Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 5 080 fois
  • 11 J'aime
  • 2 Commentaires

Papier à signer

Chapitre 1

Avec plusieurs femmes

Il vient chez son ex pour lui faire signer des documents pour leur divorce. Ce n’est pas elle qui ouvre la porte, un fille dans les 25 ans, demande de quoi il s’agit et

Ah vous voulez parler à Martine, ma copine. Elle revient dans5 minutes.

Il entre, prend la boisson proposée, écoute d’une oreille distraite ce que dit la fille. Il fait répéter ce qu’il a cru entendre.

Vous êtes d’après ce que m’a dit Martine, le roi de la sodomie. J’aimerais faire un essai avec vous, j’aime bien avoir une bite dans le cul.

C’est bien ce qu’il a entendu. Il n’en revient pas, l’amante de sa femme veut l’essayer. Justement son ex arrive. Il lui donne les papiers à signer elle les pose sur la table. L’autre fille lui fait un grand sourire :

Je vais me faire enculer par ton mari, c’est toi qui m’a dit qu’il était drôlement bon et dur quand il te le faisait.

Fais ce que tu veux avec lui, je vous laisse.

Martine ne les regarde plus, elle sort. L’autre en profite pour d’abord embrasser le mari sur la bouche. Le baiser est rapide, pas d’affection, seulement le besoin d’une chose particulière. Reste que le geste suivant est plus clair : la main de la fille rejoint la braguette, l’ouvre, essaie de sortir la queue qui commence à bander. Elle la fait bien sortir, baisse le caleçon et le pantalon pour que tout soit visible. Tentée par la pointe, elle fait lever le bonhomme, prend ses fesses dans les mains passe ses doigts dans la raie. La bite est juste à sa portée. Elle lèche le haut d’un geste lent. La petite goutte de pré-sperme l’enchante. C’est un goût qu’elle avait presque oublié.C’est autre chose que la cyprine de Martine.

Elle met le gland bien au début de sa bouche. Ses lèvres se serrent un peu, elles laissant à peine le passage du gourdin. Le prépuce ne résiste pas, il cède en laissant apparaître tout le gland et le début de la bite. La langue cherche le petit endroit si sensible. Elle procède par petite touche du bout de la langue. L’effet est immédiat. Il bande encore un peu plus si c’est possible.

Elle tient l’entière queue dans une main, la masse doucement. Les couilles deviennent son terrains de jeu, elle les caresse longtemps avant de faire passer sa main derrière, plus bas. Elle cherche le cul d’ homme qui devrait l’enculer.Le doigt pénètre dans l’anus, l’homme en ferme les yeux. Il se laisse branler le cul : c’est le moment choisit par la filles pour avaler le bite. Elle la met entre sa langue et une joue ; Les petits mouvements linguaux suffise à entretenir l’excitation de la pine. Elle sent les mouvements incontrôlés qui indiquent qu’il est au point.

La fille excitée se touche au début un peu la chatte, ensuite elle touche plus profondément jusqu’à se masturber légèrement. Elle joint ces mouvements de masturbation à ceux de la langue. Elle ne perd pas de vue qu’elle fait tout dans le but de se faire mettre par le cul.

Elle se tourne les dos vers l’homme. Ses fesses sont à portée des mains de son futur amant, de l’ex de sa copine. Elle prend la queue dans la main, la passe dans la raie, comme en reconnaissance des lieux. Elle fait glisser la bite depuis le haut des fesses vers son trou du cul. Elle passe sa main sur le vagin,cueille de la cyprine dont elle se tartine l’entrée de derrière. Elle est prête à se faire sodomiser depuis le temps qu’elle en voulait une à cet endroit. Elle ne se met pas en levrette, elle reste à peine penchée en avant, en ouvrant les fesses et les muscles du cul. La queue touche lentement et la raie, sur le cul il s’arrête avant d’entrer. Les chairs de l’anus s’ouvrent, la fille gémit et de douleur et de plaisir. Elle l’a à fond dans le cul. Il la lui a mise toute. Les couilles battent contre le périnée. Elle se redresse, gémit beaucoup, a une énorme orgasme. Enfin depuis le temps qu’elle voulais se faire enculer. Elle attend la jouissance de son amant. Elle sent les spasmes de la jouissance masculine dans son cul. Le sperme se déverse dans ses boyaux. Il en coule même un peu dehors, jusqu’à sa vulve.

Lui, épuisé par la jouissance sens la bite de décontracte. Elle le laisse à son sort. Elle s’intéresse à son amante disparue. Elle n’est pas loin, dans la chambre juste à coté.

Martine est sur le lit, nue, la main sur la chatte, une autre sur un sein. En pleine masturbation elle ne s’occupe plus de ce qui se fait à coté. Elle sait qu’ils prennent du plaisir. Elle veut le sien. Elle le prend simplement comme toute femme très excitée libre de ses orgasmes.

L’amante et l’ex la regardent, il s’en excitent. L’ex surtout qui retrouve sa Martine sensuelle. Il bande encore, cette fois en direction de son ex. Mais l’amante veut participer à une autre baise. Elle est a première à se pencher, à embrasser son amante. Martine donne sa bouche, cherche la vulve de son amante. Elle voudrait la faire jouir, elle voudrait aussi la bite de son ex.

Lui qui débandait se remet en forme, sa queue reprend vigueur. Le plaisir dans la bouche de l’amante ne suffit pas. Il lui faut aussi son ex. A quel endroit, il s’en fiche un peu du moment qu’il baise encore. L’amante et lui sont , sans s’en être concertés, d’accord pour faire jouir Martine.

Les deux femmes prennent la position la plus confortable pour elle en 69. C’est plus simple d’être ainsi offerte à prendre déjà ce plaisir lesbien. Si en plus une bite vient se mêler à ce jeu, elle est la bien venue. Ce qui ne manque pas : il donne sa queue à qui la voudra : elles sont deux à se disputer la pénétration. Martine gagne à ce drôle de jeu.

Son vagin est empli par la bite de son ex. Elle est satisfaite pas tant que si il lui avait mit dans le cul. Son cul est occupé par la langue de son amante. Cette langue connaît tous les détails de l’anus, elle y va souvent. Elle connaît l’instant exact ou il faut que la langue agisse. A ce moment elle pénètre au fond du cul.

L’ex attend un moment son heure. Quand il n’en peut plus il va se mêler au jeu des filles. Ce n’est pas à la poupée, c’est au papa et le maman qu’il participe. Sa queue entre dans le premier con venu. Celui de l’amante ; Il lime son intérieur, elle rugit quand elle trouve son plaisir, sa langue pénètre dans le corps de Martine. Le trio part dans un commun orgasme. Lui revient dans le con de son ex, au point se lui faire regretter le séparation

Les documents sont restés sur la table attendant la signature.

Diffuse en direct !
Regarder son live