Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 6 785 fois
  • 69 J'aime
  • 0 Commentaire

notre premiere experience en beaucoup de choses

Chapitre 2

Erotique

Manue me pris la main comme pour chercher un peu de réconfort et se lance dans une magnifique fellation. Je sentais une petite piqûre de jalousie monter en moi. Mais je ne pouvais m’empêcher d’assister à ce spectacle.

L’homme semblait apprécier les douces lèvres de Manue « Mmhh, oui voilà comme çà doucement »

Après quelques minutes, il se retira de la bouche de ma copine et me présenta son sexe.


« A toi maintenant … »


Je ne suis jamais retrouvé dans une telle situation. Je retourne la tête vers Manue et regarde l’homme dressé devant.


« Heu, je suis désolé mais je n’éprouve pas d’attirance pour les hommes. Je n’ai jamais fait l’amour avec un homme. Je … »


« Je ne te demande pas de te justifier, je te demande de me sucer, alors tu exécutes ! » Il me prit la tête de ses grosses mains et vient coller mon visage à son sexe.


« Allez suce moi ! Ne déçoit pas ta copine … » Devant la pression de son sexe sur mes lèvres je ne pu m’empêcher plus et j’accepte donc son organe.


Quelle humiliation me disais-je.


La main de Manue ne cessait de me caresser le dos comme pour me montrer son accord et surtout pour me détendre. L’homme se montrait plus sec et enfonçait de plus en plus profond son sexe dans ma bouche. Les allers et venus devenaient de plus en plus rapides et de plus en plus oppressant.


Il amena le visage de Manu à mon niveau et fît alterner son sexe d’une bouche à l’autre. Nous étions à la merci de cet étranger.


Après quelques minutes de va et vient dans nos bouches respectives, il dit :


« Mlle tu vas te mettre à quatre pattes sur le clic clac et vous présenter à votre homme »


Manue s’exécuta, elle cambra au maximum son joli dos pour nous proposer la plus belle vue qui soit, sur ses jolies cuisses qui me sont maintenant entièrement offerte.


Ma verge est droite, jamais avant je n’avais éprouvé autant de plaisir pour elle. Un sentiment étrange après ce que je venais de faire. Machinalement je me présente et m’apprête à la pénétrer.


« STOP ! Qui t’a dit que je voulais te voir la pénétrer tout de suite »


Il me tend un petit flacon mauve violet et me dis « utilise çà ».


« Du lubrifiant ? Mais nous avons jamais fait çà (et c’était vrai, nous en avions discuté mais jamais passé le cap). Pourquoi ne puis-je pas lui faire l’amour normalement ? »


Manue se rassit sur le clic clac et adressa un regard d’interrogation vers notre protagoniste.


« Écoute moi bien, il était question que vous fassiez ce que je vous demandais et sans réclamations de votre part. Soit vous exécutez sans dire soit je reprends mon chèque et on en reste là. »


Manue s’adressa à moi « Fred, c’est pas grave. Ce n’est pas comme si nous n’en avions jamais parlé ensemble. De toute façon j’étais d’accord avant donc je me sens en rien comme forcée »


« Je suis content de voir que Mlle est conciliante et je dirais même qu’elle semble appréciée cette aventure »


Manue baissa les yeux.


Je prends donc le tube et me repositionne vers le divan. Manue reprend la posture de tout à l’heure.


« Vas y très doucement quand même STP, me glisse t’elle avec un petit sourire »


J’ouvre le tube et pose une petite goutte de lubrifiant sur mon doigt. J’approche mon doigt vers l’intimité jamais exploré de ma compagne.


« Brr c’est froid dit-elle » sentant le contact de mon doigt. »


J’introduis doucement mon doigt dans sa totalité, je le sens à l’étroit. Quelques va et vient et j’essaye l’introduction d’un 2ème. Un rajout de gel s’impose.

Me voici avec 2 doigts dans Manue.


L’homme me saisit le tube des mains et s’en verse une petite quantité dans le creux de la sienne. Il tend sa main et saisit mon sexe pour m’enduire de lubrifiant.

Quelle étrange sensation de se sentir toucher par un autre homme.


« Bon, voilà maintenant tu vas t’introduire tout doucement. Sans brutalité »


Je présente mon sexe sur cet orifice, j’émets une légère pression qui fait sursauter Manue.


« Voilà doucement, ne te presse pas. Laisse là se détendre »


Je repousse tranquillement, mon gland commence à être recouvert. Je me relâche tranquillement pour ne pas brusquer Manue. Je repousse, mon gland pénètre un peu plus facilement. Le propriétaire dépose une goutte de lubrifiant sur mon sexe, Manue se détend et recule doucement sur mon sexe.

Je sens son visage se crisper face à cette intrusion dans son intimité. Elle laisse échapper un petit cri de douleur ou de soulagement, je ne saurai vous dire. En tout cas me voici maintenant bien introduit. Je commence tout doucement à faire travailler mon bassin pour venir me balader entre ses reins. Qu’elle bonheur je vous jure, la joie doit se lire sur mon visage.


« On dirait que tu prends plaisir à sodomiser Mlle ? »

« Oui c’est vrai »

« Et toi tu aimes ? Lui demande-t-il »

« Mhh oui, répond elle un peu crispée »

Ma cadence s’accélère et je rentre et sort beaucoup plus facilement. Manue cache son visage dans les cousins du canapé pour camoufler ses petits cris.


L’homme se resservie une goutte dans le creux de sa main mais cette fois ci pour s’enduire son sexe. Je n’ose pas y croire. Il me fît signe de m’écarter discrètement pour lui laisser la place. Manue à toujours le visage caché dans les coussins.


Le trentenaire prit ma place et pénétra ma jeune et tendre de manière plus brutale. Ce qui fit crier Manue, qui releva la tête pour s’apercevoir que ce n’était plus moi en elle.


L’homme pressait ses grosses mains sur les fesses de ma copine et mettait tout en œuvre pour aller au plus profond d’elle. Sa vitesse ne cessait d’accroitre.


« Va te présenter devant elle et fait toi sucer m’ordonna t’il ! »


Nous voilà maintenant à trois sur ce canapé, Manue entre nous deux.


Pendant que Manue me livrait une agréable fellation, je lui caressais ces jolis petits seins se dandinaient au rythme que lui infligeait notre cher collaborateur.


L’homme se retira au bout de quelques minutes.


« Maintenant tu vas prendre la position de ta copine, ok ? » Manue se retourna et semblait amusée. On savait tous ce qui allait m’arriver.


Je me mis donc à quatre pattes.


« Mlle, tu vas préparer ton homme pour qu’il puisse m’accueillir dans les meilleurs conditions ».


Manue prit le tube versa quelques gouttes directement sur moi et glissa ses doigts sur ma fente, et me dit : « Tu te rends compte c’est la première fois que tu vas pouvoir ressentir vraiment ce que moi je ressent. Honnêtement j’ai apprécié »


J’avais du mal à croire que ces mots sortent de sa bouche, mais oui c’était bien elle.

Elle prit en bouche son propriétaire pour déposer sa salive sur son sexe afin de le lubrifier de la manière la plus naturelle. Son sexe devait encore sentir sa propre intimité mais cela ne la dérangeait guère.


Le trentenaire me saisit de toute sa poigne et déposa son gland à l’entrée.


« Respire bien fort, ca va aller. Mlle t’a très bien préparé »


A peine finit sa phrase que je sentais tout le poids de son corps me pousser en avant. Son sexe m’introduit en une seule. Je n’ai pu retenir ma surprise et je pousse un petit cri.

Me voilà sodomisé par un homme que je ne connais et en face de celle que j’aime.


Son rythme dura quelques temps, je sentais son souffle sur mon dos s’accélérer. Il allait de plus en plus vite et pour la première nous entendîmes son râle.


Ah oui »


Il venait de jouir en moi. Il sorti son sexe encore enduit de sperme et demanda à Manue de le nettoyer avec sa langue. Ce qu’elle fit.


Après s’être fait correctement nettoyer il saisit le bras de ma copine et la fît s’allonger sur le divan.


« Maintenant tu vas la baiser jusqu’à ce que je tu jouisses en elle »


J’entrepris donc un missionnaire, et me fallut que quelques minutes pour me vider en elle.

Manue ne savais plus quoi faire tellement le plaisir l’enivrait.

Après m’être assuré d’avoir totalement éjaculer je me retire de ma douce et lui pose un baiser sur la bouche « Je t’aime ».


« Attendez les tourtereaux ce n’est pas fini pour Mr, tu ne peux pas laisser comme çà Mlle. Tu vas toi aussi la nettoyer de ton sperme »


Me voici donc maintenant en train de faire le plus bizarre cunnilingus de toute ma vie, j’étais en train d’ingurgiter mon propre sperme. Ce qui ne déplaisait pas à Manue à l’entendre prendre du plaisir.


« Ca vous a plu ? En tout cas moi pour ma part j’ai été très content de vous avoir rencontré et vous méritez amplement votre argent »


merci a manukib56

Diffuse en direct !
Regarder son live