Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 23 592 fois
  • 65 J'aime
  • 0 Commentaire

le pere et le fils

Chapitre 2

Inceste

Ma soeur s’est prêtée au jeu et a mesuré les queues du père et du beau fils.

Laquelle tu préfères a demandé Tom? "Elle veut les 2" a répondu son père. Il faut vous dire que ma soeur est du genre un peu passive avec une personnalité "suiviste".

Ils l’ont fait mettre à genoux sur le tapis et Tom qui était de nouveau en pleine érection a commencé à baiser sa belle mère en levrette. Serge s’est allongé devant sa femme qui l’a sucé en étranglant au maximum sa queue à la base. La colonne de chair était congestionnée. Tout en se faisant bourrer par son beau fils qui se penchait pour s’occuper encore des obus qui pendaient dans le vide, ma garce de soeur a fait une" langue de serpent" à Serge. Au lieu se sucer sa queue elle ouvrit le méat avec 2 doigts et enfonça sa langue dans l’orifice dilaté de plaisir.

Elle devait avoir l’habitude de faire subir cette caresse à Serge qui gémit doucement. La char à cet endroit est à vif. Tom accélérait le rythme et Monique avait du mal à se concentrer sur sa caresse. Tom annonça qu’il partait. Son père lui dit "vide toi, vide toi dans son ventre".

Le jeune homme éjacula en gueulant son plaisir, comme Monique d’ailleurs que les giclées de sperme firent jouir aussi. Tom se retira du vagin dans un bruit de ventouse érotique et ma soeur continua son travail sur la bite maritale.

Serge lui dit d’arrêter. "J’ai encore envie de ton vagin".Pour ma part, j’étais au spectacle. C’était 10 fois mieux qu’un film en 3D.

Serge s’assit dans le fauteuil et demanda à Monique de venir sur lui. Celle-ci s’installa sur la hampe en tournant le dos à Serge. Elle commença à coulisser sur la hampe qui disparaissait dans son ventre avec des bruits mouillés. Tom en profita pour s’approcher et de nouveaux s’occuper des seins lourds à pleines mains.

Ma soeur fit l’ascenseur un moment puis Serge annonça qu’il allait gicler. Il se vida et Monique gémit sans doute excitée par l’idée du mélange des deux spermes.

Cette scène pourrait paraître choquante mais il y avait de la douceur et une grande complicité entre eux qui rendait le tout érotique et non vulgaire. Ces trois là se donnaient du plaisir sans violence.

La séance de baise était finie et je regagnais ma chambre.

Le lendemain je décidais d’attendre qu’ils soient réveillés et prendre mon petit déjeuner avec eux.

Diffuse en direct !
Regarder son live