Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 10 366 fois
  • 53 J'aime
  • 4 Commentaires

Père / Fils

Chapitre 3

Gay

Suite


Me voilà donc devant le cul de mon père, il me dit d’attraper le lubrifiant et les capotes qu’il y a dans le tiroir de la table basse. J’enfile la capote et dépose une noisette de lubrifiant sur le gland et une autre sur son trou. Mon père est épilé à ce niveau-là.

Je bande tellement fort je pense que ma queue doit faire 22cm tellement je suis excité.

Je commence à rentrer en lui. Il gémit fort. L’entré dans le cul de mon père est facile, je remarque bien qu’il a l’habitude de prendre de beau calibre.

J’entame un vas et viens, mon père gémit de plus en plus fort. Son anus se contracte à chaque pénétration. Je sens sa main caresser mes couilles. La scène est très excitante.


— Vas-y mon fils. Elle est trop bonne ta queue.

— Humm ne commence pas papa, ça va encore plus m’exciter si tu me parles.

— Ah oui, alors vas-y baise ton père avec ta grosse bite. Tu vas bien faire coulisser ta bite dans mon cul et finir sur mon visage.

— Putain papa. C’est trop je sens que ça monte.


A ce moment-là mon père s’avance et se met à genoux devant moi. Je vois ça queue qui est redevenue dure. Il me suce et me branle en même temps pour arriver à obtenir mon jus chaud.

C’est l’explosion ! Je jouis avec beaucoup d’intensité et arrose l’ensemble du visage de mon père de mon sperme épais.


C’était extrêmement intense je ne pensais pas être capable de prendre mon père mais je l’ai fait.

Nous filons à la douche pour aller au restaurant.


La soirée se passe normalement comme si de rien était.

Nous rentrons en voiture, c’est moi qui conduis car mon père a un peu trop bu.


— Bon fiston, tu conduis parce que moi j’ai trop bu.

— Oui papa ne t’inquiète pas.

— Putain quand je repense à tout à l’heure je bande comme un fou. Tu m’as donné beaucoup de plaisir.

— Oui moi aussi j’en ai pris beaucoup. Tu aurais pu avaler par contre. Lui dis-je en riant.

En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)

— J’n’ai pas osé mais je vais me rattraper. Dit-il en me touchant la bite à travers le pantalon.


Il déboutonne mon jeans et comment a me branler à travers le boxer. Je bande déjà comme un âne. A travers le boxer il peut voir une tache de mouille significative de mon excitation.

Il sort alors mon sexe raide et commence à me sucer c’est la première fois que je me fais sucer au volant. C’est incroyablement bon. Mon père me suce avec une douceur abordable. Mon sexe est enveloppé entièrement dans la bouche chaude et humide. Par moment il l’enfonce à fond et essayer de lécher mes couilles. Je vis un rêve éveillé. Je n’en reviens pas de la rapidité avec laquelle il me fait monter l’éjaculation. Moins de cinq minutes plus tard je lui annonce l’arrivé imminente de son élixir. Il accélère le mouvement et avale jusqu’a la dernière goutte. J’ai le souffle coupé. Il se redresse laisse ma queue sortie de mon boxer et la regarde redescendre.

C’est génial je suis en train de passer les meilleur vacances de ma vie.


Arrivé à la maison nous allons nous coucher.


Le lendemain l’ambiance est particulière avec ce qu’il s’est passé la veuille nous ressemblons a un jeune couple. Dès que je le vois j’ai envie de lui. Je lis dans ses yeux le même désir.


— Papa tu as prévu quoi aujourd’hui.

— Rien je vais rester là j’ai un ami qui viens me rendre visite cet après-midi pour le café.

— Ok tu veux sue je vous laisse ? Dis-je.

— Non tu feras sa connaissance il est sympa.

— Ok et bien je vais me baigner.


Le midi mon père prépara un barbecue. Puis l’heure du café arriva. Qui entre alors dans la cours c’est Pierre son pote.


— Salut Pierre, comment va tu ?

— Super et toi ? Répondit mon père, je te présente mon fils.

— Bonjour Pierre.


Nous discutons un peu et mon père nous propose de bronzer un peu autour de la piscine.

Pierre évidement n’as pas prévu de maillot donc nous nous retrouvons tous les trois nu au bord de la piscine.


— Dis-moi Pierre c’est vrai que tu t’es déjà branlé avec mon Père ? Dis-je.

— Ahan oui en effet on s’est même sucé mais uniquement ca a mon grand regret.

— Ah bon ? Répondis mon père. Je pensais que tu n’aimais que le soft ?

— Non mon ami, je suis juste timide. J’ai découvert que je prenais beaucoup de plaisir à prendre des mecs et même je me suis trouvé un petit côté dominateur.


Au cet instant de la discussion nous commençons tous à bander. Pierre me fait remarquer que j’ai une grosse bite comme eux. Pour rappel mon père 22-23cm excité, son ami 21cm et moi 21 cm également. On se croirait dans une de ses vidéos que j’ai pu trouver sur l’ordi de mon père.


— Bon on va faire simple alors vu que c’est moi qui suis dominateur. Je me levé et vous veux à genoux devant moi pour me pomper. Dis Pierre.

— On arrive. Répondis mon père.

— Papa tu prends sa bite et je m’occupe de ses grosses couilles de male.


Nous voilà en train le lui sucer à la fois les couilles et la bite. Ses couilles sont grosses et rasées. C’est un régal elles pendent beaucoup c’est donc très facile de les engloutir. Sa bite est très large peut être 7cm d’épais un vrai tronc. Mon père galère à la prendre en bouche et quand j’essaye je peine autant.

Avec mon père nous ne nous sommes jamais embrassé mais nous nous retrouvons face à face avec ce sexe au milieu. Nos lèvres se touchent, notre langue s’entremêle en même temps que nous le suçons. On bande fort, il bande encore plus fort.

Je me sens comme dépossédé de mon corps tellement l’excitation est grande. J’embrasse mon père en même temps que le gland de Pierre s’infiltre entre notre bouche remplie de salive et de mouille de Pierre.

Pierre est au bord de la rupture il saisit nos visages, les colles et nous jouis dessus. Un jus chaud, épais et abondant …


La suite de la journée s’annonce torride.

Diffuse en direct !
Regarder son live