Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 10 558 fois
  • 101 J'aime
  • 5 Commentaires

Parallel Universe : Sex World

Chapitre 2

Divers

Lorsqu’il se réveilla au petit matin, il se retrouva dans les bras de Lucie, couverte de sperme et de mouille. Elle s’était endormie avec sa bite dans le cul. Apparemment, elle avait joué avec sa bite pendant la nuit car il y avait des traces de sperme sur les draps. 

Ding, dong !


La sonnette de la porte se fit entendre. Raphaël sortit son pénis de l’anus de la fille et se leva. Il enfila vite fait un pantalon et ouvrit la porte. Il fut étonné de ne plus voir le couloir de l’aile C, mais l’extérieur. 


« Wow ! Je me suis téléporté dans une autre ville ! pensa-t-il. »


Une femme se trouvait à l’entrée, brandissant un colis.


— Un paquet ? Heu, je ne pense pas être chez moi. C’est pour qui ? dit-il alors.


La jeune fille répondit à sa question.


— C’est pour Lucie. Ça fera 15 Sexards.


Raphaël ne connaissait pas cette devise économique mais trouva sur la commode de l’entrée une liasse de billets. Il paya la factrice, qui lui tendit le paquet et partit.


« En fait, je crois plutôt un autre pays ! »


Lucie arriva alors derrière lui, toujours nue.


— Salut, Raphaël !... Quelle belle nuit ! Dis donc, t’en as de la puissance entre tes jambes !


— Euh... merci, répondit Raphaël.


Elle baissa les yeux sur sa braguette et ne vit aucune bosse.


— Bah alors ! Je te fais pas bander ? T’inquiète, je vais te remonter ça ! s’exclama-t-elle malicieusement en descendant sa main au niveau de sa ceinture.


Le pénis retrouva alors toute sa vigueur et déforma le pantalon.


— Tu es de nouveau en forme ! Viens, on va s’amuser !


— Hum, attends, t’as reçu un paquet !


— Ah ! fit-elle.


Il lui tendit le colis et Lucie déchira le paquet et sortit de l’emballage une fiole orangée.


— C’est ton cadeau de bienvenue ! Il vient directement de la Capitale !


Raphaël le prit et demanda : 


— Je suis censé le boire ?


— Oui, gros bêta !


Il enleva le bouchon et but le contenu. Ça avait un goût bizarre. Il faillit recracher quand il sentit son pantalon se déchirer. Sa bite avait traversé le tissu ! L’organe avait grandit de plusieurs centimètres et son épaisseur atteignait sans aucun doute 5 centimètres.


— Ohhh, whaaaooou ! Ça a marché ! hurla la fille, ses oreilles de lapin se dressant sur la tête et son vagin produisant brusquement de la cyprine.


« Finalement, je suis dans un autre monde ! Un booster de sexe ! Jamais vu ça ! »


Lucie allait se jeter sur le monstre, mais tout à coup, la sonnette retentit de nouveau. Lucie s’approcha de la porte et l’ouvrit. Une officière de police se tenait sur le seuil. Sur son badge était inscrit : « Gardienne du Sexe Suprême ». Lucie la dévisagea.


— Euh... Bonjour !


— Je suis bien chez Lucie Grimes ?


— Oui !


— Je viens voir si vous avez accomplit votre mission.


Raphaël arriva derrière Lucie. La policière releva la tête et scruta attentivement le jeune homme. Son regard se posa ensuite sur le membre gigantesque, toujours en érection, qui sortait du pantalon et ses joues virèrent au rouge. Raphaël put apercevoir ses tétons pointés vers lui à travers son uniforme. 


— Il a passé le test ? Combien de temps a-t-il tenu ? dit-elle.


— C’est l’un des rares depuis un millénaire à tenir plus de 70 minutes. Il a donc reçu une bite de 20 cm et tous les pouvoirs de Puissant possibles. On va vous dédommager de l’aller et retour depuis le Sexitol (Capitale de Sexome). Entrez !


La policière entra prudemment dans la coquette maison. Apparemment, dans ce monde, remercier signifie faire jouir car la policière descendit son pantalon et se pencha en avant, les mains sur la table, en levrette.


— Fait ton office ! 


Raphaël s’approcha du cul juteux de la policière. Il entra sans cérémonie et commença à la troncher sans merci. L’anus vira rapidement au rouge, à cause de frottements. La femme ne poussait aucun cri de plaisir. On aurait dit qu’elle s’était donné pour objectif de ne rien dire. Néanmoins, une contraction de l’anus lui indiqua de l’orgasme de la Gardienne.


Le jeune homme sentit qu’il allait venir et se lâcha dans l’orifice. Le sperme dégoulina lentement du trou. La policière se releva, remit son uniforme et repartit aussi vite qu’elle était venue. Lucie scruta attentivement Raphaël. Ce dernier rompu le silence.


— Il me faudrait quelques explications, parce que là je suis paumé !


Lucie s’assit doucement sur un fauteuil.


— Je vais tout t’expliquer. Assis-toi et ouvre les oreilles.


  Sexome est une planète uniquement composée de femmes, les Sexy. Néanmoins, il faut des hommes pour se reproduire. Tous les siècles, on envoie 10 chasseuses chercher un mâle. Ensuite, il faut qu’il passe le test d’endurance. Tu as tenu 76 minutes, c’est incroyable ! La potion orangée que je t’ai donné t’as procuré une grande bite ainsi que des pouvoirs surnaturels. Ces derniers varient en fonction de l’individu. Une fois ces étapes passées, tu deviens un Novice.


Tu es un Novice. Dans une semaine, tu vas être confronté aux neuf autres Novices, moins s’ils ont raté le test d’endurance. Tu vas devoir faire jouir le Sexe Suprême, notre Reine qui habite au Sexitol, le plus de fois possible en une heure. Celui au score le plus élevé devient un Puissant. Les autres deviennent ses Sélitards, ses esclaves à vie.


Les Puissants sont les vassaux de la Reine. Nous en comptons actuellement 14. Ils ont pour mission de retrouver le Livre Du Sexe Suprême. Ce livre est un peu notre bible et il a été perdu il y a 2000 ans. Voilà un peu ce que tu vas traverser.


— Je suis super impatient ! dit Raphaël, pas rassuré du tout.


— Sinon, il faut que tu saches quelques trucs sur nos coutumes. Le sexe est très libre ici. Si une femme te demandes de baiser, tu as le droit de refuser sauf si elle est une Sexy Supérieure. Tu dois la pénétrer uniquement en sodomie, sauf si elle t’as demandé de la pénétrer par le vagin. 


Si tu rencontres une femme avec un tatouage « Sélitard », tu peux en faire ce que tu veux : l’humilier, la baiser, lui éjaculer sur le visage, dans les yeux, lui faire mal. Ils ont fait une faute grave et sont condamné à être soumis pour une peine déterminée.


Si tu rencontres la Reine, elle a tous les droits sur toi. Elle peut te sodomiser avec un gode-ceinture, te torturer la bite... Il vaut mieux ne pas l’énerver !


Les Gardiennes du Sexe Suprême sont les agents de la force publique de Sexome. Elles s’occupe de la sécurité de la Reine et de surveiller les Sexy. C’est elles qui infligent les peines au Sélitards. Lorsqu’elles ont fait leur travail, on doit les payer en les baisant par le cul. Pour les hommes, c’est simple. Les filles doivent avoir un gode-ceinture pour le faire. Si on ne la fait pas jouir, elles peuvent s’énerver.


Voilà, tu sais à peu près tout ce qu’il faut savoir sur Sexome.


— OK !


Raphaël posa les yeux sur sa bite, toujours bandée.


— C’est bizarre, je viens de baiser deux fois en une journée, et je ne suis même pas fatigué ! J’ai encore envie de baiser !


Lucie pâlit.


— Tu veux dire que tu es frais ?


— À fond !


Le visage de Lucie se décomposa.


— Oh, c’est pas vrai !


— Quoi ? Qu’est-ce que j’ai dit ?


Lucie déglutit puis déclara lentement : 


— Tu as le pouvoir le plus puissant de tout le Royaume, celui de la Régénérescence Instantanée. C’est à dire que tu reconstitue ta réserve de sperme immédiatement. Tu peux éjaculer toutes les secondes si tu veux. Le problème, c’est que le seul autre homme qui a eu ce pouvoir est celui qui a volé le Livre Du Sexe. C’est pourquoi on pense que ce pouvoir est maudit.


Diffuse en direct !
Regarder son live