Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 3 324 fois
  • 14 J'aime
  • 0 Commentaire

notre premiere experience en beaucoup de choses

Chapitre 7

Erotique

Mathias revient vers le lit, dépose un préservatif et le paquet suspect. Il garde un préservatif dans sa main. Déchire l’emballage et vient s’équiper de cette matière latex.


« Dites moi mon cher ami, dit Manue, si dans le futur vous pensez devenir notre amant fixe. Il sera préférable pour vous de faire un test HIV. Je ne compte pas devoir faire l’amour comme ça encore pendant longtemps. C’est un conseil que je vous donne. »

« Je suis bien d’accord avec toi ma belle, mais pour l’instant on ne peut faire autrement, mais je vous promets que dans la semaine je vais faire un test au Labo à Vannes. »

« Heu Mathias, C’est quoi l’emballage violet là à coté de l’autre préservatif ? »Lui ai-je demandé.

« Cà c’est un échantillon de lubrifiant, c’était offert avec la boite de Durex. Je me suis dit que çà pourrait peut être nous servir. Mais si çà pose un problème à quelqu’un je le ramasse. Je ne veux pas poser d’ennuis.

Non, non c’est pas çà mais je me demandais juste. »

Manue renchérie de suite « Mais c’est à l’intention de qui ce petit étui violet? »


« Je ne te cache pas que je pensais l’utiliser pour Fred, mais vu comment tu en parles je pourrais bien vous le partager. Mais ne brulons pas les étapes »


A ces mots, il vient se rasseoir près de nous au milieu du lit.


« Bon mon cher ami je vois que tu t’es bien amusé avec ta très chère mais serait il possible que je puisse à mon tour y gouter? »


Dans la même position que moi il ya quelques instants, Mathias entame un long cunnilingus à ma belle. Sa langue se concentrait exclusivement sur son clitoris pendant qu’il laissait un doigt se perdre dans sa petite fente.


Je profite que Mathias s’occupe de Manue pour aller me désaltérer un instant. Je quitte donc l’air de jeu pour aller au frigo prendre une bouteille d’eau. Je m’accorde un petit instant pour les observer tous les deux dans leurs étreintes. Le dos de Manue ne cessait de se décoller du lit à chaque coup de langue donné par son amant. Le plaisir l’enivrait. Sa poitrine était dressée et le petit bout de ses tétons prouvait l’excitation qu’elle avait.

Il attrape Manue par les hanches et lui fait comprendre qu’il souhaiterait qu’elle se retourne. Elle s’exécuta pour se retrouver en position à genoux les jambes légèrement écartées. Sa tête pivota en ma direction pour m’adresser un dernier regard avant la pénétration.


« Cambre toi plus Manue, Pose ta tête sur le lit. Voilà comme çà. »


Il écarte la ficelle et vient présenter son sexe devant son intimité. Le spectacle auquel j’étais en train d’assister était des plus magnifiques. De sa propre main elle venait par en dessous caresser son clitoris, comme pour se préparer à recevoir le membre sur dimensionné de cet étranger. Il s’enfonce en elle, d’abord lentement. Se retire presque aussitôt. Recommence jusqu’à la hauteur de son gland et se retire à nouveau. Le passage semble serré. Il réajuste le préservatif sur son membre. Pose sa main gauche sur la hanche de Mlle, tient dans sa main droite sa verge, la positionne à l’entrée. Dans la position qu’il se tenait, il était sur qu’il allait la pénétrer de manière plus virile. J’avais vu juste. Il s’enfonce doucement jusqu’au gland. Avec sa main gauche il réajuste le string de Mlle, pour que rien ne vienne gêner son intrusion. Sa main droite vient rejoindre la main gauche sur l’autre coté des hanches. Il la saisit fermement. Il prend une bonne inspiration et dans un grand coup de rein, vient forcer l’entrée. En un coup son immense sexe vient de disparaître dans ma copine. Le cri de Manue se fît entendre. Il ne cessait de la bousculer dans un rythme effréné. Sa tête s’enfonçait de plus en plus dans le lit, ses yeux étaient maintenant fermés.


« Fred, vient par là. A ce rythme là je ne vais pas tenir longtemps il faut que tu prennes la relève mec! »


Je m’approche du lit, me présente derrière elle, Mathias me laisse la place. Je la pénètre avec une grande facilité. Ses gémissements étaient intenses. Mes assauts étaient beaucoup plus conviviaux que de son amant. Pendant que j’étais occupé avec ma copine, il me caressait le bas de dos et venait m’embrasser à pleine bouche.


« Retire toi de Manue, STP j’ai envie de te prendre en bouche. A moins que Mlle ne veuille te garder pour elle toute seule. Mais je sais qu’elle est prêteuse, n’est ce pas? »


Il me saisit donc entre ses lèvres et m’amène au plus profond de lui. Mes testicules venaient toucher ses lèvres. Il ressort mon sexe et vient me le lécher dans toute sa longueur. Je dois avouer que je prenais un réel plaisir. Et Manue devait le lire sur mon visage. Pendant que notre amant me procurait du plaisir à l’aide de sa bouche Manue s’allonge à coté de nous et se caressait tranquillement pour ne pas perdre son plaisir. C’était bien la première que la voyait se donner du plaisir toute seule, elle était magnifique.

Mathias augmentait le rythme de sa fellation, j’allais bientôt jouir. Je crois d’ailleurs qu’il l’avait senti. Il stoppa net.


Manue tu peux m’attraper le lubrifiant STP? Fred, j’ai envies de toi tu peux te mettre à genoux s’il te plait »


« Ok mais vas y doucement quand même, je ne suis pas habitué »

Manue tend à notre amant l’échantillon. J’étais dans la position qu’était ma copine il ya quelques minutes. Il déchira le sachet et trempa un doigt et vient doucement humidifier mon anus. Pendant ce temps Manue vient se mettre devant moi et s’allonge pour m’offrir son sexe à lécher. Je sentais son doigt s’introduire tout doucement. Il rajoute du liquide pour faciliter le passage. Un deuxième doigt vient se rajouter au premier. J’avais une petit appréhension face à l’engin de mon amant. Sa circonférence était quand même très importante.

Ca y est, il entame la pénétration. Pour ne pas crier, j’enfonce mes lèvres sur le sexe de Manue. Il pousse, mon intimité s’élargie doucement. J’ai un peu mal. Il me cramponne les hanches pour bien me stabiliser. Il va procéder de la même façon qu’avec ma belle. Il va passer en force. J’intensifie mon cunnilingus pour me forcer à penser à autre chose. Manue gémie et se tortille de plaisir. Je la surprends en train de se caresser la poitrine. Le coup de masse est lancé, il me pénètre avec force. Je ne peux m’empêcher de crier. Je ressens une petite douleur très vite comblé par le bien être qu’est en train de me procurer notre homme.

Son rythme était régulier, de temps en temps il ressortait son sexe pour me le réintroduire presque aussitôt.


« Il y a trois ans si on m’avait dis que je me retrouverai derrière toi en train de te baiser, je ne l’aurai jamais cru »


Je ne pouvais répondre à sa phrase seul mon petit gémissent lui prouvait que j’affirmais ce qu’il disait. Ca y est, ses va et vient devenaient plus rapide, sa respiration se faisait entendre. Il allait jouir. Il se retire et se précipite à coté de Manue à la hauteur de sa poitrine, d’une geste brusque il retire le préservatif. Elle le prend en main, effleure brièvement son organe de ses lèvres. Le fait entrer une fois, deux fois, trois fois et elle finit par le faire jouir sur ses seins. Le sperme coulait le long de ses formes. Il essuyait les dernières gouttes sur le sein en tapotant sur le téton dur.


« Approche toi de moi Fred, vient mélanger ton sperme à celui de Mathias »

Elle me prit en bouche avec une vigueur inhabituelle, il ne fallut que quelques secondes pour arriver à ce qu’elle voulait. Elle me fit jouir au même endroit que mon amant. De sa main elle étalait nos spermes respectifs sur son joli corps de fille de 21ans. Nous nous sommes tous les trois embrassés tendrement.

Diffuse en direct !
Regarder son live