigter, robe relevée et tanga bloqué a mi-cuisse, accoudée à la balustrade de son balcon. Je ressentais un plaisir d?une intensité extraordinaire, progressif, et sans me retourner (surtout pas), je me suis redressée pour me coller à lui. Mes mains sont passées derrière mon dos et ont immédiatement rencontré sa braguette, son sexe. J?ai senti ses mains remonter mes bras serrés le long de mon corps le temps de défaire son pantalon, ses mains trouver ma robe sur mes épaules pour la faire descendre sur mes avant-bras, libérant ainsi mes seins tout en bloquant mes bras. Le petit vent qui régnait était un délice sur ma peau dénudée, je me suis entendu dire ? oui ? lorsque j?ai senti son sexe délicieusement doux contre ma vulve. ? Oui ?, lorsqu?une fois en moi ses mains sont venues imprimer le mouvement de mes hanches. ? Oui ?, lorsque plus tard au fond de moi il a mis deux doigts dans ma bouche pour que je les suce alors que je venais de m?apercevoir qu?un voisin me regardait sans se cacher, derrière sa fenêtre.




?était notre première fois, ce soir là je ne me suis pas reconnue mais mon plaisir a été plus fort que jamais. Pour mon plus grand plaisir j?ai appris par la suite que ce n?était qu?un début, mais ceci est une autre histoire, une autre histoire qui commença dés le lendemain soir et que je suis maintenant prête à raconter si vous le désirez et me le réclamez.




Vos commentaires à l?adresse suivante : maboitecoquine@hotmail.com (que vous ayez aimé ou non), m?aideront à raconter la suite ...




Carole.

Diffuse en direct !
Regarder son live