Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 8 490 fois
  • 7 J'aime
  • 4 Commentaires

Nouvelle masseuse

Chapitre 1

Lesbienne

Tu as l’air détendue ce soir.

C’est vrai, j’ai vécu une drôle d’aventure cet après midi.

Racontes ça.

J’avais rendez vous chez la masseuse.

Et alors ?

Elle m’a massé, comme demandé, elle a été beaucoup plus loin.

Comment ça ?

Elle passait ses mains sur mes fesses, insistait pour finalement mettre deux doigts juste sur mon anus. Je l’ai laissé faire parce que c’était agréable. Elle transformait son massage en caresse. Jusqu’à mettre un peu ces doigts dans le cul. Oh, à peine, juste pour me donner envie qu’elle y mette les doigts en entier. Ce qu’elle a fait. Je me souviens avoir remué les fesses en cadence.

Alors, elle s’est mise aussi nue que moi. Je sentais son ventre contre mes hanches. Elle passait son autre main sous moi. Je la désirais là aussi. Elle est venue directement dans mon sexe, d’un seul coup. J’ai sursauté de plaisir. Elle m’a branlé aussi bien que toi. Je l’ai laissé aller au bout. Elle m’a bien mise sur le dos, est venu sur moi pour me prendre la chatte avec sa bouche. Comme toi quand nous faisons un 69. Sauf que je n’avais pas de queue à mettre dans ma bouche. J’ai pris sa chatte en entier. Elle était juteuse. Elle coulait sur ma bouche : c’était chaud. C’était mon premier sexe de fille. J’ai envie de recommencer avec elle ou une autre. Tu permets ?

Que tu t’envoies en l’air avec une amante ?

Non, pas une amante, un simple copine comme il en existe.

Où ça.

Je crois qu’il y a des endroits où

les femmes peuvent trouver d’autres femmes ? J’ai envie de recommencer.

Et moi ?

Tu peux te branler quand je serais là bas, non ?

Elle cherche, bien peu en vérité. Elle trouve et la fille et la chambre. Elle pensait que ce serait glauque : ce fut joyeux, excitant. La fille, une jeune de moins de 25 ans, c’est certain, l’entraîne sur le lit. Elle se laisse guider vers ce qu’elle connaît peu. Attaquer une autre fille par un long baiser profond par des paroles très crash, n’est pas dans les habitude de madame. Mais la suite compense. Elle est déshabillée par une experte qui elle, nue dès le début, montre tous ses charmes.

Les bouches sont réunies longuement par un baiser où seules les langues bougent dans l’autre bouche. Les baiser se déplacent vers le seins et le ventre. Arrivée au nombril la bouche se fait bien plus câline. La langue commence son travail de léchage en descendant doucement vers le pubis.

Madame s’ouvre au baisers, aux lèvres farfouilleuses. Elle écarte ses jambes comme si elle allait recevoir une queue. C’est une simplement une main qui lui fouille la chatte, de façon peu catholique. Elle se laisse branler en début. Ensuite elle passe sa main sur la chatte voisine. Elle branle l’autre fille qui change de direction en venant lui donner son sexe à la place de la bouche. Elles pratiquent le nec plus ultra entre filles, avant le final que madame ne connaît pas du tout.

Elles se font jouir plusieurs fois de suite. Mais la nouvelle désire connaître l’autre orgasme avec deux sexes à la fois. Elle sont presque assises, les jambes ouvertes. Les corps se rapprochent jusqu’à ce que les sexes soient en contact. Madame est étonné de cette position inédite pour elle. C’est l’autre qui commence à appliquer son sexe contre le sien.

Madame est étonnée de découvrir un nouveau plaisir à deux filles. Elle aussi participe au ravissement. C’est aussi bon qu’une bite. Elle insiste pour donner du plaisir à sa compagne qui par chance aime cette façon de faire. Elles baisent ainsi longuement, trop puisque la soirée commence. Elle invite sa nouvelle amie à venir chez elle pour recommencer, tant pis pour le mari.

Il a l’air sévère quand les deux filles arrivent comme des amoureuses. Tant pis pour lui, elle recommencent devant lui, jusqu’à la scène finale. Il ne se tient plus ; il s’est déjà branlé une fois devant les filles, il ne va pas recommencer. C’est la prostitué qui le fait venir. Elle lui prend a queue dans la main, elle branle un peu, demande à la femme de participer pour la fellation. Si la bouche suffit, les mains restent libres : madame commence à caresser l’autre fille dans l’espoir de la faire encore jouir. Elle aussi se fait branler : lui les regarde avec sa queue dans les bouches. Éros fait bien les chose en les expédiant ensemble vers le 7° ciel, le sien justement. L’histoire ne dit pas la suite....

Diffuse en direct !
Regarder son live