Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 43 068 fois
  • 99 J'aime
  • 2 Commentaires

L'oncle de ma meilleure amie

Chapitre 1

Hétéro

Bonjour, j’ai 45 ans et lors des 40 ans de ma meilleure amie, j’ai rencontré son oncle de 20 ans de plus que moi. Nathalie (mon amie) avait réservé un superbe endroit pour sa fête. Son oncle Michel prenait des photos de cette journée pour lui faire un album et j’avais l’impression qu’il était souvent en train de me photographier. Le dJ mis de la musique et Nathalie me demanda de danser avec elle. C’est alors que Michel nous a suivi sur la piste. Soudain, le Dj nous mis un slow, Michel me demanda de danser avec lui et Nathalie me dit oui vas y c’est un très bon danseur et surtout profites, tu es seul aujourd’hui. Je me suis donc laisser porter par cette danse avec Michel.

-Alors comme ça vous êtes seule ?

-Juste pour aujourd’hui, mon compagnon est en déplacement à l’étranger, il n’a pas pu se libérer

-Ah je vois!  pas facile pour vous alors ?

-Oui c’est vrai, mais....

-Mais quoi, que se passe t-il ?

-Rien, je ne vais pas vous embêter avec mon histoire de couple

— Ecoutez ! Vous ne m’ennuyez pas, nous dansons, je vous trouve charmante, je veux bien être votre confident..

-euhhh...c’est gênant, je ne vous connais pas même si vous être l’oncle de Natahlie

— Comme elle vous a dit, laissez vous aller

-Bon d’accord...voilà, mon couple bat de l’aile, c’est difficile pour moi car j’aime toujour mon compagnon.

— Je comprends..par moment, la vie à deux est difficile..

Le slow était terminé,

-Excusez moi Michel, savez vous où sont les toilettes ?

-Oui, venez je vais vous montrer.

Je le suivi donc direction les toilettes, il m’attendi dans le couloir. J’ai eu la bonne suprise d’apprecier sa compagnie, nous sommes allés nous ballader dans le jardin de ce restaurant.

Il y avait un banc à l’abri des regards au bord d’un ruisseau, Michel me demanda de nous installer sur ce banc pour contempler le paysage de cet endroit magnifique.

— Comme c’est beau et reposant, Nathalie a trouvé un endroit magnifique pour sa fête.

-Oui c’est vrai, je lui avais indiqué cette endroit, j’étais venu un week end avec ma femme.

-Vous êtes mariés ? Je n’ai pas vu votre femme.

-Non malheureusement, je suis veuf depuis 5 ans.

-Je suis désolée, je ne voulais pas ....

-ce n’est rien...parlons d’autre chose...vous êtes très jolie, je trouve

-Merci (tout en rougissant), vous avez aussi beaucoup de charme 

-J’aime prendre soin de moi.

Michel passa sa main dans mon cou, et commença un massage sensuel au niveau de ma nuque. A ma grande surprise, je me suis aperçue aimer. Il se leva et se mis derriere moi pour me faire un massage au niveau des épaules. c’était très chaud et sensuel. Voyant que je ne disais rien, il commença à descendre au niveau de ma poitrine généreuse (100D). il s’est mis à me caresser le haut de mes seins puis descendit une main sur mon téton droit qui pointa à ce contact chaud, puis sa main gauche sur mon téton gauche.

-Excusez moi, je n’aurais pas du ...mais vous me plaisez ..

-Continuez s’il vous plait...j’ai besoin de tendresse..

Il s’installa à côté de moi, dégraffa mon corsage tout en m’embrassant, c’était un baiser tendre, sensuel, doux et langoureux.

il posa sa main sur mon genoux et remonta le long de ma cuisse. De son autre main, il malaxait ma poitrine. J’ai remarqué une bosse dans son pantalon, ce qui m’a donné une envie très forte de continuer.

Je me suis mise à mon tour à le caresser, dégraffer sa chemise et son jean pour libérer cette bosse. Pendant ce temps, sa main était arrivé au niveau de ma chatte, elle était humide,  il écarta mon string pour me mettre un doigt, puis 2 et commença des vas et vients. il m’enbrassait goulument, je fondais totalement sous ces baisers et ces caresses.

-Vous me donnez envie d’aller plus loin...Sucez moi, je vais vous baiser et vous faire jouir.

Acquiescent, j’ai sorti sa queue de son boxer et pantalon. Waouh ! Quelle belle queue !! Oui ma belle vous me faîtes de l’effet, mais c’est vrai que j’ai un bon gros engin aussi tout comme vous de très bons gros nichons bien fermes.

J’ai donc pris sa grosse queue (5cm de large et 20 cm de long) dans ma bouche, j’ai lécher, sucer, aspirer son gland comme je ne l’avais jamais fait pour mon mec. il gémissait, poussait des petits cris de plaisir, ma langue titillait son orifice qui laissait sortir des gouttes de plaisir.

Pendant ce temps il m’avait sorti les seins de mon soutif pour mieux les malaxer, caresser mes tétons qui durcissaient de plus en plus et les tiraient, ce qui me faisait gémir aussi et mouiller, mon sting était trempé.

Il me demanda de me mettre debout devant lui, souleva ma jupe et m’enleva mon string et remarqua qu’il était trempé, et s’est mis à me doigter pour que je gémisse fort tout en me léchant les tétons.

Baissa son boxer et pantalon, se mis assis de nouveau, la queue bien raide.

-Venez ! Empalez vous sur ma queue ! Je veux sentir votre chatte trempée

Je m’éxécuta aussitôt...Je l’enjamba et commença à descendre pour sentir son gland au bord de ma chatte, il posa ses mains sur mes hanches et poussa pour m’empaler lentement ....c’était merveilleux de sentir ce gros gland en moi. Puis ses mains sous mes fesses, me faisait faire des vas et viens tout en gémissant de plus en plus fort ainsi que lui. Je me tenais au dossier du banc quand il me demanda d’accélérer les vas et vients, qu’il voulais m’entendre crier de plaisir..(tout en me tétant les seins et aspirer les tétons) ...ce qui n’a pas tardé à arriver, j’a poussé un, deux, trois, cris puis d’autres sont arrivés. 

J’étais surprise de ressentir une telle envie de plaisir avec un autre homme que le mien et surtout un homme plus agé. 

Il me demanda de me lever qu’il voulait me prendre en levrette, je me suis donc mise à tenir des 2 mains le dossier, mis un pied sur le banc, il me pénétra d’un coup sec ce qui nous fit crier de plaisir. il s’est mis à me baiser fort très fort, il criait de plaisir 

-Vous êtes trop bonne, je veux vous remplir de ma semence puis-je ?

-Je ne prend plus la pillule, c’est dangereux, il ne faut pas

-Ne vous inquietez pas !

Et soudain, nous nous sommes mis à jouir ensemble très fort et il éjacula dans ma chatte, un, deux, trois jets puissants. 

-Merci, me dit-il

Il m’avait rempli de sperme. Nous nous sommes rhabillés et sommes retournés à la fête comme si de rien n’était.

Nathalie s’était aperçue de notre disparition et se mis à sourire lorsqu’elle me vit revenir.

-Alors ? Me dit-elle

-Alors quoi Nath ? 

-Tu en as bien profité, j’espère? Ne t’inquiètes pas je ne dirais rien, j’espère que tu as bien joui ?

-Oh mon dieu ! qu’est ce que j’ai fait ? Je n’aurait pas du, tu te rends compte je viens de baiser avec ton oncle Michel.

-Oui Et Alors ? il baise bien ? tu as eu du plaisir ?

-Mon dieu...Oui, lui dis-je gênée

-Ne sois pas gênée, je suis très contente pour toi et j’espère que vous allez vous revoir surtout, tu en as besoin et lui aussi et je crois qu’il a craqué sur toi. Je connaîs Michel, il ne fait rien sans réfléchir.

Deux jours après, j’ai reçu un appel de Michel. J’étais très surprise qu’il me contacte et me dit que Nathalie lui avait donné mon numéro qu’il voulait me revoir. Il me proposa de le retrouver chez lui l’après midi et surtout de venir en robe légère sans dessous. Il m’attendait donc en début d’après midi.

J’ai appelé Nath pour lui demander pourquoi elle lui avait donné mon numéro et me répondit qu’elle voulait que je me laisse aller à mes tentations et mes envies.

Je n’arrivais pas à croire que ma meilleure amie me demandait de continuer à tromper mon mec avec son oncle.

Je peux arriver à lui dire non, j’aime mon compagnon, je ne veux pas recommencer, c’était une folie la première fois. Je décida donc d’aller chez Michel vétue d’une robe légère mais avec des dessous.

Il était 13H30, je frappais à sa porte, il ouvrit en jean et chemisette. Il m’embrassa sur la joue d’un baiser tendre et me dit si nous nous tutoyons ce serait plus simple qu’en penses tu ?

-Veux-tu une coupe de champagne ? 

-Ah ! Oui pourquoi pas !

-Installons nous sur le canapé, oh ! tu as mis des dessous ! 

— Oui....Je....

-Enlèves les ! Je veux voir tes seins, tes tétons pointés et ta chatte sous ta robe légère et un peu transparente. Vas dans la salle de bain, elle est à gauche du couloir et mets toi à l’aise comme je t’ai demandé.

Je suis donc allé dans la salle de bain, je n’en revenais pas, je faisais exactement ce qu’il avait envie et j’appréçiais beaucoup ces envies.Revenue dans le salon, je me suis assise à côté de lui, il m’avait servi une coupe. Nous avons bu la moitié de notre coupe lorsqu’il se pencha vers moi pour m’embrasser goulument et commença à me caresser les cuisses, les seins.

-Oh je n’ai pas arrêter de pense à toi depuis que je t’ai baisé sur le banc

-c’est gentil de ta part, moi aussi j’ai pensé à ce moment et je pense que nous n’aurions pas dû nous laisser aller

-Tu es malheureuse en ce moment, je veux juste te donner des moments de plaisir, laisses toi faire et laisses moi te baiser quand nous en aurons envie

Il s’agenouilla devant moi écarta mes cuisses, me tira vers lui et commença à m’embrasser ma chatte, il sorti sa langue pour me la fouiller, aspira mon clito. Je me suis surprise à gémir de nouveau, j’essayais de retirer sa tête lorsqu’il s’est mis à me caresser la poitrine et me titilla les tétons qui se mirent à durcir d’un seul coup. Je mouillais fortement, je l’entendais aspirer ma mouille et me dit 

-hummmm !! Je vois que tu n’es pas insensible ...tu es merveilleuse, ton jus est délicieux, tes tétons réagissent très vites comme la dernière fois.

Je lui répondi par de petits gémissements de plaisir

-Je vais te baiser toute l’après midi 

il se mit debout déboutonna son jean, puis l’enleva,e son boxer moulant laissait appaaître une grosse bosse, l’enleva et aussitot sortie sa grosse queue bien raide. Il s’approcha de ma bouche et me demanda de le sucer.

Il enfourna son gland dans ma bouche, me tenant la tête il commença des vas et vients lents puis plus rapide. J’aspirais son gland et sentait des gouttes sortir de ce gland énorme. Il poussait des cris de jouissances, il accelera et libera des jets de sperme tout en jouissant de plaisir. Ma bouche était remplie, il me demanda d’avaler. 

Il m’asseya sur la table de la salle à manger, écarta mes jambes et me pénétra, il bandait encore très fort, je n’en revenais pas. il repris des vas et viens puissants, je criais de plaisir, je gémissais, il malaxait ma poitrine. Se retira, m’enleva ma robe, me rallongea sur la table, repris ses vas et vients puissants encore et encore, il me baisa très fort, je criais aussi très fort, puis il se mit aussi à crier, je jouissais à chaque coup de ses reins, il se libéra à nouveau dans ma chatte en jouissant, ce qui m’a fait jouir aussi. 

-Tu es une bonne salope ! 

Son perme coulait le long de mes cuisses, je parti sous la douche, lorsqu’il vint me rejoindre. il me colla contre le mur de sa douche italienne, se frotta contre moi. Je senti qu’il bandait à nouveau, je n’en revenais pas. Il allait me baiser sous la douche, et moi je ne dirais pas non car j’aimais qu’il me baise.

Il me bouffa les tétons, et me tétait goulument quand il me pénétra à nouveau le gland bien dur. Il me baisait alors tendrement avec pleins de baisers partout. Cette fois ces coups de reins étaient tendres et doux. La douche terminée, il m’allongea sur son lit me pris en levrette tendrement, puis se mit à accéler ses coups de reins. Il écarta mes fesses pour voir mon petit trou.

-J’aimerai de prendre le cul

-Non pas ça!

-Laisse toi faire tu vas adorer 

-Ta queue est trop grosse, tu vas me déchirer

-Non je vais te sodomiser lentement il faut te laisser faire détens toi

-Non je ne veux pas non pas ça !

Il cracha sur mon cul et introduisi un doigt pour qu’il commence à se dilater, puis 2 doigts, et présenta son gros gland devant mon orifice, je criais non arrête !!! TAis toi me dit il tu verras tu vas aimer, je vais y aller doucement !

Il enfonca 1 cm, puis 5 cm attendit que mon orifice s’ouvre, j’avais maintenant la moitié de son gland à l’intérieur de mon trou, c’est alors qu’il introduisit d’un coup l’intégralité de sa queue avec un gémissement de plaisir et moi un cri de surprise. Il attendit quelques secondes avant de commencer à me limer. Je me suis vue avec du plaisir et jouir à chaque coup de ses reins. il accélérait pour m’entendre crier de jouissance et par moment hurler, puis ralentissait, et recommençait comme ça plusieures fois de suite, j’hurlais de plaisir, j’étais très surprise du plaisir qu’il me procurait. il s’est mis à accélérer en gémissant et criant et moi j’hurlais encore et encore. Il libéra sa jouissance en remplissant mon trou de sperme et moi je me mis à jouir comme une folle.

il se retira et s’allongea à côté de moi. J’étais remplie de sperme et avec un regard pleins de surprise je lui ai souri.-Tu vois tu as aimé ! t’es vraiment une bonne salope qui a une grosse envie de baiser avec moi !

-Euh...oui j’en suis très surprise ! Je ne savais pas que je pouvais aimer baiser comme ça !

-Ton mec ne s’occupe plus de toi, je le vois bien tu aimes la baise et avec tes gros nichons, je ne peux pas résiter. En plus tu as une chatte qui réclame qu’on s’occupe d’elle et ton petit trou n’a jamais connu ça ?

— Non non c’était la première fois.

— Je te promets que ce ne sera pas la dernière ! Je vais te baiser souvent et tu vas tellement aimer que tu vas en redemander souvent !

— Avec ta femme, tu...

— Non c’était platonique, elle n’aimait pas trop mais toi c’est ...waouhhhhh !!! tu me fais bander rien quand te regardant, tu es très sexy et sensuelle avec tes fesses rondes et ta grosse poitrine et tes tétons alors là j’adore !!!

il m’embrassa goulument et tendrement et se mis à me téter.

-Tu as encore envie ?

-Non tu m’as épuisé mais j’ai juste envie de te téter.

Nous nous sommes endormis pendant une heure et lors du réveil, il était déjà tard presque 18H, je devais partir. il me demanda de revenir le lendemain mais cette fois passer la journée avec lui pour que nous baisions une journée complète.



Cela fait un mois que nous nous voyons dès que possible. Je ne peux plus me passer de lui, j’ai besoin qu’il me baise souvent.



Je ne pensais pas un jour tromper mon mec mais là...comment faire autrement ? 

Diffuse en direct !
Regarder son live