Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 27 158 fois
  • 70 J'aime
  • 0 Commentaire

Partouze la maison

Chapitre 1

Orgie / Partouze

Mes parents sont absents : voyage d’amoureux. Il me semble les voir enlacés sur un lit, lui son sexe dans son cul ou alors en 69. J’ai une bonne opinion de père et mère, il y ont bien droit eux aussi !

J’en profite pour inviter des copains et copines pour passer de joyeux moments plein de sexe. Mes parents ne vont pas garder les jouissances rien que pour eux ! J’espère me faire baiser, baiser moi aussi une copine qui me plaît.

Elle est là, chez moi, toujours aussi charmante, toujours attirante et pour moi et les garçons. Je me moque des autres, je la veux pour moi pour me faire jouir comme elle sait si bien faire.

Je me suis vêtue en conséquence : ma robe verte, celle qui s’ouvre avec une longue fermeture éclair par devant. J’ai même sorti mon gode, le double. J’accueille tout le monde par un baiser profond sur la bouche. Je reçois soit une rapide caresse sur les seins, soit sur le pubis.

Je mets un morceau de musique en route pour danser. Les couples se forment vite. Les garçons sont moins nombreux que les filles. Les couples mixtes sont assez rare. Je suis collée à ma copine qui m’embrasse longuement. Sa langue dans ma bouche me fait encore mouiller.

Je montre l’exemple en me mettant nue rapidement. Sa main vient vite sur mon pubis puis plus bas ; je sens deux doigts venir dans la fente. Je suis obligée d’arrêter la danse : j’ai trop envie de la suite.

Je la pousse vers le divan, je l’embrasse, moi nue, elle en court. Qu’il y ait des spectateurs ne me gêne ps, au contraire c’est plus qu’agréable. Je sens vite ses doigts sur ma chatte.

C’est moi maintenant qui l’embrasse. Ma langue ne cherches longtemps la sienne.

Elle me caresse la chatte en mettant longtemps pour y arriver. Enfin elle touche le clitoris. Je la laisse faire. Je commence à avoir du plaisir. C’est bon. Les autres invités nous regardent en cercle autour de nous. Tant mieux. J’aime me faire admirer pendant que je monte au ciel. Avec ses doigts, elle me masturbe, je me régale. Elle arrête pour que moi aussi je m’occupe d’elle.

Nous sommes rapidement en 69. Que son sexe est agréable à humer, à lécher, à déguster. Je sais que certaine trouve dégouttant de lécher un con, pas moi, ni elle. Je lui fait ce qu’elle aime : en la léchant je passe deux doigt dans la raie des fesses. Je vais doucement pour la lui caresser, jusqu’au moment où je trouve son petit trou.

Je me profite un instant pour voir autour de moi. Nous ne sommes plus seules à nous peloter ou faire l’amour. Je vois deux garçons qui s’amusent ensemble.

Le plus grand et derrière l’autre. Je vois sa queue bien droite qui passe dans la raie du cul de l’autre qui, il me semble la guide.

Je ne regrette pas de voir deux garçons se faire l’amour devant moi. Celui qui « subit » est légèrement penché en avant. Il tient la bite qui va l’enculer. Elle me semble bien grosse dans sa main. L’autre s’approche toujours du cul. Je le voit bien entrer dans la raie.

Il se fait enculer devant nous en se penchant un peu en avant. Je vois la pine entrer dans son cul. Elle ne simule pas, je la voit entrer entièrement dans les fesses. L’enculeur fait des vas et vient dans ce cul offert. Je vois que les poils du pubis touchent les fesses avant de s’en écarter.

Je me laisse lécher, elle me met un doigt dans le cul. C’est l’idéal cette position de 69 : on peut faire ce que l’on veut pour donner du plaisir et moi, en ce moment entre la langue d’abord sur le clitoris puis dans le vagin, des doigts en plus dans mon popotin, je me régale. Je voudrais plus gros dans le cul. Un copain le sait, il vient repousse la tête de mon amante qui doit se contenter de mon clitoris. Je sens sa bite dans la raie. J’ouvre encore mon cul pour le recevoir.

Il m’encule doucement, comme j’aime. Il entre doucement, je le sens bien, je m’ouvre encore. Mais il ne tient pas le coup, je sens le jet de son sperme en moi. Dommage, j’allais jouir.

Je suis seule à présent. Je commence à me branler. Mes doigts distribuent du plaisir. Arrivent deux autres copains. Je leur prend les deux queues pour les branler. J’aime faire coulisser les deux peaux sur leur tige. Eux, charmant comme tout me caressent ensemble. Ils me donnent envie de les prendre à la fois : il y a longtemps que je n’ai pas eu de double.

Je fais coucher le premier sur le divan. Je vais sur lui, je m’encastre sur sa queue en la mettant dans le cul. Je m’y en fiche complètement : il me fait jouir avant d’être en entier. Je sens bien sa pine dans mon cul pendant qu’il a des spasmes. J’attire l’autre amant qui sans attendre vient me la mettre au con. Je voudrais les avoir longtemps ensemble dans mon ventre. Je les sens bien un dans le con, l’autre dans le cul. Une copine vient me donner un autre plaisir en embrassant les seins. Je lui caresse les fesses puis entre deux doigt son dans son anus. Elle jouit à peine après moi.

Je vais attendre une semaine avant de recommencer en groupe

Diffuse en direct !
Regarder son live