Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 19 549 fois
  • 58 J'aime
  • 0 Commentaire

Le pensionnat

Chapitre 1

Lesbienne

Je suis Gaëlle, jeune brune de 17 ans, étudiante en internat, préparant un BAC qui ne se fait pas à côté de chez moi malheureusement. C?est ma mère qui a eu l?idée de l?internat car étant séparée de mon père, elle ne peut pas s?occuper de moi et gérer son entreprise en même temps. Ce que je vis depuis 6 mois est contre toute logique...

Au tout début de mon année scolaire, je vis bien que certaines filles avaient un comportement bizarre et je n?y prêtait pas attention mais une semaine après mon arrivée commença mon asservissement. Cela débuta un soir que nous étions toutes couchées, j?entendis du bruit dans la chambre à côté de la mienne et je me suis levée pour aller voir. Ouvrant la porte avec précaution, je suis restée bouche-bée devant le spectacle qui s?offrait à mes yeux: 3 filles de ma classe, nues, allongées tête bêche et s?enfonçant dans leurs sexes des objets allongés que je ne reconnut pas tout de suite. L?une d?elles me vit et se leva rapidement, elle m?attrapa et me poussa sur le lit où les 2 autres m?attendaient. Elles commencèrent à m?insulter et à me donner des gifles en me traitant de voyeuse, puis elles me déshabillèrent et je me mis à crier. L?une d?elle me bâillonna alors et me tint les bras pendant que les 2 autres me pelotaient sur tout le corps. La plus âgée prit alors un de leurs ustensiles et en voyant les yeux exorbités que j?avais se contenta de dire:

?On dirait que tu ne connais pas ce que c?est... Ca s?appelle un gode... Tu vas voir... Tu vas aimer ça ma jolie... On va bien te baiser t?en fais pas...?.

J?ai bien essayé de me débattre mais les 3 filles étaient bien plus fortes que moi et j?eus rapidement le gode dans le vagin. Celle qui le tenait le fit aller et venir de plus en plus vite, puis en prit un second plus gros et remplaça le premier dans mon intimité. Malgré le fait que l?on me tenait, je commençai à trouver ça assez agréable et ma chatte se mit à mouiller abondamment. Elles me retournèrent alors et me mirent en position de levrette pendant que l?une d?elle enfilait une culotte sur laquelle était fixé un gode encore plus long et plus gros. La première se mit à califourchon sur mes épaules, me plaquant sur le lit tandis que la deuxième écartait mes jambes, permettant ainsi à la troisième de se positionner derrière moi. Celle-ci pointa le bout de ce gode sur mes petites lèvres et me pénétra par à coups. Sentant cette invasion énorme, j?ai essayé de ruer mais là aussi, elles étaient les plus fortes et le gode prit possession de mon vagin cm après cm. Quand la fille me prit aux hanches et commença ses va et vient, je crus défaillir mais après quelques minutes, le passage fut fait et elle n?eut aucun mal à me bourrer. Sentant que je me relâchais, les 2 autres me laissèrent et enlevèrent même mon bâillon. La plus grande s?avança et me présenta sa chatte à lécher; mais devant mon manque de rapidité, elle me tira les cheveux et me plaqua sa chatte imberbe sur ma bouche. Malgré moi, je dus sortir ma langue et donner du plaisir à cette fille, tandis que sa copine me besognait rapidement. Je me mis à gémir sous les coups de boutoir puis j?explosais dans un orgasme que je n?avais connu. La fille derrière moi sortit de ma chatte et sa copine la remplaça avec un autre engin. Pendant qu?elle m?imprimait sa cadence, je la sentis me rentrer un de ses doigts dans le cul, puis un deuxième avant que sa copine ne dise:

?Laisse la moi... Je vais l?enculer, cette petite vicieuse... Allez; hop... Dans le cul?.

La dessus, elle me sodomisa et poussa son gode jusqu?au fond de mon cul. Je me mis à crier et celle qui était face à moi me gifla en me disant de la fermer. Elles s?activèrent alors chacune leur tour dans mes orifices et m?enculèrent plusieurs fois dans la nuit. Le lendemain matin, elles me laissèrent regagner ma chambre en me disant qu?elles recommenceraient quand cela leur chanteraient..... J?allais désormais devenir leur chose...

Diffuse en direct !
Regarder son live