Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 11 506 fois
  • 40 J'aime
  • 2 Commentaires

J'ai perdu, c'est ma femme qui paye

Chapitre 1

Divers

Je dois tout d’abord nous présenter moi Cédric jeune informaticien 30 ans et vivant en province, belle bouille et aimant le sexe. Je n’ai pas eu beaucoup de conquête et Laure ma femme (même si pour le moment ne sommes pas marié) est au même stade que moi niveau ’mec’. Je suis le seul, c’est ce qu’elle me dit. Laure est brune cheveux presque au carré, les yeux bleus, 1m 70; une belle fille du 90_B et un bon cul. Elle est prof d’histoire dans un lycée, ce n’est pas une sportive mais une vraie intello.

    Bon, me voilà parti faire un tennis avec mes potes: Pascal, Sylvain et Michel. Les 2 premiers ont comme moi presque 30 ans et Michel lui est plus vieux presque 45 ans.

    On fait un double et comme d’habitude on parle de cul, comme quand plusieurs males sont ensembles. Et que je fantasme sur celle ci et sur celle là; toutes les nanas du boulot en prennent pour leur grade, ou plutôt leur cul.

    Michel pour pimenter la partie propose de jouer avec du fric, moi bon joueur je ne doute de rien et c’est partie pour 20 ? le jeu : faite le calcul si on fait un match en 5 sets !!! aie aie

    Moi et Sylvain avont perdu pas mal de fric et Sylvain m’en veut d’avoir accepter :

    - Tu es un vrai con, voilà on a perdu....

    - Ne t’inquiète pas...

    Je propose donc aux joueurs gagnant et perdant de venir déjeuner chez moi, et le repas soldera le compte, avec chance pour mon porte feuilles ils acceptent .

    18h 00, on arrive chez Laure et moi, elle n’est pas au courant que je débarque avec mes potes! Je ne vous dis pas la tête qu’elle a fait en nous voyant:

    - Mais que ce passe t-il?

    - Ecoutes ma chérie, j’ai perdu au tennis alors j’ai invité mes potes chez nous à manger, c’est comme un gage.

    - Ah, mais tu sais il n’y a pas grand chose au frigo, une pizza ça vous va les gars ?

    - Oui s’exclament les potes en déshabillant Laure du regard ! Elle est très belle ce soir avec sa robe longue qui flotte dans l’air, pas de soutif juste sa robe pour maintenir ses galbes.

    On file l’un après l’autre à la douche. Ouf on sent un peu meilleur. Laure nous prépare l’apéro, et quand elle se penche laisse entrevoir ses petits mamelons bruns dorés. Je vois mes potes qui se rincent l?oeil mais que faire ? Je sors avec elle dans la cuisine pour lui dire de faire attention, car elle a en face d’elle trois célibataires qui sont en fait de véritables. tombeurs. Mais elle ne tient pas compte de ma remarque et retourne au salon dans la même tenue.

    C’est à ce moment que Michel attaque ma belle :

    - Tu sais Laure , Cédric il a perdu et il nous a promis un gage !

    - Oui le repas il me l’a dit

    - Ah non nous on pensant à autre chose !


    je suis intervenu voyant que mon ami était insistant et par crainte que cela dégénère. Mais LAure me dit:

    - Laisse Michel parler ! que veut tu dires Michel

    - Non rien

    - Si dis moi ! Vous aviez l’intention de me baiser peut-être !

    Elle jeta un froid ! Mais Michel dit:

    - Oui et je suis sur que tu en mouilles d’envie !

    Elle rougit et vient vers moi. Excité comme un fou je lui dis: Laisse toi allé chérie. Michel s’approcha de Laure et recula mais je lui tenue les bras et lui embrassa le cou. Michel d’un mouvement brusque lui fit descendre la robe, ma femme se retrouva devant nous les seins en l’air et en string. Elle eut peur mais se laissait faire. Michel lui pris un sein en bouche pendant que je lui tenait les bras. Pascal et Sylvain s’approchaient d’elle :

    - Ouah qu’elle est bonne !!!!

    - Je suis sur qu’elle suce comme une reine

    Ils enlevèrent leur pantalon et pendant ce temps Laure se faisait sucer les tétons par Michel, et moi je lui caressait la chatte à travers son string. Elle ne dit rien et commença à gémir . Sylvain et Pascal sortaient leur membre et s’approchaient de Laure. Elle pris une queue dans chaque main et commença à les masturber comme jamais. Ma femme était une vraie chienne en chaleur. Je lui enleva son string pour bien la doigté et était trempé. Michel qui était le chef d’orchestre dit :

    - petite pute mais toi à 4 pattes et tu vas t’ouvrir.

    Laure exécuta son ordre, il se plaça devant elle et lui força la bouche avec son membre qui était d’une bonne taille par rapport au mien (très large). Laure le pris en bouche avec un peu de mal mais Michel lui força l’entrée et elle commença à le sucer avec vigueur. Pendant ce temps les 2 autres admirent la vulve apparente de Laure car sa petite chatte rasée ne cache plus rien. Sylvain commence à la lécher et Pascal et moi lui caressons les tétons tendus de plaisir. J’entendis soudain qu’elle lâcha un petit cri, car Sylvain lui avait fourré sa queue sans la prévenir elle fut surprise, et Michel en profita pour faire une exploration de sa gorge, qu’elle belle gorge profonde. Michel dit:

    - Je vais t’arroser la bouche , je n’en peut plus

    - Non pas dedans je ne veux pas ( Laure déteste le goût du sperme et a toujours refusé de m’avaler)

    - Tiens prend ça chienne...AHHH Michel lui tient la tête l’obligeant la garder sa queue en bouche,

    - Laure n’a pas le choix elle doit tout avaler.

    Pendant que Sylvain la lime toujours en levrette, Pascal profita que Michel jouisse dans ma femme pour lui ouvrir avec son index le petit trou. Elle ne se rendit compte de rien sur le coup, mais quand se dernier présenta sa bite devant son trou dilaté, elle eu peur mais Pascal ne lui laissa pas le choix et vient lui fourrer sa tige dans le cul. Ils la prenaient en double les salauds, mais cela ne dura pas, ils ont joui ensemble dans les deux trous de Laure, quelle chienne ma femme, pour ma part après ma longue branlette je viens me placer derrière en je l’ai enculé à mon tour, elle est pleine de mouille et de sperme que mes vas et viens glissèrent à merveille. Je sorti ma queue et me plaça face à Laure et lui dit:

    - Prend moi en bouche, et avale

    - Oui mon amour je t’aime je suis ta femme qui fera tout pour toi dorénavant

    - ahhh

    Je lui lâchai ma sauce dans la bouche et sur les lèvres et elle me nettoya la queue comme jamais. Je venait de réaliser 3 de mes fantasmes, sodomiser ma femme, lui faire avaler et la baiser à plusieurs... le pied.

    Mes potes sont ensuite partis en nous remerciant et en donnait à Laure 200 ? chacun comme on paye une pute. Ce fut notre dernière expérience en groupe pour le moment. Et je vous dis qu’elle a eu mal au cul ma petite femme .

    Ced

Diffuse en direct !
Regarder son live