Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 28 979 fois
  • 46 J'aime
  • 1 Commentaire

le pere et le fils

Chapitre 1

Inceste

Il y a huit jours j’étais invité chez ma soeur et mon beau frère pour le week-end.

Ma soeur, Monique, a 37 ans, petite avec des rondeurs où il faut.

Mon beau-frère Serge a 45 ans et a un fils d’un premier mariage âgé de 19 ans.

Je dois préciser que mon beau frère est d’origine martiniquaise. J’ai 32 ans.

Après dîner le samedi, j’ai déclaré vouloir me coucher, j’étais crevé.

J’avais oublié mon somnifère. Après une bonne demi heure, je n’arrivais pas à trouver le sommeil.

J’entendais des gémissements qui laissaient peu de place au doute. Après tout, ma soeur a le droit de se faire baiser. Bizarre toutefois, car les cris et chuchotements ne venaient pas de leur chambre, à coté de la mienne, à l’étage.

Excité, je sortis tout doucement de ma chambre, à poil, commençant à bander.

Les bruits d’amour venaient du salon juste en dessous et je me penchais discrètement pour voir sans être vu.

J’ose encore à peine y croire.

Ma chère soeur était à poil assise dans un grand fauteuil en cuir, les 2 pieds posés sur les accoudoirs , complètement ouverte.

Ses gros seins lourds pendaient un peu. Serge, lui aussi à poil était à genoux et bouffait la chatte de ma soeur dont il écartait les lèvres avec ses pouces.

Mais la vraie surprise était que le beau fils, Tom, était debout à coté de ma frangine et lui pelotait les seins à pleines mains pendant que Monique le suçait bien à fond.

Tom avait une queue assez courte mais très épaisse sur laquelle ma soeur déformait sa bouche en émettant des sons étouffés sous les coups de langue de son mari qui explorait le clitoris et les replis vaginaux en prenant son temps. Je bandais à mort. Serge s’est relevé et a relevé les cuisses de sa femme. Sa queue était une vraie matraque de chair, longue, épaisse. Il l’a guidée dans le vagin accueillant et s’est enfoncé jusqu’aux couilles.

Tom a dit "vas y bourre la bien, elle a envie".

Serge a renchéri: "dis le que c’est bon le père et le fils, 2 bites en même temps. Il a limé ma soeur un moment, elle avait lâché la queue de son beau fils pour mieux apprécier la saillie du mari.

J’entendais de ma place, les clapotis de la colonne de chair qui devaient buter au tréfonds du vagin. Serge s’est retiré et a dit "prends ma place à son fils". Il est parti dans la cuisine et est revenu avec un double décimètre.

Ma soeur resuçait son beau fils. Serge a dit " tu vas nous mesurer, comme ça tu sauras qui est le mieux monté."

Diffuse en direct !
Regarder son live