Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 24 814 fois
  • 32 J'aime
  • 0 Commentaire

Notre premier trio

Chapitre 1

Avec plusieurs hommes

J?ai 48 ans marié depuis 22 ans, et en trouvant votre site, je me suis dit pourquoi ne pas publier notre histoire. Histoire simple et fantastique d?un couple pratiquant le trio, et donc nous allons commencer par le début c?est-à-dire le premier.

    Nous vivions ensemble depuis environ 6 ans et il faut dire que si nous entendons à merveille, ensemble, pour le sexe, cela n?a jamais été broadway. Sans doute une question de physique, mais semble-t-il que cela n?as pas l?importance que l?on dit puisque nous sommes toujours ensembles et heureux de l?être après tant d?années.

    Conscient de ce manque de réussite et après lectures de quelques magasines spécialisés, j?avais lentement et pas à pas suggérer à ma femme la possibilité d?avoir une relation à plusieurs. C?était l’époque de la révolution minitel, et j?avais posé quelques annonces de recherche d?homme. Mais je me heurtais à un refus systématique.

    -Non je le ne connais pas

    -Il est trop jeune.

    -Il est trop vieux, etc., etc. et le temps passait.

    Je ne savais pas que l?histoire allait me rattraper de manière assez rapide et fortuite. Elle était alors prof dans un lycée et ce lycée étant assez loin, elle y couchait de temps en temps. C?était la fin de l?année, et comme il se doit, il y a toujours quelques fêtes entre prof à cette période.

    Un jour qu?elle rentrait, elle me dit :

    - Tu ne remarque rien ?

    -Bref non les maris ne remarquent jamais rien.

    Le soir au lit elle m?avoue qu?elle a eu une relation avec un homme, boum grand coup dans la poitrine, mais elle se fait gentille, caressante, et nous faisons l?amour, ce qui me calme. La semaine suivante, elle arrive toute pimpante, je lui demande si elle a rencontré l?autre, elle me dit oui avec un sourire, discussion, évidemment il lui a demandé si elle était mariée, elle as dit oui, il lui a demandé si son mari se doutait, elle lui a répondu qu?on ne se cachait rien et qu?évidemment je savais.

    C?est à ce moment que l?histoire me rattrape, c?est lui-même qui lui as proposé de faire une soirée a trois. Je suis pris au piège, c?est moi qui aie proposé à ma femme, ce genre de relation, je dis oui, avec l?impression de me jeter dans le vide, choses dites choses faites, elle prend le téléphone, 30 secondes et me dit pas de problème ce soir vers 19 heures, il est là.

    19 heures, à l?heure nous allons dans un petit restaurant, il est aussi grand que moi 1m85, mais plus costaud, frisé, gentil l?accent du sud, le sens de l?humour. Je paye l?addition et nous rentrons à la maison, on se met sur le canapé, en buvant un petit alcool, mais comment commencer.

    À ma grande surprise c?est ma femme qui prend main et la pose sur sa cuisse droite tandis qu?elle prend la sienne et la pose sur son autre cuisse. Encouragés, nous commençons à la peloter gentiment, à qui mieux mieux. Nous l?embrassons tour de rôle et même a trois en même temps. Elle commence à gémir, plutôt placer derrière elle, je glisse ma main sur ses fesses sous son slip, elle se soulève et, à ma surprise, je m?aperçois qu?il a déjà la main sur sa chatte, et qu?il essaie de mettre un doigt dedans, nos mains se touchent dans son entrecuisse. Finalement, j?arrive à lui rentre un doigt, guidé par le mien je sens qu?il rentre un des siens aussi. La connaissant mieux que lui je glisse mon autre main par-devant dans son slip, je lui trouve le clitoris de suite, et je la fais partir de suite, elle nous gratifie d?un orgasme hors du commun, et resserre les cuisses frénétiquement. Un moment de calme s?ensuit et tout naturellement c?est elle qui nous dit, nous serions mieux dans la chambre. Le temps que les hommes passent par les toilettes, il me demande ou est la chambre et j?ai le plaisir de l?accompagner.

    Ma femme est déjà sous la couette, je soulève, elle est nue. Et nous nous retrouvons tous ensemble dans le lit. Elle se tourne vers lui, il s?embrasse fougueusement, comme ses fesses sont vers moi et que je bande sans réfléchir, je l?enfonce et je commence à la limer, elle gémit et lâche un petit orgasme silencieux quand je me vide au fond d?elle. Je reste allongé content de moi en me disant que ce n?est pas pire comme situation et que finalement je contrôle assez bien la situation. Il lui caresse les fesses, glisse sa main vers sa chatte et commence à la masturber, elle répond par des petits cris, insensiblement il la force à monter les fesses jusqu’au moment où elle se retrouve à genoux.

    Toujours sous la couette, je le vois se relever et se mettre derrière elle, je suis allongé en travers sa tête sur ma poitrine, il me fait un sourire gentil, il a l?oeil coquin, je trouve, Je ne sais pas si j?ai entendu ou senti les ongles de ma femme se planter dans mes flancs. Tout d?abord je n?ai pas bien compris ce qui se passait, je sentais une forte douleur, je regardai la main de ma femme, complètement crispé sur ma peau, elle as poussé un feulement de bête comme jamais je ne l?ai entendue, très fort, c?est à ce moment que j?ai remarqué à sa position qu?il l?avait pénétrée. Il bougeait doucement en ondulant le bassin pour bien se caler à l?intérieur d?elle et elle s?est calmée, sa main s?est relâchée et j?en ai profité pour me dégager un peu. Puis la foudre s?est abattue sur elle, il la tenait par les hanches, il s?est dégagé et s?est planté en elle avec une violence inouïe, j?entends encore le claquement sec de ses cuisses sur les fesses de ma femme. Un coup un très grand coup et il restait planté au maximum en elle, ses jointures de mains blanches tellement il agrippait son bassin pour le tenir coller à lui. Elle a démarré un orgasme terrible instantanément en hurlant de toutes ses forces. Alors que l?orgasme retombait, il a recommencé, un coup pareil de toutes ses forces, cette fois cela lui a soulevé les genoux du lit, elle est repartie aussi secs, deux orgasmes en deux coups de pines sans la limer, juste en la plantant. J?étais atterré, même dans mes fantasmes les plus fous, je n?aurai imaginé qu?elle pouvait avoir des orgasmes aussi fort. Alors qu?elle se calmait, il me regardait avec un air gentil, et d?une moue significative, me demanda s’il fallait lui mettre un autre coup, je lui fis un hochement de tête et il la replanta aussi sec, et de trois orgasmes.

    Curieux je me déplaçais et comprenant il se dégagea afin que je puisse voir son sexe dans celui de ma femme. Je n?avais jamais vraiment prêté attention à la taille des sexes, mais le sien faisait bien le double du mien, même si elle était moins longue. Je lui fis signe de la main de retourner à l?action, cette fois ci il se mit à la pilonner de coups très forts, très rapides, elle redémarra en orgasmes de suite les uns enchaînant sur les autres. Méconnaissable, elle hurlait rigolait, bavait pleurait, les yeux révulsés.

    Je me glissai à son oreille, et lui murmurai :

    -Tu es baisée chérie.

    Elle dont on avait entendu que des cris jusque-là se mit à parler pendant qu?il la pilonnait :

    - Oui, chéri regarde ce qu?il me mets, regarde comme il me baise, tout cela entrecoupé de cris d?orgasme.

    Cela me fit un effet dingue qui m?est arrivé rarement, sous ses paroles, ma queue reprit toute sa raideur, et elle déchargea toute seule, ma femme me disant :

    - Vas y chéri, toi aussi jouis.

    Fred se mit à taper de toutes ses forces, les yeux absolument ronds, la bouche grande ouverte, il se planta en elle la soulevant, il poussa un souffle rauque extrême à lequel elle répondit, et se mit à décharger à grand coup avec des cris rauques. Tout le monde s?affalât sur le lit à bout de forces, le corps de ma femme, était parcouru de spasmes, elle gémissait de temps en temps. Et la nuit s?est emparée de tout le monde.


E-mail: mich0186@hotmail.com

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder