Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 6 440 fois
  • 4 J'aime
  • 0 Commentaire

Paul et sa mère à la visite m&eacute

Chapitre 2

Avec plusieurs femmes

(Paul : épisode 2)

Voici encore une histoire qui m?est arrivée, il n?y a pas longtemps, vous vous souvenez de moi Paul, 17 ans lycéen et de ma mère Christine âgée de 39 ans. Alors je plante le décor, et les circonstances, je souhaite m?engager à l?armée pour une préparation militaire marine, mais pour cela, après avoir compléter mon dossier, il me faut un certificat médical, je me rends donc chez un médecin assermenté par l?armée.

    Mais le cabinet n?est pas proche de mon domicile à environ 15 / 20 km, ma mère me propose donc naturellement de me conduire chez ce médecin, j?arrive donc dans ce cabinet où la secrétaire me demande d?attendre dans la salle d?attente. La porte s?ouvre, un client s?en va, et là j?aperçois une magnifique femme, ou plutôt devrais-je dire une très belle doctoresse, qui me demande de rentrer, j?avoue que je ne m?attendais pas à ça, surtout un médecin militaire, je m?attendais plus à un vieil homme proche de la retraite, j?entre donc seul dans le cabinet, où cette praticienne âgée de la quarantaine me pose des questions, sur mon souhait de faire cette préparation médicale et me pose aussi et bien sûr des questions d?ordres médicales.

Après quelques minutes, cette femme mûre me demande de passer dans l?autre parti de son cabinet où sont regroupés ces appareils, la doctoresse, examine donc mon dos, me prend la tension, et commence par me palper le corps, étant donné que je reste debout, elle est donc obligée de se baisser pour atteindre mes genoux puis mes chevilles, laissant entrevoir une magnifique et avantageuse poitrine par son décolleté, je ne résiste pas et une érection se déclenche, la praticienne s?en rend compte, et sort de la deuxième partie de son cabinet.

    Surpris qu?elle me laisse seul, je reste debout et patiente.

    Quelques instants plus tard, j?entends à nouveau du bruit dans la pièce d?à coté, et je reconnais le pas de ma mère, le médecin est donc allé chercher ma mère, pensant que la praticienne allait me faire la moral devant ma mère ( qui est tout de même compréhensive, car elle me soulage régulièrement ). Mais cette belle femme, descends mon slip et commence à me tâter mes testicules, puis entame un va et vient avec sa main, ma mère ne peut se retenir devant ce spectacle et se met à genoux pour me lécher le gland, j?entame donc une série de question voyant que le médecin ne réagit pas à l?acte de ma mère :

? - Maman, je croyais qu?on ne faisait en public ?

— Oui mon chéri, mais vois-tu le médecin Darbaud, est en réalité une amie de longue date, on a été au lycée ensemble, on a même eu une liaison dans l?internat !

— Tu vois Paul, ta mère lorsqu?elle m?a appelée pour prendre un rendez-vous m?a précisé que tu fantasmais sur les femmes mures, étant toujours célibataire, j?ai saisi l?occasion, et je suis libérée de tout rendez-vous cet après midi, juste pour toi et ta mère.

— Oh ! Bah ça c?est drôlement gentil, merci maman, merci, Mme Darbaud.

— Mais tu sais Paul tu peux m?appeler Catherine.

— Alors les filles pour vous remercier, je vais vous faire jouir toutes les deux !!!

— Alors comme ça Paul les infirmières et médecins t?excite ?

— Terriblement,...

— Je peux donc me mettre nue, et je te montre que je ne porte que mon soutien gorge sous ma blouse, jamais de culotte, c?est plus pratique ! ?

J?ai donc allongé Catherine, avant d?entamer un long cunnilingus sur une chatte parfaitement entretenue, lisse douce, sans poil, j?ai commencé par caresser ces lèvres et ces cuisses avant de venir titiller son clitoris, et de lui caresser ses hanches en même temps. J?en profitai pour humer et savourer cette délicieuse mouille avec un goût si particulier et en même temps différent de celui de ma mère, j?insistai donc sur cette petite boule nerveuse, lorsque la doctoresse se cambra, et poussa de longs cris de jouissance pendant que ma mère lui léchait le corps et lui caressait la nuque. Puis vint au tour de la doctoresse d?engloutir mon sexe dans sa bouche, je mis plus de temps à venir, dans sa gorge, pendant ce temps je doigtai ma mère tout en lui léchant sa figue, elle gémissait, la doctoresse arrêta de e sucer dès les premières gouttes de sperme puis alla partager cette délicieuse boisson avec ma mère. J?en profitai pour mettre les pieds de ma mère dans les étriers et de pistonné ma mère afin de me vider entièrement de ma semence. J?alla ensuite chercher un gant en latex et décidais de tenter de fister la mère. Catherine alla chercher du lubrifiant, et me proposa autre chose, c?était de rentrer l?appareil pour prendre la tension et de le gonfler, comme ça je pourrai rentrer ma main plus facilement, c?est ce que je fis donnant beaucoup de plaisir à ma mère, et qui pour remercier Catherine, lui lécha son minou. Ma mère connaissait le fantasme de sa meilleure amie, et avait décidé de le réaliser ce jour.


    En effet ma mère avait ramené une couche qu?elle enfila à Catherine. Catherine urina dedans et ma mère se fut un plaisir de la changer et de la langer. Ainsi finit cette mémorable journée. Sur mon certificat médical la doctoresse avait écrit  ? APTE ? c?était donc la dernière ligne droite.

J?attends toujours des commentaires de mes lecteurs et lectrices et remercie ceux qui me soutiennent activement. Je cherche des contacts avec ces femmes relativement mures, d?environ la quarantaine jusqu?à 70 ans, pour parler de leurs expériences et qui sait peut être écrire un récit sur l?expérience d?une d?entre vous ! Pour me contacter : joey76600@caramail.com


J?attends vos témoignages avec impatience.


Diffuse en direct !
Regarder son live