Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 8 766 fois
  • 13 J'aime
  • 0 Commentaire

olivia à la découverte de Son Maître

Chapitre 1

Gay

Maître,

Me voila lisse, les couilles et la queue. je m’apprête car j’ai rendez vous avec Mon Maître. je ne le connais pas, juste des échanges par mail mais il a su m’envouter et me faire prendre conscience rapidement que ma place est à ses pieds.

j’ai rendez vous avec lui dans un bar, j’ai peur d’être reconnu par un client, ou pire encore de ne pas plaire à Mon Maître.

j’entre, aussitot je le vois, je ne peux plus reculer, je ne peux pas faire autrement que de m’avancer vers lui et de me planter devant lui mains dans le dos, jambes écartées.

D’un geste il me dit de m’asseoir. J’ose à peine le regarder mais il montre une telle force que je me sens tout petit, mais tellement à ma place.

je sais ce qu’il me reste à faire, après quelques échanges, je me penche vers lui et pose ma mains sur sa queue, en faisant ce geste, je lui fait allégeance. Il semble satisfait, et du coup moi aussi. je sais que maintenant ma vie de soumis va débuter ....

Nous nous retrouvons quelques jours après. Mon Maître a loué une chambre, nous y serons tranquille. Il me donne rendez vous, je suis à l’heure, je frappe à la porte, elle s’ouvre .... "à poil, à 4 pattes"

je m’exécute sans réfléchir et rapidement, je ne veux pas que Mon Maitre soit déçu.

une fois en position, Mon Maitre me pose le collier, il serre pour bien me faire comprendre que je suis sa chienne. Le "clic" de la laisse fixée au mousqueton et il tire ... je ne peux que le suivre. je ne vois que ses pieds et il me fait déplacer assez rapidement dans la pièce.

Mon Maître s’assied dans un fauteuil "couché à mes pieds"

je m’exécute.

Il me parle de soumission, de remplir mes trous, de m’utiliser pour son plaisir et moi je bois ses paroles, je suis enfin à ma place ... celle que je cherche depuis si longtemps.

Il tire sur la laisse, m’obligeant à poser ma tête sur sa cuisse.

"sors ma queue"

je défais sa ceinture, ouvre son pantalon, il ne porte rien dessous mais sa queue est cachée. je la cherche d’une main, la sens, la touche puis la prend dans ma main. Elle est chaude, grosse, dure ... elle me donne envie.

je tire un peu dessus pour la faire sortir et ma langue entre en action. je passe délicatement sur son gland, découvrant son odeur, sa force. Comme j’ai envie de l’enfourner mais je sais que Mon Maître veut que je prenne mon temps.

je descend son pantalon pour avoir accès à ses couilles et les malaxer. Dans le même temps, je commence à le pomper. je n’ai pas beaucoup d’expérience mais l’amour que je porte à Mon maître suffit à lui donner du plaisir. Il commence à gémir, à me dire "suce moi ma pute, bouffe moi bien la bite, tu es là pour ça" .... "humm tu me suces bien, seule une femelle sait faire ça, tu es une bonne chienne" ...

à ces mots, je m’applique encore plus à lui procurer du plaisir.

Pendant de longues minutes je le suce, mes machoires me font un peu mal mais je varie le mieux possible mes caresses. Parfois en le prenant en gorge profonde, parfois en passant ma langue juste au bout du gland ...

"Donne moi ton cul"

je me tourne pour lui présenter mon trou de pouffiasse, creusant les reins pour lui ouvrir le mieux possible.

"Continue à me sucer, je vais te préparer le cul pour ensuite t’enculer"

je gémis, je bave sur la bonne grosse queue de Mon maître, j’aime la sentir aussi grosse et dire qu’elle va sans doute me baiser ...

Ses mains ne restent pas inactives, malaxant mon cul le caressant, mais aussi lui donnant des coups assez durs, Mon maître travaille mon trou. Il met du gel dessus et enfonce un doigt.

"Ouvre toi, donne toi ma pute, tu es là pour ça" .... "tu sais que ton cul m’excite, que je vais te baiser te prendre avec ma bite mais je veux d’abord bien te préparer et que tu me supplies de te prendre" ...

C’est vrai que Mon Maître sait y faire, il me travaille le cul de telle façon que je le sens s’ouvrir et mouiller.

Est ce que je deviens réellement une femelle ?

Ce qui est sûr c’est que je me tortille sur son doigt, ses doigts ... il me baise littéralement avec deux doigts faisant des aller retour dans mon cul trempé de plaisir ... Sa queue me dit aussi qu’il prend du plaisir, elle devient encore plus dure, plus chaude.

"Prenez moi maître, je vous en supplie, je veux sentir votre queue dans mon cul ...."

"Maitre svp, défoncez moi, je suis à vous, je suis votre pute, votre chienne à baiser, à enculer" ....

Il retire ses doigts, tire sur la laisse m’obligeant à monter sur le lit.

à 4 pattes, je pose mes épaules contre le lit, relevant le mieux possible ma chatte. Je sens Mon Maître venir derrière moi. Il me caresse à nouveau le cul insistant sur ma rondelle.

je l’entends mettre une capote puis quelque chose de dur, de chaud pointe ma chatte. je me décontracte au maximum et Mon Maître pousse doucement ...

"Tu vas la sentir passer au début mais tu verras, quand je commencerai à te ramoner, tu en redemanderas" ...

Il pousse encore un peu plus, je ne peu retenir un cri mais il ne s’arrête pas, pousse et pousse encore .... je m’ouvre, je fais le maximum pour faire de la place à cette tige, ce bois qui me baise.

Petit à petit, Mon Maître s’enfonce, il pose ses mains sur mon cul, le claque et commence à faire des mouvements de va et vient.

La douleur fait place doucement au plaisir, je sens cette bonne grosse queue en moi et la chaleur la mouille fait que je prends du plaisir. je n’en reviens pas, je prends du plaisir à me faire enculer ...

"Oh oui Maître, prenez moi, baisez moi, je suis votre chienne, votre pute enculez moi ...."

"Hummmm comme tu es bonne ma pute, ton cul est bien serré, ma bite y glisse je te sens bien ..."

Mon Maître accélère ses mouvements, me baise bien profond, puis il sort de mon cul, retire sa capote et dans un râle de plaisir il jouit ... m’inondant sur le cul de son foutre ...

Il reste planté contre moi et à mon tour je jouis aussi ... pas d’éjaculation pour moi mais une jouissance avec ma chatte ... je n’en reviens pas ... je viens de jouir du cul ....

Mon Maître : "nettoie moi"

L’ordre est sec, ne laissant aucun doute.

je me tourne, prend sa queue dans ma bouche et la nettoie, la rendant propre et lisse.

Mon Maître passe une main sur mon cul et répand son foutre sur moi ....

"Merci Maître"

" C’est bien ma pute, maintenant laisse moi un peu me reposer"

Mon Maître tire sur la laisse, m’obligeant à descendre du lit et c’est sur la carpette que je me couche à ses pieds, à ma place.


olivia la pute, la chienne de SON Maître

Diffuse en direct !
Regarder son live