Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 18 293 fois
  • 419 J'aime
  • 14 Commentaires

L'orgie de ma meilleure amie

Chapitre 1

Mon amie très ouverte

Lesbienne

Merci Ludivine... Merci de m’avoir forcé la main. Merci de m’avoir poussée à aller plus loin, de ne pas avoir peur et de me libérer totalement. Merci à toi aussi Thomas, de m’avoir quitté, sans quoi, tout ceci ne serait jamais arrivé.


Sur ces belles paroles, laissez-moi vous conter mon histoire, mon expérience, ma découverte d’une expérience à la fois hors du commun et extraordinaire.


Je m’appelle Floriane et j’ai aujourd’hui tout pile 24 ans. Je suis célibataire depuis 1 mois... Mon ex m’a quitté car d’après lui, je ne suis pas assez “bonne” au lit. On excusera ce monsieur missionnaire fade et insipide passant son plaisir avant celui des autres... quel gros c**...


Enfin vous l’aurez compris, je suis dégoutée, un pauvre type avec qui je sors depuis tout de même 1 an et demi me sortant une excuse des plus immondes se croyant Dieu lui-même dans un pieu.


Peu importe ! Aujourd’hui c’est mon anniversaire, et je compte bien en profiter un maximum ! Nous sommes le 18 juillet en pleine vacances scolaires avec un temps des plus radieux. Je me lève vers 9h30 afin de profiter un maximum de cette journée. Je prends un copieux petit déjeuner, profite d’une belle matinée au soleil sur la terrasse entourée de ma famille et déjeune avec celle-ci ouvrant mes beaux cadeaux.


Que rêver de mieux ? J’ai ma petite idée !


Vers 17h après un long repas de famille, je vais rejoindre ma meilleure amie Ludivine dans son petit appartement du centre de Rennes. J’ai connu Ludivine il y a maintenant 5 ans alors que nous n’avions que 15 ans. On partage tellement de choses ensemble, de son côté elle est très ouverte et prête à tout pour arriver à ses fins. J’aime passer du temps avec elle car je me sens libre et forte à ses côtés.


17h40 j’arrive enfin sur Rennes avec ma petite voiture, je me gare au plus proche et me dirige vers ce charmant petit immeuble du centre. Je monte jusqu’au dernier étage juste sous les toits là où habite Ludivine


— Toc toc toc*

— Ohhhh je sais qui c’est !! Entends-je d’une voix jouasse étouffée derrière la porte.


Elle ouvre la porte me tends un grand sourire et se jette dans mes bras.


— Ma petite Flo ! Joyeux anniversaire !

— Wow doucement Lulu !

— Je suis trop contente de te voir, aller vient rentre, la journée ne fait que commencer.

— Il est quand même déjà 18h Lulu. Dis-je d’un air rieur.

En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)

— Parfait ! Il nous reste 6h et... une bonne partie de la nuit. Dit-elle en me jetant un clin d’œil.


Nous rentrons dans son petit appartement d’environ 13m² en duplex. L’essentiel y est présent et il a l’avantage d’être très bien situé. En bas on retrouve l’espace cuisine et une petite salle d’eau. Un escalier étroit nous mène à l’étage très bas de plafond étant juste sous les toits. On tient debout si on ne fait pas plus d’1m60, parfait pour nos petites tailles. Cet étage est composé du lit deux places prenant toute la largeur de la pièce au fond de celle-ci et un petit espace en amont servant de petit salon, salle à manger avec un canapé, petite table basse et télé. Dit comme cela, ça ne semble pas faire rêver, mais c’est pourtant très cosy, j’ai toujours adoré son appartement.


Ludivine file au frigo pendant que je me déchausse et pose mon sac. Elle revient toute enjouée avec deux grosses bouteilles de 75cl de bière belge à la main et m’en tend une.


— Tiens ça c’est pour toi et ça c’est pour moi !

— Euh Lulu... T’as pas l’impression d’avoir pris des bouteilles surdimensionnées ?

— Rohhh mais non ! Ne commence pas, on est là pour passer la meilleure journée de ta vie. Et je t’ai réservé un paquet de surprises !

— Oula, tu me fais peur toi !

— Ding* elle trinque sa bière contre la mienne et me prend par la main pour monter à l’étage.


Assises sur le canapé nous discutons et rions pendant trois bonnes heures jusqu’à 21h tandis que nous finissons notre deuxième bouteille de bière qui ne tardent pas à faire leurs effets.


— Wow Lulu je suis pompette... 8 degrés la bière ! Tu m’étonne que ça toc.

— Ahh c’est l’apéro pour le moment ma Flo Dit-elle en rigolant.

— Tiens, ton cadeau ! Dit-elle en me tendant un paquet de la taille d’une petite boite à chaussure.


Je déchire le joli papier cadeau étoilé et découvre une boite noire d’une texture velours.


— Qu’est-ce que ta bien pu m’acheter Lulu ? Dis-je d’un air interloqué.

— Ouvre, ouvre !


Je glisse le cerclage cartonné et découvre un très joli vibromasseur design noir orné d’une belle bague dorée à sa base mesurant une quinzaine de centimètre, légèrement courbé pour atteindre le point G. Mes yeux s’écarquillent, pas forcément surprise par le fait que Ludivine m’offre ce genre de cadeau, cela correspond très clairement à son tempérament, mais surprise par la beauté et le travail apporté sur un tel objet qui ne doit vraiment pas être donné. Ce cadeau ne ressemble en rien à une farce.


— Wow... euh merci Lulu, je... bah écoute c’est mon premier hein !

— Je n’en doute pas, tu verrais ta tête ! Dit-elle en rigolant.

— Bah ça ne m’étonne pas vraiment de ta part ! Je le trouve vraiment joli.

— Ah je suis contente qu’il te plaise, faut toujours marquer le coup sur le premier pour ne pas être déçu. Tu veux l’essayer ?

— Ouais je vais essayer ça en rentrant, tu peux compter sur moi. Dis-je en lui faisant un clin d’œil.

— Non mais je veux dire, tu peux l’essayer la, maintenant. Me dit-elle d’un air sincère et sérieux plongeant ses yeux dans les miens.

— Euh... Je euh... Enfin, je ne vais pas faire ça là, Lulu quand même... Dis-je perturbée et gênée.

— Ne t’inquiète pas, je vais t’aider.


Elle sort du canapé en restant à genoux, tanguant légèrement sous l’effet de l’alcool. Elle se met face à moi et vient comme si c’était naturel, déboutonner ma jupe d’été.


— Lève les fesses. Me dit-elle en me souriant.


Je m’exécute sans même comprendre ce que je fais, est-ce les effets de l’alcool ? Surement...

Elle glisse délicatement ma jupe jusqu’à mes cuisses et la retire. Je me retrouve en petite culotte grise devant ma meilleure amie, cette situation n’a rien d’extraordinaire, elle m’a déjà vu plus d’une fois nue, c’est plutôt le contexte qui est perturbant... Prendre du plaisir avec ma meilleure amie ?


— Aller ! Laisse-moi une place. Dit-elle jouasse en venant s’assoir très près de moi, collant son corps contre le mien.


Elle me prend le sex-toy des mains et me montre les différents modes et fonctions de celui-ci


— Alors tu vois, tu peux gérer la puissance, différents modes de fonctionnement genre des vagues, des à-coups etc, et le petit trou ici c’est pour le recharger. Dit-elle comme si elle me parlait de son nouveau téléphone.

— Ah oui d’accord, je... je vois bien oui. Dis-je perturbée.

— Aller ma Flo ! Je te montre comment on fait !


Elle retire son short en jean, appuie sur le bouton du sex-toy qui se met instantanément à vibrer, écarte ses cuisses me donnant un angle de vision parfait sur sa petite culotte rose pâle et vient poser le bout du vibromasseur sur celle-ci au niveau du clitoris.


— Voilà comme ça, et tu fais de petits cercles mais ça tu connais hein, je ne vais pas t’apprendre à te toucher.

— Oui euh oui je vois bien t’inquiète pas. Dis-je en ne pouvant détourner le regard de son entrejambe.


Je sens mon cœur battre de plus en plus fort, je ne sais quoi penser de la situation, je m’en sens à la fois troublée et terriblement à l’aise avec elle.


— Mmhhh, tu vois, là ça commence déjà à faire de l’effet. Me dit-elle en retirant le vibromasseur.

— Ah oui je vois ça ! Dis-je en voyant la petite auréole humide se dessiner sur sa petite culotte.

— Aller vas y à ton tour. Dit-elle en me tendant le sex-toy avec un sourire.


J’attrape le vibromasseur, une chaleur de stress me monte au visage, j’écarte les jambes à mon tour et plonge le sex-toy vibrant entre mes cuisses.


— Voilà comme ça ! Alors ça te plait ? Dit-elle les yeux plongés dans mes mouvements.

— Oui, enfin je ne sais pas trop, j’ai un peu de mal à me concentrer. Dis-je d’un air gêné.

— Ne fait pas ta timide avec moi Flo franchement.


Elle a raison, on se connait depuis longtemps et nous n’avons aucun secret entre nous, pourquoi cette situation me gênerait, après tout on a bien le droit de partager nos expériences !

J’active le mouvement mais reste très maladroite à la première utilisation de ce nouvel objet.


— Attends Flo, ça ne va pas ce que tu fais, je vais te montrer.


Elle attrape ma main pour venir prendre le contrôle du sex-toy et vient manipuler celui-ci d’une main d’experte. Sa dextérité ne tarde pas à me donner beaucoup de plaisir.


— Mmhhhhh oh putain ! Ouais là c’est beaucoup mieux ! Dis-je en cambrant légèrement le dos.

— Prend ton pied ma petite Flo, vas-y lâche toi.


Je gémis à plusieurs reprises, savourant chaque seconde de ce moment de plaisir.


— Mmhh, Mmhh c’est bon !


Elle s’arrête d’un coup, retirant l’objet de mon plaisir de mon clitoris.


— Eh ! Pourquoi t’arrête !

— Attend t’as pas tout vu encore, là c’est sur la culotte, c’est sympa, mais il ne sait pas faire que ça.


Ludivine se lève, retire t-shirt, soutien-gorge, culotte et file sur le lit s’allonger avec mon sex-toy.


— Tu fais quoi Lulu ?

— Il faut être à l’aise pour la suite, vient me rejoindre je vais te montrer.


Je me lève et commence à me diriger vers le lit.


— Stop Flo ! Espace nu obligatoire pour toi aussi !

— Lulu...

— Pas de Lulu qui tienne, aller à poil ! Dit-elle en rigolant.


Je lui souris en retour et retire mes vêtements, me mettant entièrement nue pour venir m’installer assise sur le lit à côté de Ludivine déjà allongée.


— Parfait ! Bon maintenant qu’on est bien excitée, regarde.


Comme un élève en cours de travaux pratiques, je regarde Ludivine venir placer mon sex-toy à l’entrée de son vagin.


— Tu vois, l’avantage de ce sex-toy, c’est que tu peux te faire plaisir juste au niveau du clito, mais aussi en pénétration.


Et elle pousse le vibromasseur qui n’a aucune peine à entrer en elle.


— Voilà, et là tu viens jouer avec ton point G et prendre ton pied ! Dit-elle en allumant le sex-toy.

— Mmhhhh !! Putain ça c’est trop bon ! Et ça tu ne l’auras pas avec un homme, ses douces vibrations dans le vagin. Dit-elle en respirant fortement.

— Ça... ça a l’air très sympa. Dis-je les yeux plongés dans son intimité, salivant d’être à sa place.

— Mhhh il est vraiment bien ton sex-toy Flo, je crois que je ne me suis pas trompée... mhhhhh !!!

— Ah oui, il a l’air !

— Wow vraiment tu vas voir c’est trop bon ! Dit-elle en agrippant de sa main libre son sein gauche.


Je suis déjà terriblement excitée à l’idée de ressentir la même chose que Ludivine.


— STOP !!! Je m’arrête là, c’est ton tour ! Dit-elle en retirant d’un coup le sex-toy de son abdomen.

— Wow, ça avait l’air terriblement intense. Dis-je n’attendant que mon tour.


Elle se redresse, se rapproche de moi et vient poser un petit baiser sur mes lèvres. Wow ! Je ne m’attendais pas du tout à cela ! Elle me fixe d’un regard profond et protecteur. Mon corps frissonne et je sens la chaleur du corps de Ludivine sur moi. Ne me contrôlant plus, je viens l’embrasser en retour en plongeant ma langue dans sa bouche, terriblement excitée par ma meilleure amie voulant aller toujours plus loin avec elle.


Ludivine vient m’enlacer de ses bras tout en continuant nos échanges salivaires, elle m’enlace de son corps venant m’allonger délicatement sur le lit. Elle se retire de ma bouche et me regarde.


— Ce soir, tu vas jouir deux fois. Dit-elle en souriant.

— Hein ? Comment ça je...


A peine ai-je le temps de comprendre ce qu’elle voulait dire, qu’elle plonge le vibromasseur toujours en activité, terriblement humide, sur mon petit clitoris gonflé venant instantanément me cambrer en arrière.


— Mmhhhh ! Dis-je en gémissant.


Ludivine prend une position assise plus confortable, vient m’écarter les jambes et glisse délicatement le sex-toy de mon clitoris vers l’entrée de mon vagin. Je m’offre à elle en toute confiance, attendant avec impatience ses prochains mouvement.


— Prête ?

— Plus que jamais.


Elle enfonce centimètre par centimètre ce doux sex-toy en vibration dans mon vagin, sentant à chaque progression de celui-ci, mon corps vibrer de l’intérieur de plus en plus fort. Je respire fortement, le bout de l’objet magique atteint le niveau de mon point G. Ludivine vient de ses mains habiles manipuler l’engin venant donner de douces pressions bien visées.


— Ohh putain c’est bon ! Dis-je en gémissant.


Elle appuie de plus en plus fort en venant faire de léger vas et vient en moi, je sens l’intérieur de mon vagin humide comme jamais. Ludivine vient poser son autre main sous mon vagin, près de mon anus, beaucoup trop près !


— Qu’est-ce que... !

— Chut ! Détends-toi laisse toi faire.


Je me décontracte, laissant libre mouvement à Ludivine sur mon corps. Elle pose son index sur ma petite rondelle humide de la cyprine coulante de mon vagin venant faire de petits cercles autour ce celle-ci. La sensation est étrange et à la fois terriblement intéressante.


— Ça te plait ?

— Mhhh ce n’est pas désagréable.


Elle pousse l’entrée de mon anus de son index venant jouer de petits va et vient juste à l’entrée de celui-ci tandis que le sex-toy dans mon vagin me donne de plus en plus d’effet.


— Je, je vais... je vais venir Ludivine !


Sur ces paroles Ludivine enfonce un deuxième doigt dans mon anus venant me cambrer de surprise poussant le vibromasseur toujours plus fort sur mon point G. S’en est trop, je ne peux plus me contenir davantage.


— MHHHHHHH !!


Je joui en me cambrant à plusieurs reprises, contrôler par les spasmes qui traversent mon corps de la tête au pied. Wow.... Je joui comme jamais auparavant, des mains de ma meilleure amie.


— Wow... C’était vraiment... vraiment trop bon Lulu. Tu sais vraiment t’y prendre.

— Ahh je suis trop contente de t’avoir fait venir avec ton cadeau, maintenant tu sauras comment faire. Bon maintenant qu’on est bien prête, on y va ? Dit-elle en se relevant du lit toute enjouée.

— Euh... Comment ça ? On va où ?

— T’inquiète, fais-moi confiance, je vais t’offrir ton deuxième cadeau. Aller on se rhabille ma petite Flo. Dit-elle en me tendant mes affaires.

— Attends je vais me faire une petite toilette quand même, je suis trempée.

— Laisse, on n’a pas le temps. Dit-elle en me pressant pour me rhabiller.


J’enfile ma culotte et mon short sur mes parties intimes encore toutes humides sans même prendre le temps de m’essuyer.


— Tu as oublié de me filer mon soutien-gorge Lulu.

— Laisse t’auras pas besoin de ça, ça fait plus sexy quand on voit tes jolis tétons. Dit-elle d’un clin d’œil.

— Ah ! Toi tu veux aller en boite ! Dis-je ayant percée son secret.

— Tu verras bien !


Je mets mon t-shirt sur mon torse encore nu et nous descendons vers l’entrée nous chausser pour sortir.



Ceci annonce la fin du premier chapitre, n’oubliez pas de mettre un j’aime si l’histoire vous a plu et un petit commentaire.


Le deuxième chapitre arrive très bientôt.

Diffuse en direct !
Regarder son live