Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 23 547 fois
  • 94 J'aime
  • 5 Commentaires

Nous avons le même amant

Chapitre 1

Avec plusieurs femmes

Je m’appelle Olivia, j’ai un copain Gérard depuis  2 ans, ce n’est pas le premier; pour mes dix huit ans,  j’ai perdu mon pucelage avec un « ami » de ma mère (avec mon et son consentement), le même jour j’ai fait ma première fellation et senti un gros membre dans la raie de mes fesses.


Ma mère est enceinte de trois mois, je ne sais pas de qui, comme je crois qu’elle a plusieurs amants ; elle m’a initié à la bisexualité depuis longtemps.


Ma chatte est réservée à mes copains et à la langue de ma mère.


Depuis ma naissance, elle s’est trouvée enceinte plusieurs fois, mais se fait avorter, sauf cette fois, car elle dit que c’est certainement la dernière fois, après elle sera trop vieille.


Je suis en fac de droit (Je me suis tapée la moitié des mecs de mon cours).


Gérard dort souvent à la maison, maman me laisse faire ce que je désire, surtout que Gérard est bien monté (un peu au dessus de la moyenne) mais surtout c’est un super amant très résistant (je jouis plusieurs fois avant lui) et il se retient pour que nous jouissions ensemble.


Maman dans sa chambre à coté de la mienne, suit nos ébats aux bruits que nous faisons, puis quand  elle n’entend plus rien, elle vient nous rejoindre pour parler un peu.


Un après midi, je rentre plus tôt que d’habitude à la maison qui semble déserte, quand j’entends du bruit provenant de la chambre de ma mère, je m’approche sans faire de bruit et par la porte entre ouverte je vois ma mère et Gérard en train de faire l’amour, je regarde sans faire de bruit; comme avec moi, il attend que ma mère jouisse plusieurs fois avant de l accompagner, il la traite de salope, de garage à bite et de tous les noms que l’ont peu dire en jouissant, ma mère n’est pas en reste en lui demandant de l’enculer et de jouir dans son cul.


Gérard s’exécute et ma mère jouit encore (Je ne sais pas combien de fois elle a jouit, Gérard récupe très vite). Je quitte la maison et revient une demi-heure après.


Comme à l’accoutumée Gérard me demande combien j’ai sucé de bites , je n’’en ai sucées aucune mais je me suis faite branlée et  j’’ai envie de prendre une douche, Je me sens sale de  ces mains qui m’ont caressées.


Nous dinons et je ne fais aucune allusion à ce que j’ai vu , Gérard pendant le diner me caresse la chatte sous le regard bienveillant de ma mère.


Assis dans le divan, nous regardons un film à la télé, Gérard est assis entre ma mère et moi, passe son bras autour de mon cou pour flirter un peu, sa main caresse ma poitrine, puis passe en dessous de mon teeshirt , ma culotte est mouillée, je sais comment cela va finir, de son coté maman qui n’a rien perdu de la scène soulève sa jupe, passe sa main dans sa petite culotte pour se masturber (elle aussi a envie), je vois une grosse bosse se former dans le jean de Gérard, (de caresser ma poitrine lui fait aussi de l’effet)  n’y tenant plus j’ouvre sa baguette pour caresser et sucer son pieu, maman ne s’offusque pas elle a l’habitude de  voir des bites et de me voir sucer.


Je prends la main de Gérard qui est sur ma poitrine pour la mettre sur la chatte de maman, moi aussi j’ai l’’habitude de la voir se faire branler par des hommes. Gérard tout en se faisant sucer introduit un puis deux doigts dans la grotte de maman qui pose instantanément sa main sur mon sein je ne bouge pas, maman aime me caresser les seins et même la chatte.


Je m’adresse à maman pour lui dire de le prendre aussi dans sa bouche, que je les ai vu cet après-midi et que je ne suis pas jalouse qu’elle se fasse plaisir aussi.


Maman commence à sucer la bite de Gérard, la sortant de sa bouche pour pouvoir parler me dit : « Je suis la  maitresse de Gérard depuis une petite année, J’ai retiré mon stérilet et lui dit : qu’il n’y a pas de danger si il restait ».


Sur le moment, je suis surprise par cette annonce, mais comme Gérard me fait bien jouir, je me suis dis après-tout.


La soirée continue et alternativement la bite de Gérard passe d’une bouche à l’autre, je caresse la poitrine, la chatte et le ventre de maman puis nous décidons d’aller nous coucher, j’aime quand ma mère prend la queue de Gérard pour la diriger vers ma chatte ou la voir prise par la même queue.


Gérard nous fait jouir l’’une après l’autre, nous attendons notre récompense, souvent ma mère est la première et moi un peu de temps après (heureusement qu’il récupère vite sans cela une de nous resterait sur sa faim).


J’aime bien sentir sa queue dans mes fesses et sentir son jus dans mes intestins, maman aime cela aussi.


Tous les soirs Gérard viens dormir à la maison, quand il ne partage pas ma chambre, il partage celle de ma mère. Quelques fois nous nous retrouvons à trois dans le même lit.


Les mois passent le ventre de maman s’arrondi et je lui dis que j’ai arrêté de prendre la pilule, qu’il ne faut pas le dire à Gérard, pour que moi aussi je sois engrosser.


Diffuse en direct !
Regarder son live