Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 21 454 fois
  • 175 J'aime
  • 8 Commentaires

Nouvel an en famille

Chapitre 3

La soirée s'enflamme

Inceste

Lorsqu’elle rejoint ses trois aînés dans le salon, Léa a encore l’image du sexe de son père déversant son sperme sur le visage et la poitrine de sa maman. Elle ne peut s’empêcher de partager ce qu’elle a vu avec Emma, Paul et Alexandre :


— Je viens de voir papa et maman en train de s’envoyer en l’air dans la chambre !

— Ah, c’est pour ça que maman a dit que le rôti n’était pas cuit ! Lâche Alexandre.

— Oui, c’était sûrement un code avec papa pour la rejoindre dans la chambre, suppose Paul.

— Vous êtes nuls avec vos blagues, tempère Emma. Qu’est-ce que tu as vu et pourquoi tu y es allée ?

— Je voulais prévenir maman que le plat était cuit. J’ai ouvert la porte de leur chambre et de ce que j’ai vu, il en était à la fin… Maman était sur le dos et suçait le sexe de papa, jusqu’à ce qu’il éjacule dans sa bouche et finisse sur ses seins…

— Et le spectacle t’as plu petite vicelarde ? Demande Alexandre.

— T’es nul Alex, laisse-la, c’est la première fois qu’elle voit ça, suggère Emma.

— T’inquiètes pas pour moi Emma, j’ai de l’expérience et plus que tu ne l’imagines, rétorque la jeune blonde.

— Mais si, vas-y raconte-nous sœurette, lâche Alexandre. On veut savoir !


Désinhibée par l’alcool, Léa se confie sur ses expériences et lance la discussion entre les quatre jeunes, jusqu’au retour dans la pièce des parents. À ce moment, tout le monde se tait. Nathalie a rejoint la cuisine et ne semble pas s’en être aperçue, mais Christophe, qui s’assoie dans le canapé, brise le silence :


— De quoi vous parliez tous les quatre ? Vous aviez l’air de rigoler...

— Léa nous a raconté qu’elle vous a surpris avec maman, commence Alexandre, puis elle nous a raconté ses premières expériences…

— Je pense que Léa était la dernière à ne pas nous avoir vu avec votre mère dans un moment coquin, il était temps ! Lâche Christophe, amusé. J’espère que le spectacle t’a plu !

— Papa ! Arrête ! Je n’ai pas envie de parler de ça avec toi, répond Léa.

— Pourquoi ? On n’a pas vraiment de tabous dans la famille. Vous avez toujours eu la possibilité de venir nous parler librement de vos expériences, ce que plusieurs ont fait d’ailleurs !

— Alors, Léa, tu as aimé ce que tu as vu ? Demande Alexandre.

— Vous voulez tout savoir ? Oui, j’ai aimé voir maman sucer cette grosse queue et voir le sperme de papa jaillir sur ses seins… Vous êtes contents ?

— Oui, et merci ma puce pour les compliments ! Maintenant, à table ! Conclut Christophe.


Tout le monde regagne la table et la soirée se poursuit. Christophe sort une nouvelle bouteille de vin et sert de nouveau tout le monde. À l’approche des douze coups de minuit, tout le monde se lève, effectue le décompte et finalement, se souhaite « Bonne Année ! »


En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)

Christophe et Nathalie s’embrassent fougueusement, les enfants viennent embrasser leurs parents… Emma et Paul s’embrassent sur la bouche, ce qui n’a pas échappé à Alexandre, qui s’exclame :


— Si j’avais su qu’on pouvait, moi aussi je t’aurais embrassé sur la bouche petite sœur !

— T’es nul, c’est un accident, on a tourné la tête trop vite… Tente-t-elle de se justifier.

— Mouais, si tu le dis…

— Si t’es jaloux, viens m’embrasser !! Lâche-t-elle comme un défi.


Enivré par le vin et défié à son propre jeu, Alexandre ne se défile pas et s’approche d’Emma, se colle à elle et vient l’embrasser, glissant sa langue quelques secondes dans la bouche de sa cadette.


— Et bien, l’ambiance s’enflamme ! Qu’est-ce que vous dites de jouer un peu ? Propose Christophe.

— Pourquoi pas, tu proposes quoi papa ? Questionne Léa.

— Que diriez-vous d’un poker ?


Les quatre jeunes sont enthousiastes et approuvent la proposition.


— Très bien, mais pimentons un peu le jeu si vous voulez bien… Reprend-il.

— Comment ça ? Demande Paul.

— Que diriez-vous d’un strip-poker ?! À chaque manche, le perdant doit retirer un vêtement, désigné par le gagnant de la mène…

— Mais papa, on ne va pas jouer au strip-poker en famille, c’est bizarre, lâche Emma.

— Pourquoi ? Votre père et moi, nous vous avons tous vus nus. Je pense qu’entre vous aussi… De plus, il n’y a pas de tabous dans cette famille, puisque chacun de vous quatre, nous a surpris en plein ébats avec Chris à un moment ou un autre, n’est-ce pas Léa ? Et puis si l’un d’entre vous ne souhaite pas s’exhiber devant les autres, il y a deux solutions. Soit il joue bien et gagne toutes les manches, soit il ne joue pas et va se coucher… À vous de choisir !


Ces paroles de Nathalie créent un silence. Chacun réfléchissant quelques secondes. Léa est la première à répondre :


— OK, j’en suis ! Je participe, ça peut être drôle.

— Moi aussi ! Lâche Alexandre.

— Pareil, je joue avec vous, renchérit Paul.


Emma semble la plus hésitante, mais finalement cède aux regards du reste de la famille, tournés vers elle.


— D’accord, il ne me reste plus qu’à tout gagner alors ! Ah ah !

— Super ! C’est parti alors ! Jouons, conclut Christophe.


Pendant que les enfants débarrassent la table pour faire de la place, Nathalie va chercher la mallette de poker dans la réserve.


Les six joueurs s’installent et la partie de poker débute. Chaque joueur s’observe, se guette, cherchant la faille. C’est Paul qui perd les deux premières mènes et doit tomber la chemise et le gilet, conservant son nœud papillon autour du cou. Puis c’est Léa qui doit ôter sa jolie robe rose, se retrouvant alors en sous-vêtement.


La partie se poursuit, les coupes de champagne se vident et se remplissent aussitôt. Alexandre abandonne son pantalon, Emma doit retirer son soutien-gorge sous sa robe et Christophe perd son veston.


Alors que la septième mène débute, Nathalie est encore invaincue. Ça ne va pas durer pour cette dernière, qui perd cette partie. Alexandre, qui a remporté la manche décide que sa mère doit retirer sa robe, comme Léa quelques minutes plus tôt. La maman s’exécute et à la grande surprise de ses quatre enfants, se retrouve entièrement nue.


— Oups, dit-elle lorsque la robe tombe à ses pieds.

— Nath, je pense que les garçons n’ont jamais vu de femme nue… Lance Christophe amusé.


Alexandre et Paul restent sans voix devant le corps nu de leur mère, leurs yeux balaient ce corps athlétique, admirent sa poitrine et observent son pubis… Nathalie se rassoit et ne semble pas gênée par la situation.


— Tu vois Emma, il n’y a pas de craintes à avoir… Et puis, c’est agréable de voir du désir dans le regard d’hommes ! Concède-t-elle.

— Tu as sans doute raison maman. Allez, on continue ! Répond Emma, en buvant une gorgée de champagne.


La partie reprend, Paul et Alexandre se retrouvent en caleçon, tandis que Léa se voit octroyer le droit de choisir entre retirer son string ou son soutien-gorge. La jeune fille opte pour la première option, moins visible.


Christophe perd deux fois de suite et se retrouve à son tour… En chaussettes. Et oui, lui non plus ne porte pas de sous-vêtements. Lorsqu’il retire son pantalon, c’est cette fois Emma et Léa qui ont les yeux fixés sur lui et surtout sur son sexe…


Probablement encore ébranlée par la vue du sexe de son père, Emma perd la mène suivante et Paul ne résiste pas à demander à sa sœur de retirer sa robe. La jeune blonde obtempère et retire sa tunique pailletée. Elle dévoile ainsi sa charmante poitrine, qui n’a rien à envier aux seins de sa mère. Mais un peu timide, elle pose rapidement ses mains sur ses seins pour ne pas trop en dévoiler…


La manche suivante est âprement disputée, mais c’est finalement Nathalie qui échoue…


— Mais maman n’a plus rien à retirer, ce n’est pas juste ! S’exclame Léa.

— On peut pimenter encore un peu plus le jeu, avec des gages, répond Christophe.

— Quels genres de gages ? Demande Emma.

— Embrasser sur la bouche, lécher une partie du corps… Le gagnant est libre du gage ! Répond Christophe.


Tous acquiescent, seule Emma semble hésitante… Mais Christophe, qui remporte la manche, demande à Nathalie de lécher les seins d’Emma pendant trente secondes. La mère de famille se lève et se rapproche de sa fille. Cette dernière se redresse et Nathalie vient poser ses lèvres sur le mamelon gauche d’Emma, pendant que sa main gauche empoigne le sein droit de sa fille.


Elle joue avec sa langue, tournant autour du téton, suçant le mamelon, léchant le sein. Emma cède sous la langue de sa mère et gémit doucement, quand Christophe signale la fin des trente secondes.


— Je pense qu’Emma approuve désormais pour les gages, dit-il.

— Oui, je suis d’accord, maman m’a convaincue, répond-elle.

— Bien, on peut passer à la manche suivante alors…

Diffuse en direct !
Regarder son live