Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 459 fois
  • 0 J'aime
  • 0 Commentaire

Un pas de plus...

Chapitre 1

Divers
1
0

La petite Géraldine avait décidé de faire un pas de plus dans sa libération de jeune femelle...Son amant, un queutard bien salaud, lui avait déjà libéré l?esprit et la chatte et commençait progressivement à lui faire accepter de vivre ses envies et ses phantasmes de femmes, ou plutôt de femelle...C’est-à-dire que, en tant qu?amant, il ne pouvait pas toujours être là quand elle avait envie de baiser...D?autre part, elle était devenue très chaude et accro à la queue, depuis que cet amant lui avait fait saisir et mesurer toutes les dispositions sexuelles qui étaient les siennes...et il y en avait. Si on lui avait dit, il y a un an, qu?elle serait devenue la petite hétaïre dévergondée qu?elle est aujourd?hui, elle aurait ri au nez de l?outrecuidant...


Gé, n?aurait jamais pensé être capable de faire ce que ce salaud crapuleux l?avait amenée à faire. Elle était douée, comme une vraie Géraldine devenue une petite salope, elle en redemandait, elle apprenait vitesse grand V. En fait, s?agissant de jouir, elle était d?accord sur tout, du moment que l?amant en question lui amenait la chose comme étant son envie à elle, qu?elle découvrait, à mesure que sa sexualité s?épanouissait, qu?en fait elle était faite pour ça...se faire jouir, mais alors bien jouir, jouir copieusement, avec sa chatte, ses fesses, ses hanches, ses nibards, sa bouche qui, maintenant, suçait copieusement, puis donner du plaisir et en prendre, en prendre, en prendre...


Les séances au lit, avec ce type, étaient assez démoniaques...la première fois, il l?avait prise comme un soudard, nue, dans sa chambre, sur son lit...Pendant deux heures elle s?était faite pistonner et bourrer la chatte, en tournant dans le lit, se demandant comment ça pouvait exister une bête pareille...Avant, quand ça lui arrivait, il y en avait pour dix minutes et une à deux fois l?an...alors que là, ce salaud lui mettait plein le ventre d?une grosse bite, parfois raide, parfois souple, qui venait lui remplir la chatte et lui frotter le clitoris...Elle avait trempé les draps qui étaient à tordre et qu?elle avait du changer, car son fils trouvé bizarre le lit de sa mère maintenant... de toute façon les séances de baise avec ce salaud ne duraient jamais moins d?une heure...putain de queutard...D?accord, après il était ? pompé ?, au propre comme au figuré, pendant trois jours, mais putain pendant la fourette, quel pied !!! En plus il avait l?art pour lui dire à l?oreille des ? horreurs ? bien salaces, bien flippantes, bien salopes, qui la faisaient mouiller et jouir... Elle avait aussi, depuis peu, un superbe gode, vibrant et réglable qui lui permettait de s?envoyer en l?air, toute seule, en fantasmant sur qui elle voulait.


D?y penser la faisait mouiller et lui donnait envie...elle voulait du sexe, elle en voulait tout le temps, maintenant qu?elle y avait copieusement goûté et qu?elle voyait les transformations qui s?étaient opérées chez elle.


Ses seins avaient pris deux belles pointes dures, que l?on devinait sous ses tee-shirts, sa motte avait gonflé, avec comme un petit capiton qui protégeait des coups de pubis de son amant...putain, rien que d?y penser elle en a encore le feu au cul.


Il allait falloir trouver de quoi occuper sa bouche et sa chatte, quand le baiseur en titre ne serait pas là. De la baise, de la bonne baise, qui dilate les pores, gonfle la chatte, durci les pointes des seins, muscle les lombaires et la mâchoire...et puis elle sait que ce salaud va bander, en imaginant sa petite bouche de jeune femme dévergondée engouler une autre bite que la sienne...y prendre du plaisir en se disant qu?il y a deux membres qui sont prêts à la pourfendre...un qu?elle suce et un autre qui va venir s?enfoncer, dans sa bouche pour en reprendre possession et puis dans sa chatte, pour y décharger tout le foutre et l?excitation contenue depuis qu?il sait qu?elle va passer à l?acte...ce dont elle a envie depuis longtemps et que son amant lui a fait accepter de réaliser...


Elle est devenue ? bonne ?, une vraie ? petite salope ? au sens noble du terme. Une de ces jeunes femmes qui vivent avec leur sexe en complément de leur vie, qui en jouissent, qui l?utilisent pour être heureuse, afin de s?envoyer en l?air quand ça leur chante et pas quand c?est samedi, une fois par an, pour faire plaisir à une ? PQM ? quelconque.


Là, c?est elle qui avait décidé et aussitôt, en bonne petite femelle désireuse de partager, elle avait averti son salaud, qu?elle venait de baptiser ? GQR ? que le compte à rebours avait commencé.


Elle avait donné son numéro de téléphone à un copain de travail et elle allait le sucer...elle en était fière ! D?ailleurs, GQR le lui avait aussitôt dit par texto et ensuite au téléphone, car elle avait appelé pour oraliser son passage à l?acte.

Elle attendait Jeudi matin, ou GQR viendrait la prendre, la défoncer, lui rentrer dedans avec sa queue et ses doigts de salaud, comme il le fait à chaque fois et elle lui raconterait cette pipe ? adultère ?, sa bouche sur le gland, ses mains sur les testicules, ses lèvres ouvertes pour avaler le membre sur toute sa longueur, après lui avoir mit un préservatif, les soupirs du type en train de prendre son pied, ses frémissements et sa jouissance en laissant gicler tout son sperme...sa chatte trempée, ses nichons durcis par l?excitation, ses lèvres gonflées par sa fellation de petite salope, qui sait que ce qu?elle fait provoque de l?érection salace et que de toute façon elle va en recueillir les fruits, car GQR va la défoncer de tous les cotés...va la remplir avec son membre, qu?elle va jouir comme une folle en racontant ce qu?elle a fait, en détail et que ça la fera mouiller, jouir, jouir, jouir, puis encore se faire ouvrir en deux...


simorgh@wanadoo.fr

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder