Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 2 136 fois
  • 0 J'aime
  • 0 Commentaire

Passion

Chapitre 1

Hétéro
1
0

Elle se trouvait là sur le lit, étendue sur le dos de tout son long, entièrement dénudée. Elle attendait patiemment que je vienne le rejoindre. Ses yeux me fixèrent constamment et moi je contemplait son corps nue, si tendre, si merveilleux. Je parcourait mon regard sur elle, admirant ses diverses courbures. Sa poitrine revêtait des seins d’une beauté irrésistible, ses doux mamelons pointait vers le ciel escomptant la chaleureuse présence d’un contact humide et affectueux. Ses longues jambes gracieuses me charmait au plus profond de mon coeur et attendrissaient mes émotions. Son sexe emmitouflé parmi son duvet, exaltait mes sentiments envers elle. Nue pieds, je m’approchai lentement du lit, sans même délaissé son regard charmeur. Je m’immobilisa à quelques pas du pieu. J’entreprit alors de me dévêtir à mon tour. Je retira mon chandail, puis le déposa délicatement sur le sol. Ma longue chevelure blonde reposait maintenant sur mes épaules, caressant ma peau soyeuse. Je dirigea par la suite mes mains ornée de longs et ongles brillamment entretenues derrière mon dos afin de me délester de mon soutien-gorge, dévoilant ainsi ma généreuse poitrine à laquelle je flattais tendrement et éperdument. Je fis ensuite glissé sans empressement ma courte jupe colorée par terre. Mes mains se promenant allègrement sur mes cuisse, manifestant un persistant désir sensuel. Je les guida vers mon sous-vêtement pour finalement me départir de ma culotte et exposer mon intimité. Je me dirigeai tranquillement vers elle. Son regard imprégné dans le mien m’émerveillait. Je m’assied doucement près d’elle, ne cessant de la contempler. Ma main côtoya sa cuisse du revers, caressant sa douce peau blanchâtre. Je me postai au-dessus d’elle. Ma boucha lui offrit ensuite plusieurs tendre baisées majestueux. Lentement mes lèvres glissèrent tout au haut des sa cuisse, jusqu’à sa hanche puis, se frayèrent enfin un chemin vers ses sublimes montagnes. Je les bécotèrent paisiblement, puis les flattèrent de mes mains lestes. Je suçota délicatement leurs cimes caressant entre-temps le merveilleux corps auquel ma charmante acolyte avait été confinée. Mes souples doigts s’emmêlèrent à sa douce toison aux boucles dorées. Mes lèvres se rapprochèrent tranquillement des siennes. Nous nous échangeâmes un long et somptueux baiser comblé d’affection, d’amour. Lorsque nos lèvres se détachèrent l’une de l’autre quelques minutes plus tard, mon instinct charnel fût promptement attiré plus bas, vers son fabuleux trésor que je m’empressa de découvrir. L’inhala passionnément son excitant arôme tandis que je m’empressa de me délecter de son succulent nectar. Ma langue chatouilla agréablement son clitoris qui se dilata sous le percutant contact suintant. Trois de mes doigts agiles se faufilèrent à l’intérieur de son orifice, effectuant des lents mouvements de va-et-vient. Ma ravissante congénère fût aux anges. Sa voix mélodieuse émit des cris incessants définissant un parfait bonheur. Peu à peu, mon rythme accéléra, procurant de cette façon à ma partenaire un insupportable désir somatique. Ses gémissement se firent de plus en plus intense. Tel une véritable déchaînée, ses cris devenues hystériques provoquait au plus profond de mon être une exaltation extrême. Je ne parvenais plus à me contrôler, mon esprit fût paralysé par la surexcitation. Les gestes que j’exécutais devinrent totalement inconscients, d’une allure excessivement rapide. Le chahut qu’elle produisit de son larynx se convertît subitement en un orgasme des plus intense. ?puisée, nous entreprirent de nous coucher. J’alla donc m’allonger près d’elle. Nos bras ainsi que nos longues jambes s’enlacèrent mutuellement. Nous furent emprisonnées dans une étreinte passionnée. Nous nous cajolâmes jusqu’à ce que nous tombâmes dans les bras de Morphée.

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder