Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 3 995 fois
  • 80 J'aime
  • 4 Commentaires

La nouvelle vie de Diane

Chapitre 3

La découverte des sens

Lesbienne

Alors qu’au dehors la pluie s’est mise à tomber en trombes incessantes, les deux amies s’affairent dans leurs jeux amoureux. Pour le moment, seul l’instant importe pour elles, elles se moquent du temps, du monde, de tout. Seul compte le bonheur présent et l’excitation de l’instant.

La chambre est modeste, un peu trop vintage peut-être, mais elle est douillette, chaleureuse, les filles s’y sentent bien.

Un lit à l’ancienne, où reposait un édredon avant le début des débats, un chevet de style différent sur lequel repose une lampe à l’abat jour tamisé d’un tissu rose et blanc. Au pied du lit, un genre de tapis “panthère” et contre le mur une vieille armoire d’un âge certain. Voilà ce qui compose la chambre où les jeunes filles s’adonnent à autre chose qu’à la contemplation des lieux.

Diane tout à l’instant présent,reste dans la tenue d’Eve, nul vêtement ne la recouvre. Déjà libérée de toute étoffe, elle se sent particulièrement bien et, ce bien-être, éveille en elle de délicieuses sensations. Sa nudité totale n’est qu’une excitation supplémentaire, se dévoiler ainsi devant Lise, quel bonheur pour elle.

Lise se met alors à lui caresser sa peau nue. Elle parcourt ce corps offert avec la plus tendre affection. Ses doigts fins jouent avec les tétons de son amante.Ils semblent encore si innocents qu’ils procurent à Lise l’irrésistible envie de leur faire découvrir les innombrables plaisirs de l’amour charnel. Elle sent son entrejambe frémir des plaisirs à venir.

Dès lors, l’excitation atteint son paroxysme, sa respiration s’accélère, avec ses mains Diane descend alors posément jusqu’au bas des reins de la serveuse dotée d’une magnifique cambrure. Tout attire Diane dans ce corps offert qu’elle veut découvrir du bout des doigts et de la langue. Pendant ce temps Lise écarte une mèche de cheveux qui cache le doux visage de son amie.

Leurs lèvres se rencontrent amoureusement, et, les yeux clos, Diane se laisse emporter. Le doux goût fruité de la bouche de Lise lui fait tourner la tête et affole ses sens dont le plaisir non feint s’écoule entre les cuisses.

Lise englobe de l’une de ses mains l’un des seins de sa complice d’ébats. Le malaxant doucement dans sa paume, éveillant ainsi celui-ci aux sens de l’érotisme le plus suave, tournant autour des deux cerises ses doigts fins. Avant de s’allonger sur son lit, le dos enfoncé dans le matelas qui épouse ses formes exquises. Leurs peaux vierge de vêtements se collent à leur tour. Des gouttes de sueur commencent à perler tant l’excitation pour les deux amantes est à son comble.

Diane, prise de passion, passe alors ses jambes de part et d’autre de Lise et laisse cette dernière visiter sa poitrine avec ses doigts. Elle sent alors ses deux cerises s’éveiller sous les caresses de Lise. Ses seins durcissent, appellent aux caresses savantes et expertes. Les yeux de cette dernière pétillent de malices avant que son visage ne se penche. Diane se mord la lèvre, un soupir presque inaudible sort de sa bouche. Son regard se porte sur le plafond, Lise quand a elle s’applique à lui procurer du plaisir, et plus elle en donne, plus elle en reçoit, car l’amour n’est que partage du temps et des sens.

Au dehors, la nuit est tombée, même l’amour n’arrête pas les aiguilles du temps. Les deux jeunes femmes s’en moquent, seul compte le plaisir qu’elles éprouvent dans cet intense moment de complicité et de jeux sexuels.

Lise passe son doigt le long de la peau de Diane jusqu’à son fruit intime qui n’attend que cela. Elle caresse sa belle chevelure brune de l’autre main, tout en y déposant de petits baisers amoureux avant de glisser ses doigts dans sa grotte intime, chaude, humide, ouverte et excitée de l’attente prometteuse d’intenses sensations.

Un doux air électrisant envahit Diane quand les doigts glissent en elle, tout d’abord furtivement, puis, avec plus d’insistance et de précision. Lise entre-ouvre les lèvres en embrassant son amante, leurs langues se rejoignent, tournent, lèchent sans retenue aucune..

La jeune serveuse, le sourire aux lèvres, allonge la jeune brune sur le lit et pose ses lèvres sur son fruit intime. La toison brune de la jeune fille frissonne sous ce premier contact dont elle rêvait depuis la première rencontre. Son intimité toute entière tressaille sous ce tout premier contact.

D’instinct, Diane porte sa main à sa poitrine qu’elle masse avec envie et délicatesse, connaissant ses désirs, se faisant réaliser combien les caresses sont importantes. Les baisers de Lise sont d’abord courts et entourent l’intimité de son amante avant d’embrasser à pleine bouche ce fruit offert. Le petit bourgeon turgescent sort et ne demande qu’à se faire aspirer. Soupirant d’aise, Diane saisit la main libre de Lise et serre ses doigts contre les siens. Alors que son amie enferme entre ses doigts son petit bouton avant de le lécher avec envie, avec gourmandise même.

Leurs regards se croisent de temps à autre, souriante toujours Lise pose ses deux mains de part et d’autre du visage de la jolie brune et lui embrasse les lèvres. Ce n’est pas un simple baiser. C’est l’amour, le désir total qui transpire de cette union à la fois tendre, romantique, et diabolique. Diane s’abandonne à ce baiser pendant que le bas ventre de la serveuse se colle au sien.

Leurs fruits, leurs poitrines… collés l’un à l’autre, les corps nus des deux amantes se caressent l’un contre l’autre allumant encore plus le désir. Lise se met alors à faire de petits va et vient. Avec des gestes, tout autant experts que doux et délicieux, Lise effleure les sens de Diane. Cette dernière se laisse sans gêne aucune emporter par les mouvements de bassin de son amante l’invitant à l’amour. Quand Diane est à quelques secondes de l’extase, Lise s’écarte de la brunette frustrée. La serveuse espiègle s’amuse ainsi avant de glisser son visage entre les jambes de son amie. La lumière tamisée laisse nettement toutefois entrevoir la beauté féminine de Diane, dans toute sa jeunesse et son intimité. Deux jolies lèvres qui protègent l’accès de l’antre de tous les plaisirs qu’elle peut offrir tout autant que ceux qu’elle peut recevoir..

Diane gémit sous l’habile langue amoureuse de Lise qui connaît parfaitement la façon de faire jouir sa nouvelle amie et qui navigue, fouille, lèche son intimité. Elle reçoit alors un doux flot de miel intime, dans sa bouche, miel qu’elle avale avec avidité. Mais insatiable, la jeune serveuse recommence à faire danser sa langue entre les jambes de Diane qui jouit une nouvelle fois sans même tenter de retenir ses gémissements de plaisir, découvrant une jouissance jusque-là insoupçonnée. Lise embrasse sa peau nue en remontant jusqu’à ses lèvres.


— Ça va ? Chuchote- t-elle.

— Oui merci… Tu es douée. soupir Diane.

—Merci, mais j’espère que tu as encore un peu d’énergie…


Diane lèche alors Lise qui vient de mettre ses jambes de part et d’autre de son visage. Tentant de son mieux à reproduire les mouvements que Diane a ressenti quelques secondes plus tôt. Les gémissements qui sortent des lèvres de la jeune blonde font frissonner Diane de plaisir. Avec ses doigts elle écarte les poils clairs avant de bien la lècher de haut en bas. Puis l’un de ses doigts glisse dans le fruit intime de Lise, avant que sa bouche aspire son petit bouton.

Elles font l’amour jusqu’à tomber de fatigue l’une dans les bras de l’autre. Diane s’endort dans le creux du cou de la jeune fille blonde qui la câline doucement. La jeune serveuse se lève alors, écrit un message sur un morceau de papier et sort de l’appartement à pas de loup…

Sur le lit devenu un véritable champ de bataille, les draps sont défaits, ils témoignent de la passion qui a uni les deux jeunes filles, du plaisir qu’elles se sont données mutuellement.


A suivre

Diffuse en direct !
Regarder son live