Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 21 640 fois
  • 22 J'aime
  • 1 Commentaire

Notre voyage à M'bour

Chapitre 1

Inceste
22
5

Nous sommes, une grande famille habitante un pays voisin du Sénégal, ma s?ur et moi, sommes des cadres qui travaillent à l?étrangers, elle au canada et moi en cote d?ivoire, durant nos entretiens par mail nous avons décidé de rendre visite à nos parents qui habitent le sénégal, et cela c?était l?année dernière pendant nos congés programmés ensembles pour le mois d?Août, donc notre point de rencontre sera Dakar et puis les vacances.

Moi, je suis marié et père de deux enfants.

Elle, divorcé avec la garde de ses enfants trois, elle, âgé d?une trentaine d?année, une bonne corpulence, beaucoup de charme et de chaleur très attirante, on l?appelle dans la famille Zée, la garce pour les intimes à cause de sa façon de s?habiller et la manière de remuer ses fesses quant elle marche, sa façon de provoquer les hommes qui l?intéresse, j?ai appris et fait toutes ses attentions en écoutants ses cousines la critiquer lorsqu?elle les énervent en provoquant souvent leurs copains ou maries lorsqu?elle est en vacance dans la famille.


Nous sommes à Dakar, retrouvaille chaleureuse à l?aéroport, elle dans une tenue moins sexy que j?attendais, moi sobre mais élégant, nous avons décidé de loger dans les auberges pour économiser notre argent parce que les hôtels coûtent cher, arriver à l?auberge nous décidons de prendre ensemble un studio avec une grande chambre et salle de bain incorporée, nos première heure se passent sans problème, nous nous échangions les informations, familles, travail, affaires, relations, fréquentations, échange de photos souvenir avec des amis et en fin le programme du voyage par où commencer et par où finir et la date départ, nous avons vingt jours pour suivre les adresses que nous avons et ne jamais déprogrammé une visite quelque soit le lieu au sénégal.

Il est 14 h le dejeuner dans un restaurant libanais genre Karaoké le lieu très joli et calme, elle, bien habillé et très sexy comme en europe, on ressemble à un couple de marié, mais notre ressemblance pour un connaisseur nous sommes consanguines, assise en face de moi, je constat ses gestes de provocations, ses caprices et souvent ses pieds me touchés sous la table et elle disait pardon, je voyais sa belle dentition et cette charme qui n?échappe à personne etc. Le soir nous décidons de louer une voiture genre side-car, pour en cas si la nuit nous surprennes en brousse ou dans un lieu sans hôtel nous pourrions passé la nuit à l?intérieur, et nous aurions de la place pour nos provisions, Dakar coûte moins cher que l?intérieur, de retour à l?auberge, nous sommes épuisés il faut se reposer avant de reprendre demain matin le voyage, je rentre dans la douche pour me baigner, je me regarde dans le miroir et ouvre le chasse, en pensant à tout ce qui vient de se passer, je mets du savon sur ma tête qui descend sur mon corps en passant sur mon sexe, je commence à bander je sors ma tête du rideau qui fait office de porte pour voir ce qu?elle fait, elle était couché sur le dos avec un peignoir, ses jambes debout je pouvais voir ses cuisses, ses fesses un peu m?empêcher de voir sa chatte et son trou de cul, je rentre ma tête et mon érection se faisait plus fort, je commence à me masturber en faisant semblant de chanter, avec le savon c?était rapide, je jouis en poussant un petit crie, elle me demande c?est quoi je lui dit que je me suis pincé un peu en ce moment j?attendais ses pas à cotés de la douche, soulagé et honteux, je sors de la douche torse nu avec une serviette autour de la taille, les gouttes d?eau sur le carrelage, elle me demande de rester debout non loin de la douche à peine 2 m pour ne pas mouiller la chambre, elle rentre se déshabille, je l?entendais pissé sur le bidet, j?avais enlevé ma serviette pour me sécher le corps et les cheveux, je m?habile en pyjama pour me reposer et dormir un peu s?il le faut, elle sort de la douche sa serviette couvrait de ses seins jusqu?au niveau de ses cuisses, oubliant peut être le peignoir, je pouvais voir presque ses entrecuisses 10 cm de sa chatte, lorsqu?elle me tourne le dos je voyais le bas de ses fesses, et je souhaitais qu?elle se courbe un peu pour me montrer son trou cul, je prend un journal pour lire n?importe quoi en attendant qu?elle s?habille, je jetais des coups d?oeils au dessus du journal, elle se maquillé presque nue, mais nous parlons en même temps de tous et de rien, moi mon esprit était absent et j?essayé de chasser tout cela de ma tête impossible, je sentais une érection.


En la regardant se maquillé, je pouvais constaté que cette femme est très charmante avec un corps rempli de douceur, le journal que je tenais n?étais qu?un prétexte pour ne pas attirer mon attention sur elle et la montrée que c?est naturelle que frère et soeur se retrouvent souvent dans certaines situations compréhensible, mais je pouvais à chaque fois jeter un regard furtif sur son corps qui ne me laisse pas indifférent, en fin je laisse le journal, pour lui parler directement en m?approchant d?elle, et elle aussi elle ne fait rien pour cacher sa nudité, seins dehors, belle poitrine, très joli nombril et la serviette au niveau de sa taille montrant clairement son tour de fesse et le début de ses hanches, je m?assois à coté d?elle naturellement en lui faisant face pour lui raconté n?importe quoi, elle me tend le flacon de crème et me demande de lui mettre sur le dos, l?occasion pour moi inattendu et gênant bien que je fantasmé tout de suite sur elle, ce moment augmenta plus mon trouble, avec une érection sans suite plus forte du genre je vais explosé dans mon pantalon, elle tire à peine la serviette en haut pour se courbé un peu plus, et moi de lui demander de se coucher à plat ventre, elle s?exécute sans problème en continuant à me raconter des histoires drôles sur son séjour à Ottawa au Canada, moi je n?entendais presque rien que le trouble de mes yeux sur cette chaire que je commence à toucher avec un c?ur qui battez la chamade, la crème dans la paume de mes mains je commence à m?appliquer de son cou en descendant vers ses fesses sans toucher à la serviette qui couvrait le peu qui en reste, mes doigts tremblés je masse la crème vers ses seins qui sortaient de cotés en les effleurant sans trop les touchés, elle me dit, je sens que tu tremble pourquoi, je lui dit rien, elle se retourne, me regarde dans les yeux en jetant un regard sur le gonflement de mon pyjama, là elle était complètement nue et je voyais les poils de sa chatte tout noire, elle tire ma tête et m?embrasse très fort en pleurant et me disant pardonne moi, je me couche sur elle continue à l?embrasser sur la bouche, elle déboutonne la chemise de mon pyjama, je la retire, nos poitrine était en contact, je malaxé ses seins elle continue à me caresser le dos je fais courir ma main vers sa chatte, elle tourne brusquement la tête pour me dire certainement non, je fais semblant de ne rien comprendre elle me dit non, continuons à faire l?amour sans baisé c?est mieux, je pénètre mon doigt dans son vagin qui était humide, elle fais ah, ah ,aaaah, aaaaaaaaaaaah, embrasse moi encore fais moi jouir mon frère tu sais faire l?amour , elle continue à dire, jusque là c?est romantique, mais il ne faut pas qu?on baise c?est dangereux et incestueux bien que je t?aime mais attend la prochaine fois pendant ce temps je ramoné sa chatte avec deux doigts et le pouce sur le clitoris elle poussé des cris de plus en plus aigu, moi j?allais dégagé mon foutre dans mon caleçon, elle me dit attend un peu, se redresse presque assise fait sortir ma bite et l?avale, je décharge tous dans sa bouche elle avale tous me regarde dans les yeux en maintenant ma bite dans sa bouche, elle baisse les yeux et commence à pleurer doucement, je rendre dans la douche prend un bain et sort du studio pour ne pas croiser son regard, je descend dans le bar prend un Whisky pour me calmer et deux scotchs pour oublier, vers 21 h je reviens dans l?studio, elle était couché et couverte d?un drap blanc, elle se lève se dirige vers la douche pour se laver le visage, à son retour sur le lit elle me sourit et dit que depuis l?aéroport j?avais le pressentiment que les choses allées se changés ce soir, mais gardons le secret je lui dit qu?elle n?a rien fait pour éviter cela, qu?elle ma provoquer comme si j?étais un étranger pour elle, c?est pour cela qu?on dit qu?elle est provocante, elle s?approche de moi me donne un coup de baisé sur la bouche, je la retiens par les épaules et l?embrasse tendrement avant de la coucher sur le lit et commence à lui sucé les seins, lui retire sa culotte baisse mon pantalon et la pénètre d?un coup elle disait non, non, non, attend il ne faut pas jouir sur moi je vais tombé enceinte, je n?ais pas pris mes précautions, je continué à lui donné des coups de reins, alors qu?elle me repousser avec les deux mains, je continué à la pilonner sans arrêt, on entendait mes testicules tapés sur ses fesses, mes deux bras d?appui commence à se fatiguer, ma colonne vertébrale travailler pleinement, je retire ma bite la place entre ses seins, mon sexe touché son menton, je lui donne dans sa bouche, et quelques plus tard je lui décharge le tout sur la belle robe courte qu?elle portait, elle me dit merci mon ange, va te doucher on va dîner j?ai faim, elle se lève se retourne pour ramasser sa culotte, je la pousse sur le lit et tente de la sodomisé elle sourit et me dit tu n?as plus de force, il faut arrêté et retrouver des forces pour demain.

Nous sommes sorties dîner et de retour vers 0 h 30? nous nous endormis comme une seule personne sans enlever nos habits coller l?un à l?autre, le lendemain matin vers 9 h 50? la recherche des parents devait commencer avec pour mesure de sécurité ne jamais faire l?amour dans la voiture et ne jamais conduire la voiture après l?amour sans se purifier d?avance enfin ne jamais donner l?impression d?être complice devant les parents et respecter les traditions jusqu’à la fin.


La suite sur M?Bour la prochaine fois.


Joe

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder