Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 1 174 fois
  • 3 J'aime
  • 0 Commentaire

L'odysée 1° partie

Chapitre 1

SM / Fétichisme

En ces temps lointains, Ulysse doit partir en voyage. Il doit laisser sur son île Pénélope, sa femme. une sacré bonne femme. Les désirs de Pénélope sont des ordres, et Ulysse ne s’y dérobe jamais. Avant le départ c’est elle qui propose à son mari de jouer toute le nuit. Elle se fait chatte en se frottant à lui, en prenant doucement la bite en main. Elle sait comment le faire bien bander : elle masse la queue dans sa longueur. Elle regarde surtout comment il monte, si c’est rapide, elle ne sera pas satisfaite : il jouit trop vite, alors que s’il traîne un peu en route, la queue restera dure longtemps. Pour cette séparation elle veut tout en grand.

Elle profite de la vigueur naturelle pour baiser en entier. Il est debout, nu devant elle assise. Elle tire la queue vers elle. Pour lui dire au revoir, elle embrasse juste la fente du gland. Elle y passe la langue comme si elle pouvait la rentrer. Sa main entoure la bite en entier. Pourtant elle ne le branle pas. Elle l’énerve en passant doucement une main sur les couilles, en passant plus bas vers le périnée. Elle sait bien qu’il aime cette caresse prélude à une autre bien plus précise.

Elle prend le gland dans ses lèvres, le fait entrer au fond de sa bouche, le fait ressortir. Recommence plusieurs fois : il va éjaculer. Elle le sait, elle arrête tout, pas sa main qui monte vers le petit orifice terminal. Hercule sait qu’il va être certainement privé de cette caresse qu’il aime bien. Il encourage Pénélope pour qu’elle finisse son office.

Elle reprend la queue dans la bouche, la lèche doucement, la fait passer entre sa langue et ses joues ; elle aime son goût relevé un peu poivré.

Ulysse est préoccupé par son voyage : il est très long à la détente. Pénélope entre tout le doigt dans le cul d’Ulysse. Sa bite se redresse encore un peu, elle pointe vers le fond de la gorge de sa femme. Elle continue la caresses curiale. Pénélope pensait qu’il allait jouir dans sa bouche, elle est un peu déçue. En se redressant elle prend la queue dans sa main, elle s’avance contre le pubis, se surélevé un peu pour être à la bonne hauteur. Elle baisse le gland, elle l’enfonce dans son sexe. Ulysse se laisse baiser comme un prince qu’il est finalement. Il glisse dans la chatounne mouillée. Les deux corps s’accordent parfaitement comme pour leur première fois.

Pénélope renverse sa tête en arrière dans l’attente du coup de queue final. Ulysse la renverse sur leur couche. Il est sorti du sexe, mais sa bouche l’a remplacé. Ce sont ses lèvres et sa langue qui attaquent directement les endroits les plus sensibles. Ulysse connaît les faiblesses de Pénélope. Il sait où sa langue doit lécher, où ses lèvres doivent mordre.

Il sent le con de sa femme, il aime cette odeur un peu forte de marée. Les poils lui chatouillent un peu la bouche. Il n’en a cure. Il lui mange le sexe en entier. Il en sent les différentes parties. Le bout de la langue ne cherche plus depuis longtemps, il se pose directement aux endroit qu’elle aime, qui lui donne le grand plaisir.

En mordillant le clitoris, il la fait partir une fois, puis une deuxième. La suite vient quand il entre la langue dans le vagin, qu’il poursuit jusqu’à un point mystérieux qui, lorsqu’il est bien léché la fait bondir de plaisir en gémissant sans fin.

A sont tour de se servir de l’anus avec ses doigts. Pénélope aime bien qu’il fasse un détour vers son cul. Elle le demande directement et souvent. Pour l’heure un seul doigt suffit. Il entre doucement, juste pour appeler autre chose de plus gros de plus invasif. Elle demande qu’il lui donne la queue entière. Ulysse se laisse convaincre par les arguments de sa femme: elle est déjà en levrette. Il vient sur elle . Pénélope jouit avant même d’avoir été enculée, la présence de la queue et des poils sur ses fesses l’ont envoyé au ciel.

Il pose sa queue, elle ouvre son cul : la sodomie devient réalité. La pine qui entre est des plus grosse, elle fait un peu mal en entrant, mais ensuite,quel bonheur pour Pénélope. Elle amie sentir le va-et-vient de la bite dans son cul. Elle aime sentir l’éjaculation dans son anus aussi. Bien sur elle en jouit.Que les dieux soient bénis.

Quand Ulysse sort du cul, un peu de sperme est toujours sur sa bite ? Il est vite enlevé par la langue de Pénélope. Ulysse bande encore, alors Pénélope se dévoue pour une autre baise. Elle laisse coucher son mari, elle s’empale sur la bite bien dure, trop dure encore. Elle regarde son amant dans les yeux, se masturbe pour assurer la pérennité de la bandaison.

Ensemble il partent vers l’orgasme en commun.

Pénélope, depuis le départ d’Ulysse, se couche, se branle souvent, toujours seule et fait une grande tapisserie dans l’attente d’Ulysse ou de sa bite ?

Diffuse en direct !
Regarder son live