Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 10 118 fois
  • 75 J'aime
  • 1 Commentaire

L'oncle de mon meilleur ami

Chapitre 1

Hétéro

L’oncle de mon meilleur ami


Ceci s’est passé il n’y a pas très longtemps.

Je me présente, Zendaya ;)

Je suis assez grande, avec de longs cheveux blonds et bouclés. J’ai de jolis petits yeux verts et je fais du 95d, pour un joli petit cul qui ne laisse pas indifférent. Nous sommes donc un mardi. Je reçois un message de mon meilleur ami m’invitant à fêter ses 30 ans chez lui, le vendredi suivant, avec sa mère, son beau-père, son oncle et quelques uns de nos amis. J’accepte son invitation, et les jours passent jusqu’à ce fameux vendredi. Deux heures avant de partir, je stress. Je ne sais pas si je dois m’habiller simplement, classe, ou un minimum sexy. Après une demi-heure de réflexion devant mon dressing, je décide donc de mettre une petite robe noir et rouge, ouverte dans le bas du dos, avec un ensemble de sous-vêtements rose et noir, un collant couleur chair, et des escarpins avec de petits talons.

Ça y est, c’est l’heure. Je prends ma voiture, et je file à toute allure chez mon meilleur ami, avec son cadeau sur le siège passager. J’arrive, sonne à sa porte, et il ouvre. Il me fait la bise, et me faire tourner sur moi-même pour m’admirer et, finalement, me dire que je suis splendide. Ce que je remarque à la petite bosse de son pantalon. Il me fait entrer, je dis bonjour à tout le monde, et me dirige discrètement vers son oncle, en train de préparer à manger, pour lui faire peur. (Je le connais depuis toute petite). Il fut surpris et heureux de me voir, m’a-t-il dit. La soirée bat son plein, nous avons mangé et bu quelques verres. La fin de la soirée s’approche, les amis de mon meilleur ami partent, ses parents aussi, et son oncle reste dormir chez mon meilleur ami, qui m’invite aussi à passer la nuit avec, pour excuse que personne ne peut me ramener, et que je ne dois pas prendre la route. J’accepte, puis nous nous mettons tous les trois devant un autre verre. Après deux petites heures, nous sommes bien pompettes, et mon meilleur ami décide d’aller dormir. Il va dans sa chambre, et s’y enferme. Je me retrouve seule, face à son oncle, qui lui aussi avait bien bu. Nous parlons, et nous nous servons un autre verre. Après ça, nous avons déplié, tant bien que mal, le clic-clac du salon. Je vais dans la salle d’eau me passer de l’eau sur le visage, et me démaquille. J’enfile un maillot que j’ai trouvé sur la pile de linge de mon meilleur ami, et vais me coucher auprès de son oncle, qui, lui, regardait un film. Nous regardons une bonne partie du film, moi ayant ma tête sur son épaule, et lui, son bras derrière mon dos (ce qui n’était pas bizarre car il était comme mon oncle à moi aussi). Seulement, sa main libre est venue se mettre sur ma cuisse, pendant qu’il me faisait des petits bisous sur la joue, pour ensuite déraper sur ma bouche. Étant sous l’emprise de l’alcool, je me suis laissé faire, en y voyant rien d’érotique. Mais, sa main posée sur ma cuisse montait jusqu’à atteindre mon entrejambe pour le caresser par dessus ma culotte. J’ai voulu retirer sa main, mais la situation m’excitait énormément. En un mouvement rapide, mais doux, il a passé sa main dans ma culotte, et commençait, avec deux doigts à caresser mon clitoris, ce qui me fit mouiller rapidement. Tout en m’embrassant et en me caressant, il enleva sa main de derrière mon dos, prit ma main, et la glissa dans son caleçon. J’ai alors posé ma main sur sa grosse bite déjà toute dure, et d’une taille que je n’avais encore jamais vue. Ses caresses commençaient à me faire gémir de plus en plus fort, alors il m’allongea sur le lit, enleva son caleçon, et se mit en 69 sur moi. Il plongeait sa langue dans ma chatte, tout en me titillant le clitoris, pendant que je prenais sa grosse bite en bouche. Je le suçais amoureusement en lui caressant les couilles. N’y tenant plus sous ses caresses et sa langue agile, je me mis à jouir en faisant encore plus d’efforts sur sa queue. Ce qui le fit jouir aussi. J’avalais son sperme bien chaud, et lui avalait ma mouille. Etant gourmande, et après avoir repris mes esprits, je me mis à le branler jusqu’à ce qu’il rebande. Voulant sentir cette énorme bite taper au fond de ma chatte, je me mis sur lui, faisant lentement de faire pénétrer son sexe dans le mien, ce qui nous fit gémir. Je donnais de petits coups de bassin, puis j’allais de plus en plus vite. Sentant la jouissance monter en moi, je me mis à l’embrasser langoureusement. Une de ses mains vint frotter mon clitoris, et l’autre caressa mon autre trou. Arrivée au summum de ma jouissance, il entra son doigt d’un coup sec dans le petit trou de mon cul, ce qui fit décupler mon orgasme. A un tel point que j’en ai déclenché le sien. Nous avons continué à nous embrasser jusqu’à ce que nos orgasmes soient terminés pour ne pas faire de bruit et ne pas réveiller mon meilleur ami. Après cela, nous nous sommes allongés, et nous sommes endormis, dans les bras l’un de l’autre. (La suite si vous le voulez).

Diffuse en direct !
Regarder son live