Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 10 404 fois
  • 98 J'aime
  • 0 Commentaire

Ma Nouvelle Voisine

Chapitre 2

Lesbienne

    Ça fait une semaine maintenant depuis que j’ai rencontrée ma voisine. Il ne c’est rien produit depuis, juste la routine habituelle: mon copain part travailler le matin, je passe ma journée à m’occuper comme je peux et le soir en rentrant il me fais l’amour. La différence avec avant c’est qu’à chaque relation je suis de plus en plus frustrée, je ne peux plus atteindre l’orgasme!


    Encore un jour comme les autres, je suis seule à la maison et pour passer le temps je fais le ménage. Comme il fait plutôt chaud je porte juste un débardeur et une culotte pour être à l’aise. Je termine tout juste quand quelqu’un frappe à la porte. Mon sang ne fais qu’un tour: je pense à Amélie! Mais je déchante vite car mon copain ma dit ce matin qu’un livreur devait passer. J’enfile une jupe pour cacher ma culotte puis vais ouvrir sans me presser.


    _Bonjour chère voisine!!! J’espère que je ne vous dérange pas! Je vous avais dit que je repasserais!

Malgré ma surprise j’esquisse un sourire et lui répond:

    _Bonjour! Vous ne me déranger pas, je viens de finir mon ménage. Entrez!

    _Merci. J’ai apporter quelques gourmandise faites maison, j’espère que tu n’es pas au régime!

    _Non, non je te rassure!


    Elle entre et je regarde ce qu’elle porte: un petit haut fluide et encore décolleté et un pantacourt en jean plutôt moulant. Vraiment c’est une belle femme! Nous nous asseyons à table et elle déballe de belle pâtisserie faite maison.


    _Excuse moi d’être si directe, me dit-elle, mais je trouve que tu es une très belle femme! Tu doit avoir beaucoup de succès auprès des hommes!

J’ai soudain très chaud...

    _Merci! Non je ne pense pas avoir autant de succès. Par contre toi tu doit avoir beaucoup d’admirateur!

    _ Oh tu sais, les hommes ne m’intéresse pas. Tiens goûte ça et dit moi ce que tu en pense!

Mon sang n’a fait qu’un tour et bouillonne. J’attrape la pâtisserie qu’elle me tend et la goutte en comprenant ce que je ressens: je brule de désir pour cette femme! Je bafouille pour lui répondre:

    _C’est vraiment très bon, tu fais des merveilles.

    _Je suis contente que ça te plaise, je les ai fait spécialement pour toi! En fait c’est parce que j’ai quelque chose à te dire. Je sais que tu dois être très surprise de savoir que je suis lesbienne, mais je doit absolument t’avouer que... Je te trouve vraiment très attirante. Et si ça ne te rebute pas j’aimerais que tu réfléchisse un peu à la possibilité de sortir avec une femme... Avec moi.

Comme je ne répond pas elle ajoute:

    _Je vais te laisser réfléchir. Je repasserais dans quelques jours. Si tu n’as pas encore de réponse à se moment là je n’insisterais pas.


    Et elle s’en va. Je reste planter là un moment la pâtisserie à la main. Puis comme forcée je commence à me caresser les seins. Je me déshabille rapidement et m’allonge nue sur le sol. J’imagine son corps, ses seins, ses fesses, ses lèvres... Toutes ses lèvres! Je commence à titiller mon clitoris et à me doigter. Je mouille comme jamais! Je suis en sueur. Je me doigte violemment jusqu’à atteindre l’orgasme et je hurle de plaisir! Je hurle son nom. J’ai envie d’elle! Je me doigte encore et encore pendant je ne sais combien de temps et atteins encore l’orgasme plusieurs fois. Une fois repus et surtout en pensant à cet homme qui doit rentrer et ne surtout pas me trouver dans cet état, je me lève et nettoie mes sécrétions qui couvre le sol. Puis je part prendre une douche.


    Je me rince quand j’entends quelqu’un entrer dans la salle de bain. C’est mon copain qui vient me rejoindre dans la douche. Il commence à m’embrasser et à ma caresser tout le corps. Je suis encore sous l’effet de ma jouissance de tout à l’heure et ces caresses m’excite rapidement. Il sent, ravi, que je suis trempée de mouille. Alors il me pénètre et me prend violemment. Ces aller et venue sont tellement fort et mon corps et encore tellement sensible que je ne tarde pas à jouir. Il me fait jouir encore une ou deux fois comme ça sous le jet chaud de la douche. Mais dans mon esprit ce n’est pas lui qui me baise mais Amélie.

Diffuse en direct !
Regarder son live